Division d'Honneur

Les trois équipes de tête recevaient, et pourtant seul le leader divais en a profité pour faire le plein en dynamitant de pauvres courseullais qui ne peuvent raisonnablement plus prétendre au maintien. Derrière Deauville et Avranches se sont pris les pieds dans le tapis et ne parviennent pas à suivre le train d'enfer mené par le SUD. Que dire de Mondeville, balayé par la MOS tout comme Tourlaville qui a fait sonner le réveil virois. Dans la seconde partie, c'est mission accomplie pour les équipes ornaises, pendant que Ducey et Hérouville se neutralisent et n'y voient pas plus clair. Le suspense global reste entier.

Pour cette journée de rattrapage, les équipes formant le trio de tête jouent à domicile. Quant aux équipes se trouvant en fond de classement, elle se déplacent. Les pronostics semblent plutôt simples pour cette 16ème journée mais on connaît trop bien cette Division d'Honneur et elle n'est jamais avide de son lot de surprises ! C'est Amaury Tessier, le virevoltant attaquant Alençonnais dit « Neymar » qui fait face à Sport à Caen ce week-end. Bonne chance à toi !

Pourtant dans une spirale très positive, le SC Hérouville n'a rien pu faire face à une muraille nommée Alexandre Gaillard. Samir Alla ne s'y est pas trompé : 5/5 pour le Courseullais, sûrement pas loin de la prestation parfaite. Son homologue, Loïc Mitata, reçoit un peu plus que la moyenne : 3.

Dives en route vers son destin

Le SU Dives était en droit de ''trembler'' avant coup. La venue de Mondeville, leurs adversaires directs rencontrant en même temps des formations en difficulté, de quoi resserrer le haut de tableau. Rien à voir avec tout ça et c'est au contraire le SUD qui s'envole. Seul Bayeux face à Tourlaville est également parvenu à s'imposer, tous les autres matchs se soldant par des matchs nuls. On commence à y voir clair en haut de tableau, pas du tout dans le bas.

Du haut de tableau, du bas de classement, des matchs à 4 points, des équipes à la relance, en tout cas un joli plateau qui nous attend ce week-end. C'est cette semaine le gardien avranchinais Valentin Boisivon qui prend le fauteuil de pronostiqueur et défie Sportacaen. Que le meilleur gagne.

Avranches devait frapper fort à Deauville, samedi dernier, lors d'un match en retard qui pouvait lui permettre de taper sur la tête de Deauvillais solidement ancrés sur le podium. Mais rien ne s'est passé comme prévu (défaite 1-0) et c'est un Frantz Caro à la mine des (très) mauvais jours qui nous a accordé quelques minutes.

Après plusieurs rencontres reportées, l'opposition Anthony Isabel (SU Dives) / Benjamin Couillard (US Alençon) promettait enfin d'avoir lieu à l'occasion de ce week-end de mise à jour du calendrier. Et il a bien eu lieu, mais uniquement pendant 72 minutes, moment choisi par le corps arbitral pour interrompre les débats. Et forcément reporter à une date ultérieure le décompte chiffré de leur duel.

Ils pensaient bien avoir réussi leur coup. Après avoir malmené le leader divais sur sa pelouse pendant 72 minutes, les caprices de la météo ont incité les instances de la ligue présentes, après maintes tergiversations, à stopper la partie. Des événements qui n'ont pas fini de faire parler et sur lesquels le coach alençonnais Vincent Laigneau a accepté de revenir. Avec fulgurance et sans langue de bois.

Dives sauvé par les eaux ?

Un week-end de DH pour colmater les fissures d'un calendrier perturbé par l'hiver. Un week-end riche d'enseignements et emprunt d'un nouvel aléa de parcours qui va délier les langues dans les jours voire les semaines à venir. Une chose est sûre, Deauville frappe fort, Mondeville garde un rythme élevé, Flers toujours dans le dur, et la question sur le sort de Dives / Alençon qui se pose. Bref, on s'éclate toujours autant en DH !

La DH remet les pendules à l'heure

L'hiver normand rigoureux ponctué d'intempéries en tous genres a eu raison depuis de longues semaines de l'équilibre du calendrier DH. Week-end de coupe oblige, c'était l'occasion d'y voir plus clair au travers de 4 rencontres de rattrapages pas dénuées d'enjeu.

Page 6 sur 41

   

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr