craf2s sportacaen v2 4

La coupe de Basse-Normandie changera de clocher

23 février 2015 Ecrit par 
La compétition avance et l'étau se resserre. Ce week-end était l'occasion de procéder à la distribution des billets pour les quarts de finale. Mais pour cela il s'agissait de mériter son précieux sésame et les confrontations qui étaient proposées ont pour la plupart accouché de combats acharnés. Au final les heureux élus présentent un profil qui devrait offrir aux passionnés du ballon rond de bien belles affiches.

 





Les tirs aux buts à Flers ...

Tout avait commencé samedi au stade du Hazé, théâtre du derby ornais qui opposait le FC Flers à l'US Alençon. Le goléador visiteur Etamé était le premier à faire parler la poudre, à la conclusion d'un pénalty consécutif à une faute de main du défenseur flérien Adao. Si les deux formations ont été en mesure soit d'égaliser, soit de corser l'addition au fil des minutes qui défilaient, les joueurs de Mickaël Derouet montraient suffisamment de détermination pour aller chercher l'épreuve des tirs aux buts lorsque Petit égalisait au bout du temps additionnel. Revigorés par ce but aussi tardif que salvateur, les joueurs locaux se montraient plus adroits, Lenormand stoppait la tentative de bunel et envoyait les Flériens en quarts de finale. Il faudra sans aucun doute compter sur eux pour la quête du trophée, tant cette équipe semble capable de se transcender sur les rencontres à élimination directe.



Tout comme à Bayeux

Que dire de l'opposition qui réunissait au Baron Gérard les deux finalistes de la précédente édition ? Tout d'abord que son scénario s'est quelque peu rapproché du derby ornais. Rapidement devant à la marque grâce à l'ouverture du score au bout de sept minutes par Nicolas Engelhard pour les locaux, Bayeux a par la suite tendu le bâton pour se faire battre, vendengeant quelques occasions nettes, avant de reculer irrémédiablement et se faire punir à la 94ème minute par Ducey et Richard Doguet. Jérémy Bazire enfilait alors le costume de super héros en repoussant avec maestria la tentative de Angot avant de se coller à la dernière tentative et ne laisser aucune chance à Guillaume Lemair, son homologue ducéen. Seule certitude aua terme de cette rencontre, le trophée changera de direction à l'issue de la finale qui se rapproche à grands pas.



Très chaud pour l'ASPTT Caen

Fièrement auréolée de son statut de dauphin invaincu des Divais en DH, l'ASPTT Caen avait au menu du jour un court voyage à Ifs, bien décidé à donner du fil à retordre à un des grands favoris de l'épreuve. Mission quasi accomplie pour les joueurs d'Hervé Savaroc qui ont eu le mérite de mener 2-1 à la 85ème minute, avant de craquer dans le money-time sur des réalisations de Romain Gosnet et Romain David pour la victoire à la 90ème d'un maître coup-franc. La troupe de Laurent Dufour continue sur sa lancée et verra donc les quarts de finale. A noter le premier but sous ses nouvelles couleurs de Nicolas Nkada, l'attaquant camerounais arrivé au « mercato » du côté de La Hache.



Milon envoie Deauville en quarts

Un joli parfum de derby volait sur la pelouse du Commandant Hébert où l'AST Deauville d'Antoine Husson accueillait un CA Lisieux actuellement sur la pente ascendante. Les locaux s'en sont remis à l'insolante réussite de Dimitri Milon, de nouveau auteur d'un doublé, qui renvoie le voisin lexovien à ses chères études (victoire 2-1) et offre une part de rêve supplémentaire au club de la côte fleurie.



Vire en rêvait, Vire l'a fait

On la sentait venir gros comme une maison à Pierre Comte. Tonitruant leader de DSR, Vire marche sur l'eau depuis l'été dernier et la visite d'une équipe de Coutances, qui souffle le chaud et le froid pour se dépétrer des tumultes de la DH, laissait penser sans trop de doute qu'une surprise pouvait émaner de ces quatre-vingt-dix minutes. Bien vu, puisque les joueurs du président Lécuyer n'ont fait qu'une bouchée de Manchots qui ont pris le bouillon distribué par Gaudiche (deux fois) et Belhoudja. Assurés (ou tout comme) de trouver l'élite régionale la saison prochaine, Cyril Mocques et les siens pourraient venir jouer les trublions de luxe. Il reste trois matchs pour aller au bout.



Hérouville se taille la part du lion

Pas facile au vu des difficultés rencontrées au sein du club, d'autant plus quand on évolue en PH, d'aller défier le leader de DHR dans son fief. Une équipe d'Agneaux armée de confiance qui s'est pourtant vu donner beaucoup de fil à retordre par les banlieusards Caennais, brillants dominateurs lors de l'épreuve des tirs aux buts. Hérouville (B) continue son épopée et endossera pour les quarts de finale l'étiquette de petit poucet, pendant qu'Agneaux s'évertuera à obtenir un aller simple pour la DSR qui lui tend les bras.



La logique respectée ...

Dernière équipe calvadosienne en lice, le pensionnaire de DHR de Thaon devait rendre un échelon au FC Saint Lô (B) ainsi que quelques dizaines de kilomètres. Il n'y a pas eu de miracle du côté des Ronchettes où les protégés de Fabrice Catherine n'ont pu faire mieux que d'opposer une vaine résistance avant de s'incliner pat un tout petit but d'écart (2-1).


Pour finir, c'est une équipe d'Agon-Coutainville tout feu tout flamme qui n'a fait qu'une bouchée de La Haye du Puits. Habituées aux belles aventures en coupe régionale (Courseulles se souvient parfaitement d'une demi-finale épique qui leur avait ouvert les portes de d'Ornano et d'un sacre improbable), les Manchots se verraient bien renouveler l'expérience.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr