Football. Déjà des surprises en R1

05 septembre 2017 Ecrit par 

La première journée de Régional 1 s’est déroulée ce week-end et a réservé quelques surprises. La victoire de Bretteville-sur-Odon contre Trouville-Deauville est certainement la principale d’entre elles, même si peu d’observateurs auraient parié sur un nul de Vire à Coutances ou une si large victoire des PTT face à la MOS. La première synthèse.

 

 

Les résultats

 

 

ASPTT Caen 3 – 0 La Maladrerie OS

ASPTT Caen : Le Gall (x2) et Koutele

 

Flers 3 – 1 Tourlaville

Flers : Bisson, Bouanga et Manéné

Tourlaville : Bonnemains

 

Ducey 0 – 0 Cherbourg

 

Coutances 0 – 0 Vire

 

Douvres 1 – 1 Pointe Hague

Douvres : Amoetang

Pointe Hague : Laurent

 

Bretteville-sur-Odon 3 – 1 Deauville

Bretteville : Yvert (x2) et Leblanc

Deauville : Mouandza

 

 

Le classement

 

r1 j1 1718

 

 

La synthèse

 

Les PTT réalistes, Bretteville et Flers surprennent

L’ASPTT Caen, qui ouvre un nouveau cycle en ce début de saison, n’a pas fait de détail contre la MOS (3-0). Les Postiers ont fait la différence dans les vingt dernières minutes de jeu après avoir rencontré une belle opposition. Dans cette rencontre ouverte, ils ont surtout eu plus d’efficacité offensive et défensive que leurs adversaires (compte-rendu, réactions et photos). « Le match était équilibré dans l’ensemble. On a fait la différence dans les deux zones de vérité », apprécie Laurent Dufour.

 

Avec ce score de 3-0, les PTT sont premiers leaders de Régional 1. Ils comptent le même nombre de points que les deux autres vainqueurs de la journée, Bretteville-sur-Odon et Flers. Le promu a créé la surprise en disposant de Deauville 3-1. Les banlieusards caennais ont pris l’avantage en toute fin de première mi-temps par Yvert, sur coup-franc, et ont montré leurs ressources mentales en repartant de l’avant suite à l’égalisation adverse à dix minutes de la fin. « Il y a de la fierté parce que c’était le premier match de l’histoire du club à ce niveau-là, précise l’entraîneur Romain Hengbart. C’est une victoire méritée. On a su jouer avec nos atouts et nos valeurs. »

 

Flers, qu’on peine à situer dans ce championnat, a réalisé une entame parfaite… si on fait abstraction du but concédé au bout de deux minutes de jeu contre Tourlaville. Les ambitieux manchois ont ensuite été croqués par des Ornais volontaires, passés devant avant la mi-temps (2-1), et tout en contrôle au cours de la deuxième période. « C’est une belle performance de battre Tourlaville, estime Antoine Husson, l’entraîneur flérien. La victoire me semble logique et méritée. Les joueurs ont mis les ingrédients nécessaires après un premier quart d’heure très difficile, où on n’a pas joué. Physiquement, nous sommes prêts. Cette victoire est la récompense des six bonnes semaines de travail que nous avons faites. » Flers ne pouvait pas espérer meilleur départ. De là à faire naître quelques ambitions ? « On ne sait pas où on en sera dans cinq à six matchs. C’est à ce moment-là qu’on verra ce qu’on pourra jouer. »

 

Vire muselé par Coutances

La Maladrerie et Deauville ne sont pas les seuls prétendants au haut de tableau à avoir perdu des plumes ce week-end. Vire a lâché deux points à Coutances, équipe attendue plutôt comme candidate au maintien (0-0). « C’est un match nul décevant, reconnaît Cédric Hoarau. Ce sont deux points de perdus. On a manqué de mouvement et de justesse technique en première mi-temps. En deuxième mi-temps, on est reparti très moyennement avant de reprendre le contrôle du ballon. Mais on a subi des contres qui auraient pu nous faire mal. On est globalement trop brouillons dans nos enchaînements avec trop de mauvais choix et de déchet dans nos transmissions. » Vire aurait toutefois pu marquer sur penalty, mais la tentative a été repoussée. « Dommage, car en séance  c'est nettement mieux (sic). Pas d’inquiétude, mais du travail à fournir, et des performances individuelles qui, pour certains, sont nettement insuffisantes. Il nous faudra gagner ce genre de match si on veut prétendre à jouer un rôle dans ce championnat, mais je connais le potentiel de mes joueurs et je suis optimiste pour la suite. »

 

Aucune défaite chez les promus

Si Bretteville a fait la meilleure entrée parmi les promus, les trois autres ne sont pas rentrés bredouilles. Ducey et Cherbourg se sont neutralisés (0-0) tandis que Douvres a su aller chercher le nul devant Pointe Hague (1-1). Même s’ils ont été menés au score, les Douvrais auraient même pu espérer mieux que ce partage des points. Cherbourg a également dominé dans le Sud-Manche, mais sans convertir ses actions face à un solide bloc ducéen.

 

Le week-end prochain sera consacré au troisième tour de la Coupe de France. Le Régional 1 reprendra ses droits une semaine plus tard. 

 

L’agenda

Samedi 16 septembre 18h00

Flers – Ducey

Maladrerie – Coutances

Pointe Hague – ASPTT Caen

Vire – Bretteville/Odon

Tourlaville – Douvres

Deauville – Cherbourg

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr