craf2s sportacaen4

Laurent Pierre : « La coupe, on peut rapidement se prendre au jeu »

24 décembre 2014 Ecrit par 
Ils ne se donnaient eux-mêmes pas cher de leur propre peau à l’annonce d’un tirage version grand luxe qui leur offrait l’honneur de se frotter à l’AS Cherbourg, frais ressortissant de CFA avant qu’une relégation administrative qui a beaucoup fait jaser. Le stade Jules Rimet de Verson a donc été le théâtre de la quasi seule surprise de ce tour de coupe de Basse-Normandie. Rendre trois divisions à une DH, ça s’appelle un exploit, sur lequel Sport à Caen s’est penché avec le coach versonnais Laurent Pierre, qui dresse également un premier bilan d’une saison 2014-15 prometteuse. Confidences.

 

 

Laurent, tout d’abord un retour sur l’exploit du week-end dernier ?

Nous nous attendions à un match difficile et je ne connaissais pas du tout cette équipe mis à part ses deux attaquants. J'ai donc pris mon téléphone et j'ai appelé Christophe (Vingtrois) à Bayeux pour avoir deux ou trois infos. Après, on pouvait avoir toutes les informations possibles, ça restait une DH et sans l'envie et la solidarité qui font notre force depuis le début de saison, ça n'aurait pas pu le faire. On a démarré le match  très concentrés, on ne leur a pas laissé d'espaces et sur une récupération au milieu de Vincent (Cotin), il trouve dans la profondeur Edouard (Duponq) qui fait le geste juste.  Je savais que si à la récupération on cherchait rapidement la profondeur dans leur dos, on aurait quelques opportunités, on en a concrétisé une et bien défendu jusqu'au bout, avec même la possibilité d'en mettre un ou deux en contre à la fin, mais le score serait devenu un peu sévère quand même. Il ne fallait pas venir voir le match pour nous voir dominer de toute façon (sic). On a respecté ce qu'on avait mis en place et l'exploit est là. Félicitation aux gars.

 

Vous partiez pourtant de loin en début de saison avec beaucoup de départs et une équipe à remodeler ?

C'est vrai que la saison dernière a été très compliquée, nous n'étions pas toujours d'accord avec certains joueurs mais aujourd'hui, ils reprennent du plaisir dans leurs nouveaux club et je suis très content pour eux. Quand Pierrot (Thoraval) a accepté de venir prendre en charge la B, on a voulu tout d'abord faire confiance aux jeunes qui avaient fait une très bonne fin de saison dernière, recruter des joueurs que nous connaissions, pour mettre un nouvel élan et surtout remettre un maximum de convivialité dans ce groupe que le contexte de fin de saison avait fait disparaître. Après, les joueurs que nous avons recruté, en plus d'avoir un super état d'esprit, sont de bons joueurs, que demander de plus ? On est vraiment satisfaits avec Pierrot et Antoine de ce recrutement, d’autant plus que les blessés rentrent depuis quelques semaines et ça se ressent sur le jeu des trois équipes.

 

« Cette saison on n’a pas été gâtés par les tirages »

 

 Et le moins que l’on puisse dire, c’est que vous réalisez jusqu’à présent une première partie de saison aboutie. Est-ce une surprise ?

Oui et non.  Oui parce qu'avec autant de mouvement à l'intersaison, je pensais que les premiers matchs seraient très compliqués en terme d'automatismes. Mais il me restait quand même des anciens avec un vécu, qui ont aidé les nouveaux à vite s'intégrer. Et non car la qualité des arrivées faisait aussi qu'à ce niveau qui est la PH, ils pouvaient s'adapter assez rapidement.

 

 Vous sortiez d’un échec la saison dernière avec des individualités aux noms plus ronflants. En quoi réside la force de l’AS Verson cette saison ?

Notre force est notre assise défensive, sans hésiter, mais je ne parle pas que de notre ligne derrière, ça va de nos attaquants qui font pas mal d'efforts pour empêcher les premières relances à notre gardien qui fait encore une grosse saison. Dès qu'on en fait moins, il nous arrive ce qu'il s'est passé contre Bessin Nord. Nous pouvons aussi marquer à tout moment. En plus de ça, nous sommes très solidaires et ce groupe vit très bien. C'est à coup sûr ce qui peut nous permettre de réaliser une grosse saison.

 

De là à rêver à une belle aventure en coupe de Basse-Normandie ?

c'est vrai qu'on est pas vernis avec les tirages depuis le début de saison. En coupe de France, Cormelles (PH), AG Caen (DSR) puis Dives (DH). C'était déjà très corsé, mais Philippe (Clément) aime bien venir chez nous en coupe de France ... et on aime bien le recevoir, mais pourquoi pas un ou deux tours plus tard pour aller aux maillots. En coupe de Basse-Normandie, Bretteville/Odon (DHR), May/Orne (DHR), Cherbourg (DH) ! La ligue ne nous aime pas ou quoi ?! La coupe nous réussit cette saison, je ne sais pas ce qui va nous attendre au prochain tour mais une chose est sûre, on jouera le match comme les autres, je pense qu'on peut rapidement se prendre au jeu. On ne la gagnera pas de toute façon, mais bon, on prend tout ce qu'on peut prendre, ça met du piment en plus dans notre saison. J'entends souvent qu'il manque tel ou tel joueur chez nos adversaires, mais juste pour information, cinq joueurs de Verson qui ont joué Cherbourg étaient en B et C le week-end où nous avons rencontré Villers-Bocage, donc nous avons aussi des absents de temps à autre, c'est la force de ce groupe, il est large et dans l'esprit.

 

« Ne nous parlez pas de montée, on verra ça plus tard »

 

L’accession en DHR est-il le principal objectif du club ?

Soyons bien clair, ce n'est pas l'objectif de cette saison, il y avait une image à redorer au sein du club dans un premier temps, et aux alentours car on parlait beaucoup de nous le saison dernière, mais pas en bien. On essaie de remettre de la convivialité aussi, et ça va plutôt dans le bon sens.  On voulait déjà avec Pierrot et Antoine atteindre ces deux objectifs. Entre les joueurs c'est autre chose, mais moi je n'en parle pas, je nous protège de tout ça, parce qu'autour du groupe, même au sein du club, on m'en parle souvent, et je réponds exactement la même chose. Après ce qu’on a traversé en fin de saison dernière et le nombre de départs, qui aurait mis une pièce sur notre classement d'aujourd'hui et nos parcours en coupe ? Villers est costaud, Ifs, la Mos aussi, ce championnat sera je pense très serré jusqu'au bout et des points vont être perdu tous les week-ends. On vient de battre Ifs et Villers, si on avait perdu ces deux matchs on serait complètement décrochés. A nous d'en perdre le moins possible et on verra ensuite. De toute façon, on a prévu avec les joueurs d'en rediscuter à mi championnat, c'est à dire début février. Donc pour le moment, on est ravis de tout ça et on prend du plaisir à le vivre, donc ne nous parlez pas de monter, on verra plus tard.

 

Une belle épopée en coupe permettrait-elle d’asseoir une dynamique autour de ce club pointé du doigt pour la qualité de son école de foot et qui peine à retrouver son lustre d’il y a quelques années au niveau seniors ?

Mais on vit très bien en séniors, passez un vendredi soir ou un dimanche après un match et vous verrez (sic). C'est vrai que ce club vit très bien, nos éducateurs font du très bon travail. Cédric Congnet tient les ficelles de l’école de football et nous rivalisons souvent avec les grands club du Calvados. Chez les plus grands, nos U13, U15 et U17 vont reprendre en janvier en DHR, c'est génial, à nous d'y rester désormais, c'est important pour le club. Maintenant à nous seniors aussi de leur montrer une bonne image sur le terrain pour commencer et je pense que notre début de saison est dans cette lignée. La dynamique coupe, elle est là, mais jusqu'à quand ? Le championnat est plus important, c'est 22 matchs où l'on doit prendre le plus de points possibles. C'est vrai qu'on a le potentiel pour jouer au-dessus mais nous sommes toujours dans ce championnat de PH qui est compliqué à franchir. On a tous les ans un club qui fait une saison exceptionnelle, ce sera peut-être la nôtre, on verra, je l'espère autant que les joueurs et les membres du bureau. Mais tout ça passera par un investissement des joueurs, c'est ce qui paye depuis le début de saison. On ne doit pas lâcher, et surtout garder cet état d'esprit, car lorsque je les vois dimanche dans la difficulté s'encourager et donner le meilleur pour les copains, on est dans le vrai. Rendez-vous dans 5 mois !



   

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr