DSR

A la croisée des chemins et des destins…

Il y a fort à parier que jusqu'au 29 mai (compris), les clubs vont se livrer une lutte permanente aussi bien pour s'emparer des deux tickets vers la DH que pour éviter les quatre (ou cinq) vers la DHR. Dans ce championnat, où chaque journée apporte son lot de surprises et se fait un malin à plaisir à contredire les indications de la précédente, les clubs obligés de naviguer à vue, ne peuvent échafauder le moindre projet trop lointain… Tant mieux pour les amateurs de suspense et les spectateurs neutres qui observent le déroulement de ce championnat par le bout de leur lorgnette. Mais quels moments d'interrogation et sans doute d'angoisse pour les clubs concernés !

Cette 17ème journée a certainement marqué un tournant pour les différents candidats à la montée en DH. En effet, derrière Mondeville dont le cas n'est toutefois pas réglé mathématiquement, Pointe Hague et Coutances ont réussi la belle opération, ce dimanche, et prennent une sérieuse option pour les deux places qui mènent à l'étage supérieur.

DSR : Coutances défie Mondeville !

Pour la dernière journée complète de cet hiver 2016 qui a surtout valu par la pluie et le vent plus que par la neige ou le froid, le calendrier nous propose un somptueux Mondeville-Coutances, véritable choc entre le leader et l'équipe en forme. Nous suivrons avec beaucoup d'attention ce face à face qui va être un fameux test et un excellent révélateur pour les deux équipes. Dimanche soir, on saura (peut-être) si les Mondevillais ont la capacité d'aller au bout pour décrocher le titre de champion et (ou) si Coutances va enfiler définitivement sa tenue de postulant à la DH.

Mondeville ne lâche rien…

Profitant des échecs de Pointe Hague et d'Agon, Mondeville reprend ses distances en tête. Coutances victorieux pour la 7ème fois de suite et Douvres se replacent dans la course à l'accession. En bas de tableau la situation est toujours aussi nébuleuse.

La DSR en folie, on en redemande…

Que nous réserve cette 16ème journée? Sur le plan météo, à coup sûr des conditions exécrables…Mais en ce qui concerne l'aspect sportif ? Doit-on s'attendre à de nouveaux coups de Trafalgar ici ou là, ou va-t-on retrouver des résultats plus conformes à la logique du classement ? Le déroulement de ce championnat n'a décidément rien d'un long fleuve tranquille… C'est ce qui fait son charme et qui garantit un intérêt croissant jusqu'à son épilogue du 29 mai prochain.

Le vent de la révolte a soufflé fort

Le vent, ennemi numéro1 des footballeurs, a soufflé fort ce week-end sur notre région. Peut-être pas un vent à décorner les bœufs mais à coup sûr, un vent dévastateur pour nos équipes de tête. Sur les sept clubs occupant la première partie du classement, seule l'équipe de Coutances l'a emporté, Pointe Hague et Ifs sauvant quelque peu l'honneur avec un nul. En poussant un peu l'analyse des résultats, on constate que sur chacune des sept rencontres, la victoire s'est systématiquement refusée à l'équipe mieux classée…

Il est encore temps d’espérer...

Dans trois mois, le dimanche 29 mai vers 17 heures, la DSR aura rendu son verdict. Trois mois, c’est à la fois peu et beaucoup… C’est peu pour les équipes qui se battent afin de s’extraire de la zone de relégation et c’est beaucoup pour les formations qui font la course en tête mais qui risquent l’essoufflement face à la pression de leurs poursuivants.

Une journée (la première de la phase retour) tronquée à cause de la météo… un trio de tête qui prend la poudre d’escampette… des équipes calvadosiennes en grande difficulté en bas de classement. Tel pourrait se résumer cette journée disputée, ici où là, dans des conditions difficiles.

Usure du pouvoir ou sursaut d’orgueil ?

Les Mondevillais avaient fini l’année 2015 en encaissant un mémorable 5-0 sur le terrain de l’Avant Garde, alors lanterne rouge… et voilà qu’ils redémarrent l’année 2016 par un nouveau couac en chutant à domicile face à une équipe d’Ouistreham qui ne détenait pourtant qu’une seule victoire à son compteur.

Rien n'est joué, le suspense continue...

Bien dans la tradition d'un championnat un peu fou, cette dernière journée des matches allers nous a apporté son lot de sensations. A tout seigneur, tout honneur, saluons les victoires probantes de Ouistreham et d'Agneaux qui étaient mal en point (dans tous les sens du terme). Les Pêqueux, qui n'avaient jamais gagné à l'extérieur, sont tout simplement venus infliger un nouveau camouflet au leader mondevillais, un leader qui, soit dit en passant, n'affirme plus son assurance du début de saison et commence à vaciller quelque peu sur son trône.

Page 5 sur 8

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr