craf2s sportacaen4

Division d'Honneur

Une dernière journée tronquée par le report de deux rencontres, mais pas inintéressante pour autant. Dives n'a pas raté l'occasion pour s'installer sur le trône aux côtés de son voisin deauvillais pendant que la victoire de Courseulles, associée aux revers de la MOS, Vire et Hérouville notamment, permet un resserrement en queue de peloton. Sept formations se tiennent en cinq points, vous vous ferez votre idée...

Ils s'étaient eux-mêmes annoncés comme prétendants à la montée en CFA2. Des renforts hauts en couleur, l'arrivée d'Olivier Joba sur le banc en lieu et place de Laurent Lesgent, tout semblait réuni pour surfer sur la bonne vague. Mais les Mondevillais se sont pris les pieds dans le tapis, et c'est la soupe à la grimace qui a été servie pendant de longues semaines. A mi-parcours, c'était l'occasion de dresser un premier bilan avec le technicien de l'USONM.

Le tour de la DH se termine pour ce qui est des vœux 2016. On ratisse large cette fois avec une escapade aux quatre coins de la ligue, de Bayeux à Vire, de Tourlaville à Ducey, en faisant un petit crochet par Alençon. Pour le sérieux il faudra attendre la fin du mois de janvier et le retour aux réalités du championnat. Pour l'heure, c'est le second degré qui prime.

Après le leader deauvillais, on se rapproche de l'agglo caennaise puisque c'est au tour de représentants des clubs de Mondeville, Hérouville, Dives et la MOS d'aborder 2016 en envoyant du lourd auprès de leur entourage. Les langues se délient et ça n'y va pas par quatre chemins. Que les amateurs du second degré n'en ratent pas une miette. Un cadeau Sportacaen, pour vous servir !

La DH, au repos sur les terrains, a accepté de rester actif vis-à-vis de Sportacaen en se prêtant avec finesse, second degré et décalage complet, à l'exercice des vœux 2016. Si on trouvera par la suite les vœux groupés de différents clubs, àtout seigneur tout honneur pour le premier épisode avec le leader deauvillais. Ames sérieuses s'abstenir.

L'interview décalée de... Florian Chotin

Si l'AS Trouville-Deauville caracole sur les sommets de la DH cette saison, elle le doit en partie à son gardien de but. D'un caractère discret, il reste néanmoins une des valeurs sûres de l'élite régionale à son poste. Une bonne occasion pour Florian Chotin, qui pourrait légitimement prétendre à un « prix orange », de nous faire entrer dans sa sphère privée par le biais de la désormais fameuse interview décalée. Découverte.

Le Père Noël fait le tour de la DH

Quasiment la mi-saison en DH. 12 rencontres disputées pour la plupart, seulement 11 pour Dives et Alençon. Mais pour l'heure, stop les calculs et les perspectives d'avenir, les conclusions hâtives dénuées de sens. Place à la fête et comme tout à chacun, les 14 clubs de DH vont recevoir la visite non pas d'un homme en noir comme tous les samedis, mais d'un homme en rouge. L'occasion pour Sport à Caen de dresser un bilan avec en toile de fond le thème de Noël. Du très décalé, à surtout considérer au troisième ou quatrième degré par les intéressés. C'est vraiment pas le moment d'être sérieux !

Deux matchs en retard avaient lieu ce week-end, mais un seul rentre en ligne de compte puisque la rencontre opposant Dives à Flers comptait pour une journée préalable au lancement du challenge Just4keepers. Par conséquent il était important de se pencher sur le duel à distance sur le rectangle vert du Commandant Hébert entre le gardien deauvillais et son homologue virois.

Premier fait notoire : l'entrée en lice d'un 20ème gardien à l'occasion de cette dernière journée avant la trêve des confiseurs (exceptés les deux matchs en retard du week-end prochain). Dylan Poisson (AF Vire) est celui-là. Crédité d'un 2,5/5 au terme de la défaite des siens face à Vire, il a pu se frotter à l'armada divaise et faire connaissance avec le doyen de la DH, Martial Letellier (SU Dives) qui rentre à Heurtematte avec 4 points au compteur de l'équipe et une note personnelle de 2/5.

Le parcours de Dives est (d)étonnant. 7 victoires et un match nul depuis sa seule défaite du 5 septembre face à Deauville, les joueurs de Philippe Clément font feu de tout bois. Si Avranches s'est pris les pieds dans le tapis ducéen de manière incompréhensible, Deauville lâche du lest en se contentant d'un (bon) match nul à Tourlaville. Mondeville et Flers vont beaucoup mieux, tout l'inverse d'Hérouville et Alençon, mais surtout Courseulles qui creuse sa tombe.

Page 10 sur 41

   

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr