Imprimer cette page

Finales et barrages au programme

11 juin 2017 Ecrit par 

L'interminable saison du foot est en passe de s'achever pour certaines équipes, cet après-midi. Ce dimanche est synoyme de finales à l'échelle départementale comme régionale. Il va aussi de pair avec des barrages pour Bayeux et Condé. Un couac s'est toutefois glissé dans le programme...

 

Bayeux veut y retourner !

Onze ans après sa descente de CFA2, Bayeux est à 90 minutes de retrouver le championnat de France. Les Bayeusains disputent cet après-midi (15h00) à Henry-Jeanne le match retour des barrages d'accession en National 3 face à Grand Quevilly. Le BFC devra bonifier le match nul obtenu à l'aller, mais n'auront d'autre choix que de s'imposer pour passer l'obstacle. Les visiteurs pourraient se contenter d'un nul, à condition que ce ne soit pas un 0-0. Bayeux, très solide défensivement, va devoir aller de l'avant. La Nationale 3 sera à ce prix.

 

Condé pour un nouvel exploit

La remontée en D2, un an après être descendu en DH, passe par quatre matchs de barrage pour Condé. Les Condéennes peuvent raisonnablement y croire après avoir tenu en échec Lorient 2-2 au match aller de cette première salve de rencontres. Menées 2-0 à la mi-temps, elles avaient su égaliser grâce à un doublé de l'indispensable Aurore Hélie (2-2). Condé va devoir confirmer cette dynamique devant son public. Au tour suivant, le dernier, les coéquipières de la gardienne Marion Lepoultier, l'autre élément majeur du collectif condéen, affronteraient probablement Orvault (vainqueur surprise de Hénin-Beaumont 3-0 dimanche soir) en cas de qualification.

 

Mondeville veut mettre l'avant-dernière pierre

Même si sa saison est d'ores et déjà réussie avec l'accession en Nationale 3 et le titre de champion de DH qui l'accompagne, Mondeville n'en a pas fini cette saison. Il lui reste potentiellement deux matchs pour couronner le tout. Ce soir (18h00), les Mondevillais tenteront de remporter la coupe de Basse-Normandie et partiront favoris contre l'équipe réserve de Granville, évoluant à l'étage inférieur. En cas de victoire, l'USONM disputera samedi la finale de la coupe de Normandie. Les vacances seront ensuite bien méritées !

 

Le couac en coupe féminine

Equeurdreville devait également être le théâtre de la finale féminine de la coupe de Basse-Normandie. Au lieu de cela, l'Avant Garde Caennaise sera cantonnée à une opposition interne dont on se demande quel est le sens. Les Caennaises auraient dû affronter Condé/Noireau, qualifié pour la finale... mais aussi pour les barrages d'accession en D2. Or Condé ne peut présenter d'équipe réserve dans le Nord-Cotentin, sa B évoluant en foot à 8. Le club a donc déclaré forfait. L'AGC, sans gaîeté de cœur, a finalement accepter de présenter deux collectifs à Equeurdreville pour que le football féminin conserve sa fenêtre de vsibilité. Mais alors que le risque de ne voir aucune équipe bas-normande en D2 la saison prochaine, une première depuis plusieurs décennies, le dossier football féminin a de quoi alarmer dans la région... L'Avant Garde, dont la relégation de l'équipe D2 entraîne mécaniquement celle de sa réserve, remplacée par la A en DH, et la disparition des U19 nationales, tentera d'adoucir la pilule d'une saison assez cauchemardesque samedi en finale de la coupe de Normandie. Les Caennaises affronteront probabement le FC Rouen (D2) à Lisieux.