Football – R1. Pointe Hague n’est pas d’attaque

09 novembre 2017 Ecrit par 

Avant-dernier de Régional 1 avec une victoire et un nul pour tous résultats positifs, Pointe Hague connaît un début de saison compliqué. Le club du Nord-Cotentin a ainsi concédé une défaite très préjudiciable samedi dernier devant Deauville. Son entraîneur Arnaud Lacour reste optimiste.

 

Six matchs joués, deux buts inscrits. Pas besoin d’aller chercher très loin pour comprendre le souci premier qui pénalise Pointe Hague dans le bas du classement. Le treizième de Régional 1 ne marque pas, ou alors très occasionnellement. Un but à Douvres pour débuter (1-1), un autre à Coutances un mois plus tard (0-1), et depuis plus rien. Certes, Pointe Hague optimise  chaque occasion convertie, puisque deux buts ont suffi pour ramener les quatre points dont le club dispose, mais le total reste bien sûr trop faible pour espérer décoller des bas-fonds du classement. Surtout que, malgré une défense très correcte (huit buts encaissés en six matchs), Pointe Hague est incapable de préserver un 0-0 jusqu’à présent. Aucun but marqué, et c’est la défaite assurée.

 

Les Manchots en ont encore fait l’amère expérience samedi dernier. Deauville, qui restait pourtant sur cinq défaites, s’est imposé 1-0 au stade Maurice Soulage. « Comptablement, c’est encore zéro point, mais il n’y a rien de dramatique parce qu’on ne mérite pas la défaite sur ce match, retient Arnaud Lacour. Deauville a été réaliste sur ses une ou deux occasions. Nous, on n’a pas réussi à convertir les quatre ou cinq que nous nous sommes procurées. On est tombé sur un très bon Florian Chotin. » Le capitaine deauvillais a maintenu son équipe à flot et engendré un peu de frustration dans le camp haguais. Pointe Hague troquerait volontiers le beau jeu contre des points. « Je suis très satisfait du contenu qu’on produit, souligne encore son entraîneur. C’est beau mais ça ne rapporte pas. Je sens pourtant qu’on se rapproche. Il faut garder le cap. »

 

« Inquiet par les résultats, pas par le contenu »

 

Pour tenter d’insuffler une nouvelle dynamique sur le front de l’attaque, Arnaud Lacour a refait appel à quelques éléments confinés en équipe réserve jusqu’alors. « Ils faisaient partie de l’effectif mais n’étaient pas prêts en début de saison. » L’ancien cherbourgeois Victor Lecacheux en est le meilleur exemple. Pour Pointe Hague, la solution apparaît toutefois dans « le réglage des détails ». À en croire Arnaud Lacour, une grosse partie du problème réside même dans le dernier geste. « Je m’inquiéterais si on n’avait pas d’occasions, mais ce n’est pas le cas, poursuit-il encore. Je suis inquiet vis-à-vis des résultats, pas du contenu. Je suis assez confiant parce que les garçons sont présents, ils vivent bien ensemble. Le groupe est jeune, on doit continuer de travailler. C’est dans ces moments-là qu’on voit la vraie valeur d’un groupe. »

 

 

Après ses défaites contre Bretteville-sur-Odon (0-2), Cherbourg (1-0) et donc Deauville (0-1), l’ES Pointe Hague aura fort à faire pour repartir de l’avant lors des prochaines journées. Samedi 18 novembre, elle se rendra à Vire. Une semaine plus tard, c’est La Maladrerie qui se présentera à Beaumont Hague. Derrière, le déplacement à Ducey n’aura rien de simple. « Si on n’est pas concerné par ces matchs-là, ce sera compliqué toute la saison. De toute façon, ce sera compliqué. On n’aura pas de cuillère d’argent dans la bouche. Cette cuillère, on va devoir la construire. » Pointe Hague va devoir lutter pour éviter l’une des deux dernières places condamnant à la relégation. Après six journées et dans un bas de classement où quatre équipes se tiennent en deux points, les jeux sont encore très ouverts. 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr