Deuxième mi-temps fatale aux PTT

23 octobre 2016 Ecrit par 

Football. ASPTT Caen 1 – 3 Avranches, cinquième tour de la Coupe de France. La Coupe de France s'est achevée ce samedi soir pour l'ASPTT Caen. Battus par plus fort, les Postiers n'ont pas à rougir de leur prestation mais peuvent nourrir quelques regrets. Leur première mi-temps laissait espérer meilleur sort.

 

La magie de la Coupe de France est bien connue : sur 90 minutes, ou plus si nécessaire, rien n'est impossible. Au moment d'accueillir Avranches, septième de National, l'ASPTT Caen en était plus que jamais convaincue. Les Jaunes et Noirs y croyaient si fort qu'ils démarraient la rencontre pied au plancher. Maxime Roynel concrétisait l'excellente entame des siens en reprenant de la tête un coup-franc de Jordan Fazzuti renvoyé une première fois par le poteau (1-0, 19').

 

lejoncour legall 1617

Dorian Le Gall et Florian le Joncour se sont livrés un beau duel.

 

Le reste de la première période ? Une attaque défense des plus stériles. Jamais Avranches n'est parvenu à changer de rythme, trouver les intervalles dans le 4-5-1 caennais extrêmement dense, combiner et distiller un centre de qualité. Mis à défaut dans ses tentatives de jeu long, trop prévisible dans son jeu court, Avranches est resté cantonné bien loin de la zone de vérité. « L'inquiétude était réelle en première mi-temps, reconnaît Damien Ott. Il faut féliciter notre adversaire du soir, qui a proposé un jeu collectif très cohérent. Il était très bien organisé. » Si bien organisé que les Avranchinais sont passés à côté de leur première période. « Il fallait élever notre niveau de jeu et de concentration, souligne Laurent Dufour. On l'a bien fait en première mi-temps. » Les anciens Avant-Gardistes Dorian Le Gall, vainqueur de nombreux duels seul en pointe, et Julian Dendura, assurance tout risque en défense centrale, se mettaient notamment en évidence.

 

Des regrets pour les PTT

 

Avranches attendait l'entame de la deuxième mi-temps pour changer enfin de tempo et solliciter aussitôt un Clément Pannier impeccable. Le rythme n'était plus le même, le ballon ne naviguait plus dans les mêmes zones. Mis sur le reculoir, les PTT concédaient l'égalisation sur corner, Kevin Schur s'y prenait à deux fois pour crucifier Clément Pannier (1-1, 55'). « On a pris le but trop tôt, regrette Laurent Dufour. On savait que, sur coup de pied arrêté, ils étaient plus dangereux sur la deuxième tombée. On a manqué de concentration et de rigueur. » L'étau ne se desserrait pas, même si Manu Suriam faisait parler sa vitesse mais croisait trop sa frappe.

 

avranches louiserre 1617

 

En dépit de quelques incartades intéressantes, Avranches ne parvenait toutefois pas à conserver le costume de rouleau-compresseur aperçu au début de cette seconde période. Les Manchois n'en restaient pas moins nettement dominateurs. Ils confirmaient leur supériorité sur un centre de Pierre Lavenant repris de volée par l'ancien postier Jordan Blondel (1-2, 78'). « Avec le temps qui passait, la fatigue pour eux et le nouveau rythme mis dans nos attaques, on a réussi à renverser la situation, commente Damien Ott. Ça n'a pas été simple. » La messe n'était pas dite pour autant puisque Manu Suriam profitait d'une erreur défensive pour se présenter plein axe face à Anthony Beuve. Le numéro 7 perdait son duel, butant sur la parfaite intervention du gardien manchois. L'occasion à ne pas manquer. Derrière, les PTT ne parvenaient plus à déstabiliser l'arrière garde avranchinaise alors que Kevin Schur, parti à la limite du hors jeu, se retrouvait seul devant Clément Pannier et achevait le suspense (1-3, 88'). « On peut avoir des regrets, reconnaît Laurent Dufour. Quand on mène 1-0 à la mi-temps, on ne peut pas échouer et prendre trois buts en deuxième mi-temps. On aurait dû être encore plus attentifs aux détails. »

 

Les autres résultats du cinquième tour :

Mondeville 0 – 2 Alençon (a.p.)
Équeurdreville 0 – 5 Dives
Deauville 1 – 4 Granville

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr