Division d'Honneur

Une journée encore bien perturbée puisque six équipes sont restées ce week-end dans les starting-blocks, que ce soit pour des raisons météorologiques ou pour laisser place à une affiche de Gambardella à Alençon. Dives en a néanmoins profité pour se prendre les pieds dans le tapis d’Henry Jeanne où les Bayeusains sont actuellement intenables, Hérouville en totale souffrance, voilà pour les faits marquants du week-end. Qui voit Avranches prendre les commandes au profit du match en retard de Deauville.

Entraîneur de l'équipe fanion de la Maladrerie Omnisports (MOS) depuis maintenant deux saisons et une montée en Division d'Honneur, le coach de 32 ans qui passe actuellement son Diplôme d’État Supérieur mention Football nous parle du club dans lequel il se trouve depuis 2009.

Un phénomène, c'est certain ! Un fou, pas loin! Mais un fou gentil, le bon mec par excellence. Cette semaine c'est Boris Quettier, premier de cordée de l'expédition deauvillaise, qui s'est prêté dans son délire bien à lui à la désormais traditionnelle interview décalée de la semaine. Il y sera question de Jean-Luc Lahaye, de sa passion inconsidérée pour les troisièmes mi-temps, et même de sa méthode pour faire pipi le matin. Ames sérieuses s'abstenir ! Quand on vous dit qu'il est fou ...

Un match fou, fou, fou, au scénario abracadabrantesque ! Ne perd pas 6-3 après avoir mené 2-0 au bout de 4 minutes qui veut ! C'est pourtant le mauvais film tourné samedi soir à Henry Jeanne par les Virois en ''guest stars''. Pas de quoi se réjouir. C'est justement avec la tête des mauvais jours que Medhi Hoacianat, l'expérimenté défenseur, a accepté de revenir sur la déroute bayeusaine. Le match, les inquiétudes qui en découlent, le projet club auquel il est associé de près, les perspectives de fin de saison, son parcours, il nous dit tout. Interview sans concession d'un garçon qui respire le football.

Une reprise en douceur pour nos gardiens puisque quatre d'entre eux se sont vus contraints de passer le week-end au chaud, fermetures des terrains de Deauville et Tourlaville oblige. Messieurs Chotin (AST Deauville), Monard (USON Mondeville), Aubin (AS Tourlaville) et Boisivon (US Avranches) ont donc laissé le gants dans le sac et devront attendre pour se frotter à leur petits collègues.

Une dernière journée tronquée par le report de deux rencontres, mais pas inintéressante pour autant. Dives n'a pas raté l'occasion pour s'installer sur le trône aux côtés de son voisin deauvillais pendant que la victoire de Courseulles, associée aux revers de la MOS, Vire et Hérouville notamment, permet un resserrement en queue de peloton. Sept formations se tiennent en cinq points, vous vous ferez votre idée...

Ils s'étaient eux-mêmes annoncés comme prétendants à la montée en CFA2. Des renforts hauts en couleur, l'arrivée d'Olivier Joba sur le banc en lieu et place de Laurent Lesgent, tout semblait réuni pour surfer sur la bonne vague. Mais les Mondevillais se sont pris les pieds dans le tapis, et c'est la soupe à la grimace qui a été servie pendant de longues semaines. A mi-parcours, c'était l'occasion de dresser un premier bilan avec le technicien de l'USONM.

Le tour de la DH se termine pour ce qui est des vœux 2016. On ratisse large cette fois avec une escapade aux quatre coins de la ligue, de Bayeux à Vire, de Tourlaville à Ducey, en faisant un petit crochet par Alençon. Pour le sérieux il faudra attendre la fin du mois de janvier et le retour aux réalités du championnat. Pour l'heure, c'est le second degré qui prime.

Après le leader deauvillais, on se rapproche de l'agglo caennaise puisque c'est au tour de représentants des clubs de Mondeville, Hérouville, Dives et la MOS d'aborder 2016 en envoyant du lourd auprès de leur entourage. Les langues se délient et ça n'y va pas par quatre chemins. Que les amateurs du second degré n'en ratent pas une miette. Un cadeau Sportacaen, pour vous servir !

La DH, au repos sur les terrains, a accepté de rester actif vis-à-vis de Sportacaen en se prêtant avec finesse, second degré et décalage complet, à l'exercice des vœux 2016. Si on trouvera par la suite les vœux groupés de différents clubs, àtout seigneur tout honneur pour le premier épisode avec le leader deauvillais. Ames sérieuses s'abstenir.

Page 9 sur 41

   

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr