DSR

« On oublie le muguet… au travail ! »

Après son parcours tout en régularité qui a surpris bon nombre d’observateurs, Pointe Hague va-t-elle aussi effectuer un contre-pied au calendrier religieux en fêtant l’Ascension 4 jours avant la date officielle ? Bien sûr, ce n’est qu’un clin d’œil que nous nous autorisons là en parodiant la montée au ciel avec la montée en division d’honneur (quoique, une montée en DH peut s’apparenter à une montée au septième ciel)… Mais comme les hommes d’Arnaud Lacour sont de bons soldats, peut-être attendront-ils le 8 mai pour célébrer la fin de la bataille et la capitulation de leurs rivaux.

Plus dure sera la fin !

Non la montagne n’a pas accouché d’une souris ! Oui le match entre les deux premiers a tenu ses promesses ! Bien sûr, les spectateurs (neutres) auraient préféré un bon vieux 4-4. Mais nous avons apprécié cette opposition de style entre des Mondevillais vifs, pétillants et tournés vers l’offensive et des joueurs Haguais soucieux de bien défendre, faute de disposer de leurs atouts offensifs.

C’est qui le patron ?

Le match au sommet entre le leader Pointe Hague et son dauphin, Mondeville, constituera bien sûr, l’affiche du jour. Cette rencontre peut s’avérer un magnifique tremplin pour les Manchois. En cas de victoire, en effet, c’est la perspective d’un retentissant doublé, titre et montée qui s’offrirait ainsi aux hommes d’Arnaud Lacour. Ce face à face entre les deux premiers du classement ne peut toutefois occultait le reste du programme de cette 22ème journée où, une fois de plus, aucun des sept matches ne va « compter pour du beurre ».

Pointe Hague file vers la DH

Si le championnat s’arrêtait aujourd’hui, Pointe Hague et Coutances accéderaient en DH tandis que Carentan, Ouistreham, Equeurdreville et Carpiquet seraient condamnés à la DHR. Comme dans ce championnat, la vérité du jour n’est pas forcément celle du lendemain, on se gardera bien de croire que la situation va rester figée.

Les objectifs à tenir, c’est maintenant…

6… c’est le nombre de matches qu’il reste à chaque équipe pour essayer de finir la saison positivement. Pour certaines, positivement signifie tout simplement, atteindre les objectifs fixés en début de saison. Pour d’autres, c’est sauver les meubles, coûte que coûte, en arrachant le maintien. Pour d’autres enfin, et elles ne seront que deux, finir la saison positivement équivaudra à décrocher le Graal et l’accession en DH…

Pointe Hague prend le pouvoir

A force de talonner Mondeville, Pointe Hague est enfin parvenue à passer devant et à s’emparer du fauteuil de leader. En se maintenant en tête du classement plus des ¾ de la saison, les Mondevillais ont grandement participé à l’animation du championnat. Bravo à eux ! Attention toutefois, ce coup de chapeau n’a pas valeur d’oraison funèbre car rien ne dit qu’ils ne vont pas reprendre cette 1ère place avant la fin du championnat. Comme le proclame le sage (philosophe à ses heures) Malick Merrouche : « Nous avons perdu une bataille, mais notre ambition de remporter le titre reste intacte»…

Le calme après la tempête ? Faut pas rêver…

De la pluie, des rafales de vent à plus de 100km/h… la tempête de ce premier week-end de février avait eu le dernier mot. Cette deuxième journée retour se déroulera donc ce week-end. Les forces, les degrés de forme, les effectifs disponibles et plein d’autres paramètres interviennent pour dire que les matches qui se présentent aujourd’hui n’auraient sans doute pas eu le même impact, les mêmes conséquences et sans doute la même issue s’ils s’étaient joués début février.

Pointe Hague prend une option

Après les cinq premiers du classement battus lors de la dernière journée, la DSR a encore voulu montrer sa différence, ce week-end, en nous offrant la bagatelle de six victoires à l'extérieur. L'exception qui ne confirme pas la règle est l'oeuvre du leader mondevillais, vainqueur sur son synthétique Jean Tocquer. Un leader qui, mine de rien, s'accroche à un fauteuil qu'il détient depuis le premier jour et que l'on est souvent tenté de vouloir refiler à d'autres.  

Le week-end pascal aura permis de mettre le calendrier à jour pour 4 formations et d'accorder aux autres, un moment de répit bienvenu avant le sprint final...

Cette DSR nous rend fou

Chaque semaine nous apporte son lot de surprises mais ce week-end, on doit reconnaitre que que l'on a atteint les sommets d'extravagance. Les cinq premiers du classement qui chutent en même temps c'est du jamais vu…

Page 4 sur 8

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr