La lutte finale pour l'AG Caen !

10 mai 2017 Ecrit par 

Après deux matchs qui lui laissaient très peu de chances de succès, malgré la grosse résistance opposée à Arras dimanche dernier, l’Avant Garde Caennaise s’apprête à disputer les dernières encablures du sprint pour le maintien. Il lui reste deux journées pour passer devant Lorient et disputer les barrages d’accession.

 

Arras a beau être plus fort, du haut de sa troisième place, l’Avant Garde Caennaise nourrissait de sérieuses ambitions sur ses terres, dimanche dernier. De leur déplacement dans le Pas de Calais, les Caennaises n’ont toutefois ramené qu’une quatorzième défaite (0-2). Deux buts encaissés en début et milieu de deuxième période ont eu raison de leurs espoirs. La première mi-temps les avait pourtant confortés, notamment au regard des occasions que s’étaient procurée Floriane Gaudry. Mais les buts concédés, dont un deuxième très litigieux, ont privé Caen d’un exploit. « Je n’ai rien à reprocher aux filles, souligne Julien Alvarez. On a très bien défendu. On a été très solides. Mais on ne peut pas être récompensé si les trois acteurs du match ne sont pas bons. Des faits de match nous ont mis clairement en difficulté. C’était impossible par la suite d’être récompensés de nos efforts. J’ai le sentiment qu’on a été punis et sanctionnés. » Très en colère contre l’arbitrage, les Caennaises ont en plus souffert de la blessure de la jeune Maïlys Montembault. Touchée aux cervicales, elle a été amenée à l’hôpital et n’en est ressortie que peu avant minuit. Le retour à Caen fut des plus tardifs ! 

 

La rage que les Normandes ont nourrie dans les Hauts de France ne demande maintenant qu’à se répercuter sur leur pelouse. Dimanche, l’AGC accueillera Reims dans un match crucial pour leur survie. Il reste six points à distribuer, Caen a besoin d’en obtenir un de plus que Lorient. Les Lorientaises sont toujours douzièmes, donc virtuellement barragistes, à la faveur d’un goal average particulier favorable. Les deux équipes ont le même nombre de points depuis la victoire de Caen sur Le Mans le 26 mars. Trois défaites se sont enchaînées dans l’intervalle, et les Caennaises doivent impérativement repartir de l’avant contre une équipe rémoise qui semble à leur portée mais qui réalise une deuxième partie de saison exceptionnelle. Reims, vainqueur 2-1 de Lorient dimanche dernier, reste sur cinq victoires et un nul, obtenu à La Roche-sur-Yon (3-3). Cela donne un aperçu de sa valeur comme de sa spectaculaire dynamique au moment de se rendre en Normandie. Le contexte du match aller (0-0) début décembre semble extrêmement loin. « On aborde ce match comme tous les autres, assure l’entraîneur caennais, avec une volonté et une motivation qui doivent nous permettre de prendre les trois points. Il ne faut plus regarder les adversaires. Quand on est bien, quand on est dedans, quand on met tous les bons ingrédients, les filles peuvent mettre en difficulté n'importe quelle équipe. »

 

Deux semaines plus tard, le 28 mai, Caen achèvera la saison à Rouen, prochain adversaire de Lorient. « Lorient nous donne la marche à suivre par le fait qu'il rencontre les équipes avant nous, précise Julien Alvarez. Elles ont perdu contre Reims, il faut qu’on gagne. » Lorient ouvre la voie, mais depuis janvier c’est bien Caen qui s’y engouffre. La dernière victoire des Bretonnes remonte à septembre. Si toutefois elles venaient à battre Rouen dimanche prochain et que les Caennaises s’inclinaient dans le même temps devant Reims, il en serait fini de la lutte pour les barrages. L’AGC a les cartes en main pour éviter ce scénario catastrophe et disputer la vraie finale à distance en Haute-Normandie face à l’actuel huitième de D2.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr