craf2s sportacaen v2 4

Division d'Honneur

DH : Bayeux et Hérouville chutent !

Plusieurs événements ce week-end en championnat de DH. Pour la première fois depuis trois mois, tous les matchs de cette journée ont été joués, et surtout les deux premiers, Hérouville et Bayeux, ont été battus, respectivement par Cherbourg (B) et La Maladrerie.

Licencié d'Amiens (National) pour faute grave le 17 janvier, Benjamin Morel s'est engagé deux semaines plus tard avec le Bayeux FC, deuxième de Division d'Honneur. L'attaquant de 25 ans à la carrière atypique est passé en deux ans du plus haut niveau national à la première division régionale. Benjamin Morel, passé professionnel au Stade Malherbe il y a deux ans, n'a rien perdu de son ambition dans le football.

Les deux reports de matchs qu'a de nouveau connue la Division d'Honneur ce week-end n'ont pas contrarié Hérouville et Bayeux dans le duel à distance qu'ils se livrent pour la première place. Leader avec deux matchs de plus au compteur, Hérouville a préservé son invincibilité chez les PTT Caen. La veille, Bayeux avait fait parler la qualité de son secteur offensif contre Alençon. Dans le bas de tableau, la situation ne s'arrange guère pour plusieurs clubs de l'agglomération.

Les footballeurs de Division d'Honneur ont retrouvé le chemin des terrains le week-end dernier. Hérouville, leader invaincu du classement, a été tenu en échec par une équipe réserve cherbourgeoise nettement renforcée. Avranches, qui ne peut pas prétendre à la montée si son équipe première reste en CFA, et Bayeux s'accrochent juste derrière. Les temps sont durs en revanche pour quatre clubs de l'agglomération caennaise en grande difficulté.

Football. Hérouville 2 – 2 Granville (4-3 t.a.b.), 6ème tour de la Coupe de France. Pour le première fois de son histoire, Hérouville (DH) participera au septième tour de la Coupe de France, cette césure qui marque la fin des répartitions géographiques et l'entrée en lice des clubs de Ligue 2. Les Hérouvillais ont éliminé Granville (CFA 2) à l'issue d'un scénario un peu fou, samedi soir. Ils ont réalisé une grande performance dans des conditions climatiques exécrables.

Football. Hérouville 2 – 2 Granville (4-3 t.a.b.), 6ème tour de la Coupe de France. Pour le première fois de son histoire, Hérouville (DH) participera au septième tour de la Coupe de France, cette césure qui marque la fin des répartitions géographiques et l'entrée en lice des clubs de Ligue 2. Les Hérouvillais ont éliminé Granville (CFA 2) à l'issue d'un scénario un peu fou. Alors qu'Hérouville avait ouvert la marque par Yacine Belouadani en début de deuxième mi-temps, Granville a marqué deux buts coup sur coup à l'entame du temps additionnel. Les carottes semblaient cuites pour Hérouville, pourtant bien plus souvent dangereux que son adversaire sur l'ensemble de la rencontre, jusqu'à un corner de Samir Alla repris triomphalement par Uriel Etari. Les prolongations n'ayant rien donné, ce sont les tirs au but qui ont donné la victoire aux locaux.

Hérouville veut passer un cap

Les footballeurs d'Hérouville réalisent un début de saison quasi-parfait. En Division d'Honneur, ils ont signé deux victoires et un match nul face à des équipes attendues dans le haut du tableau. En Coupe de France, ils ont franchi sans encombre les cinq premiers tours de la compétition. Le SC Hérouvillais rêve de se distinguer dans les deux épreuves.

Promu en Division d'Honneur, le SC Hérouville a réalisé une jolie saison en prenant la troisième place du classement final. Les Hérouvillais d'Eric Fouda ont notamment réussi à dominer le champion saint-lois et à écraser 6-2 son dauphin Dives. Leur irrégularité les a néanmoins privés de se mêler à la course au titre. Avec douze victoires, sept nuls et sept défaites au compteur, le meilleur représentant de l'agglomération caennaise est satisfait mais pas comblé.
Condamnée par beaucoup à la descente en DSR au long d'une saison extrêmement compliquée, La Maladrerie s'est maintenue in extremis en Division d'Honneur. Incapables de gagner de septembre à avril, concédant une terrible série de quinze matchs sans victoire, les Caennais se sont tirés d'affaire en remportant leur quatre dernières rencontres. Un succès que l'entraîneur David Caillard attribue en premier lieu aux qualités mentales de ses troupes.

L'AS Ifs n'a pas tremblé

Des hauts et des bas mais un maintien finalement tranquille : à trois journées de la fin, l'AS Ifs porte un regard positif sur l'ensemble de sa saison. Neuvième de Division d'Honneur avec huit points d'avance sur son premier poursuivant et seulement quatre de retard sur le podium, l'équipe entraînée par Hervé Savaroc reste sur trois victoires probantes. Elle espère poursuivre sur sa lancée pour réintégrer la première moitié de tableau.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr