Football. Le réalisme de l’ASPTT Caen a payé

04 septembre 2017 Ecrit par 

Football. ASPTT Caen 3 – 0 Maladrerie OS, 1ère journée de Régional 1. Deux des favoris aux premiers rôles de R1 s’affrontaient dès l’entame du championnat samedi soir. Le derby entre les PTT et la MOS a tourné à l’avantage des locaux, sur un score peu révélateur de la physionomie des débats.  

 

Attendu comme l’affiche de cette première journée, le match entre l’ASPTT Caen et La Maladrerie n’a pas déçu ! Si on s’en tient au seul résultat, les Postiers n’ont fait qu’une bouchée de leurs voisins dans ce derby le plus proche du championnat. La réalité du jeu fut toute autre. D’ailleurs, même s’ils avaient eu de franches situations pour le faire bien avant, les PTT ont dû attendre le milieu de la deuxième mi-temps pour prendre l’avantage par l’excellent Dorian Le Gall (68’), lequel allait boucler le score au bout des arrêts de jeu (95’) après qu’Erwan Koutele ait fait le break à la 81ème minute. « Le match était dans l’ensemble équilibré, reconnaît Laurent Dufour. On a fait la différence dans les deux zones de vérité. C’est là que se gagnent les matchs. »

 

 

Le réalisme offensif et défensif était effectivement PTTiste. La MOS a eu plusieurs situations franches, dont un poteau de Demba Dia, une frappe sublime de Fares Gabriel et une tête de Teddy Gervais devant Clément Pannier. Le gardien caennais a été intraitable. « Quand il est au top, c’est un des meilleurs gardiens de la région, souligne Laurent Dufour. À lui d’être régulier, comme les autres. » Franck Dechaume, pour sa part, ne peut que s’incliner face à l’excellente prestation du portier caennais et les opportunités manquées par ses troupes. « On a deux fois l’occasions de mener au score en première mi-temps, et deux voire trois fois en deuxième mi-temps. La première équipe qui marquait allait prendre une option, on l’a bien vu. »

 

« Se désaxer du score » (F. Dechaume)

 

L’ex-coach des U19 du Stade Malherbe n’a pas tort quand il juge le score « très sévère ». « Trois buts encaissés, ça fait beaucoup. Mais les PTT nous ont été supérieurs dans la maîtrise collective, même si on les a mis en danger. Maintenant, il faut se désaxer du score et s’axer sur le contenu. Ce que j’ai vu me rassure, contre une équipe qui fait partie des favoris de ce championnat. On est en train de passer un cap dans le jeu qu’on veut produire. Il ne faut pas baisser les bras au premier obstacle, on travaille dans le bon sens. »

 

De son côté, Laurent Dufour parle de « marge de progression » mais aussi de « confiance engendrée » à l’issue de cette première sortie. « Ce résultat valide notre préparation. C’est une nouvelle équipe, avec un nouveau discours et un nouveau projet. On a été solides, solidaires, mais on doit faire mieux dans le jeu. On est loin du compte dans le jeu qu’on veut pratiquer. On a quand même été mis en difficulté en première mi-temps en début de deuxième mi-temps. » L’ASPTT Caen et la MOS ont désormais rendez-vous avec la Coupe de France. Les Postiers iront à La Selle la Forge dimanche, tandis que les Maladiens seront à Verson.

 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr