Football. Ça, c’est la coupe !

25 septembre 2017 Ecrit par  Bernard Guyonnet

Trois équipes de National 3 au tapis, neuf matches en Basse-Normandie soit plus de la moitié, qui délivrent leur verdict en prolongations dont deux après l’épreuve des tirs au but… On peut le dire, ce quatrième tour a été particulièrement disputé.

 

Au moment du tirage au sort (sans doute lundi prochain) qui marquera l’entrée en compétition de l’US Avranches, héros de l’édition 2016/2017, c’est le FC Troarn qui portera la tenue du petit Poucet bas-normand.

 

Le N3 mis à mal

 

Si les équipes de National 3 avait régalé au tour précédent (11 qualifiés sur 11 avec 70 buts inscrits), ce week-end a été beaucoup plus douloureux. Trois clubs ont vu leur carrière stoppée nette, Mondeville, Pacy et Alençon. Deux ont dû avoir recours aux tirs au but (Dieppe et Oissel) pour se qualifier et mis à part Bayeux et St-Lô qui n’ont pas fait dans la dentelle (7-1 et 4-0) tous les autres ne l’ont emporté que par un but d’écart.

 

Parmi les trois éliminés, soulignons toutefois que la formation alençonnaise avait le privilège (si l’on peut dire) d’affronter un autre représentant de N3 et de surcroit à l’extérieur. À Dives, le parfum de la coupe exerce encore son pouvoir. L’équipe moribonde ces dernières semaines est redevenue conquérante, comme par enchantement… mais il a fallu batailler pendant 120 minutes et un grand Verrier dans les buts, pour repousser les assauts ornais.

 

Pour Pacy, la pilule est plus difficile à digérer car la formation de Manu Huet est tombée face à  une équipe moyenne de R2, Vernon (deux matches, deux défaites en championnat) et ce n’est pas forcément valorisant ni apaisant dans l’optique des futures batailles en championnat.

 

Quant à Mondeville, le dernier grand éliminé du week-end, peut-on parler de surprise après son échec face aux PTT ? Dans un derby – parce qu’en l’occurrence, un PTT Caen - Mondeville constitue un vrai derby – tout peut arriver. Derby, match de coupe… cette confrontation présentait une dimension supplémentaire due aux nombreuses migrations de joueurs (et d’entraîneur) entre les deux clubs, donc véritablement propice au coup de Jarnac. Et que l’on ne compare pas les moyens financiers des deux clubs, parce que cet argument, la coupe le balaie souvent d’un revers de main préférant récompenser les valeurs de cœur plutôt que celles du portefeuille. On a vu qu’entre une équipe de milieu de tableau de N3 et une équipe en tête de R1 qui aspire à la N3 et qui évolue sur sa pelouse (synthétique), la différence était minime. Les PTT ont su saisir leur chance. Bravo à eux !  

 

Les résultats des N3

Thaon (R3) / St-Lô    1-7

Villedieu (R3) / Bayeux    0-4

Dives-Cabourg / Alençon 2-1 (AP)

PTT Caen (R1) / Mondeville    1-0

Neufchatel  (R3) / Rouen    0-1

Fécamp (R2) / Dieppe 2-2 (3-4 TAB)

Gonfreville / Yvetot (R1)    1-0

Vernon (R2) / Pacy Menilles    1-0

Pavilly (R2) / Evreux    1-2

St Aubin (R2) / Oissel    1-1 (3 -4 TAB)

 

 

Le point en Basse-Normandie

 

Le trio Bessin-Nord, Baie de l’Orne, FC Lisieux pour le Calvados et Sourdeval pour la Manche, derniers représentants du niveau départemental quittent donc la coupe avec les honneurs. Après avoir contraint leurs adversaires de R2 (AG Caen et Courseulles) aux prolongations pour Sourdeval et Baie de l’Orne et après avoir fait mieux que de défendre pour Bessin Nord face à Cherbourg (R1). Seule la défaite du FC Lisieux ne laisse aucun sentiment de regret car l’adversaire troarnais était nettement plus fort. Le FC Troarn (R3) en profite pour endosser le paletot de petit poucet bas-normand avant, qui sait, d’enfiler lors du prochain tour, comme dans le conte de Charles Perrault, les bottes de sept lieues de l’ogre…

 

Si la Basse-Normandie a perdu ses quatre formations opérant en district, elle a également laissé sur le bord de la route, trois R1. Après Ducey éliminé au 1er tour, puis Douvres au 3ème, la liste des victimes de dame Coupe s’est allongée ce week-end avec les noms de Coutances, Pointe Hague et La MOS. Si on savait les joueurs de Cédric Savary en grand danger dans le fief d’Agneaux, l’une de nos bonnes formations de R2, on pensait que les duels fratricides entre R1, MOS-Flers d’une part et Pointe Hague-Vire d’autre part, seraient très serrés et que peut-être l’avantage du terrain constituerait un atout décisif. Effectivement ces deux matches ont été très équilibrés puisqu’ils ont donné lieu à des prolongations et même des tirs au but à La Maladrerie, mais le terrain n’a aucunement avantagé les hôtes puisque ce sont les visiteurs qui ont obtenu leur qualification.

 

Parmi les équipes qui ont eu le bonheur (la chance, diront certains) de se qualifier après les tirs au but, un autre représentant de R1, Bretteville sur Odon, a senti le boulet de l’élimination de prés. Les Tourlavillais aussi, mais menés pendant une heure par la bande à Titi Deroin, ils ont arraché leur place au cinquième tour à la 118ème minute, évitant ainsi l’"épreuve-loterie" des tirs au but. Quant aux Deauvillais, à défaut de convaincre totalement, ils sont venus à bout d’une méritante équipe de Mortagne. Plaisir mesuré d’un côté et frustration difficile à contenir de l’autre. Aujourd’hui les joueurs de la Côte fleurie ont le sourire et Mortagne fait son boudin… c’est ça la coupe !

 

Mais la Coupe de France peut également amener de la joie dans le camp des deux adversaires. Les acteurs du match entre Bricquebec et Granville, l’équipe phare de ce quatrième tour, ne diront pas le contraire. Les hommes de Johan Gallon, pourtant très vite menés au score, se sont offert une belle propagande tout en  se qualifiant sans trop sourciller. Ceux d’Arnaud Flambard, ont montré des qualités et des ressources qu’ils ne soupçonnaient peut-être pas et qui seront bien utiles au fil de la saison. C’est ça aussi la coupe…

 

 

Tous les résultats de la région

Pointe Hague (R1) / Vire (R1)    1-2 (AP)

Mortagne (R3) / Deauville (R1)    2-4

Caucriauville (D1) / Tourville-Arques (R3)   3-1

Gravenchon (R3) / Eu (R1)    2-1

Cleon (R2) / Madrie Seine (R3) 1-0

Rouen Sapins (R3) / Gisors (R2)   1-1 (5-4 TAB)

St Marcel (R2) / St Etienne (R3)    6-1

Epegard (R3) / Caudebec  (R2)   3-4

Vallée Oison (R3) / Alizay (D1)    1-3

St Nicolas (R2) / Honfleur (R3)    4-2 (AP) 

Octeville SC (R3) / Luneray (R2)   4-0

MOS (R1) / Flers (R1)   3-3 (1-4 TAB)

Bricquebec (R2) / Granville (N2)    2-5

Tourlaville (R1)/ Villers Bocage (R2)    2-1 (AP)

Sourdeval (D1) / AG Caen    1-3 (AP)

Agneaux (R2) / Coutances (R1)    3-1

Bessin Nord (D1) / Cherbourg (R1)    0-2

Troarn (R3)/ FC Lisieux (D1)    4-0

Falaise (R3) / Bourguebus (R2)    2-5 (AP)

Bretteville sur Odon (R1) / La Ferté Macé (R2)    0-0 (4-2 TAB)

Baie de l’Orne (D1) / Courseulles (R2)    1-3 (AP)

 

 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr