Volley

Une lueur d'espoir dans le ciel caennais

Volley. Caen 1 - 3 Stade Français, 7ème journée de Nationale 2 féminine. L'ASPTT Caen a concédé sa septième défaite de la saison, en autant de rencontres, dimanche après-midi devant le Stade Français. Logiquement battues, les volleyeuses caennaises ont néanmoins affiché des progrès encourageants pour la suite de la saison. A confirmer dimanche prochain dans un match crucial contre Le Plessis-Robinson.

5 questions à... Rony Thimalon

Rony Thimalon fait désormais figure d’ « ancien » dans le paysage du volley à Hérouville. Il participe cette saison, non plus en tant qu’entraîneur-joueur mais comme joueur à part entière, à l’aventure de la montée en N3 après une saison passée au niveau régional. Son expérience sera certainement utile auprès des plus jeunes. Car les promus normands entendent bien ne pas refaire le yo-yo et rester désormais au niveau National. Ils semblent, après 5 rencontres et une quatrième place, bien partis pour y arriver.

Les deux clubs de volley locaux évoluant en National n’ont pas du tout vécu le même week-end ! Tous deux opposés à un concurrent direct dans la lutte pour le maintien, les uns ont assuré et pris les points à domicile quand les autres ont échoué en cinq sets. L’ASPTT Caen Volley a pris son premier point mais va devoir cravacher encore pour décrocher une première victoire en N2. De leur côté, les volleyeurs d’Hérouville, pensionnaires de N3, ont signé leur deuxième succès (2 sur 2 à domicile) et pointent ainsi en milieu de tableau.

Les deux équipes locales de volley-ball qui évoluent en division nationale cette saison ont un peu le même profil : Les filles de l’ASPTT, en N2, et les garçons d’Hérouville, en N3, sont tous deux promus et vont tenter, malgré la forte concurrence, de se maintenir. Le statut de promu leur réserve automatiquement une entame de saison compliquée, face aux plus grosses équipes de leur poule. Difficile alors de se jauger et d'entrer correctement dans la compétition. Après trois matchs, donc, où en sont les volleyeuses et volleyeurs normands ? Petit bilan.
L’équipe phare de l'ASPTT Volley fait partie du groupe restreint des formations qui ont grimpé d’une division à l’intersaison. Déjà très proches de la montée il y a deux ans, les volleyeuses caennaises sont parvenues, en réalisant un exercice 2011-2012 de très bonne facture, à se hisser au troisième rang national. D’abord annoncé comme stable, l’effectif a, en réalité, considérablement été chamboulé durant l’été. Le club a ainsi dû recruter un entraîneur et renouveler la moitié de ses joueuses. Alors que le championnat débute ce dimanche, où en est donc le collectif caennais ? C’est ce que nous avons demandé au nouveau coach, Gilles Auzou.

Finalement, les PTT chamboulent (presque) tout

Après la montée en Nationale 2, l'intersaison devait être placée sous le signe de la stabilité pour l'ASPTT Caen volley. Seules deux à trois arrivées étaient espérées pour renforcer un groupe censé peu bouger. Quelques mois plus tard, cinq départs ou arrêts ont été enregistrés parmi l'effectif, qui compte une seule recrue à l'heure actuelle. Surtout, l'entraîneur Thibaut Gosselin est parti sous d'autres cieux.
Après trois ans de Nationale 3, l'ASPTT Caen a obtenu la montée à l'échelon supérieur cette saison en terminant première de sa poule. Auteures d'une saison remarquable (trois défaites seulement), les Caennaises poursuivent un projet qui doit mener le club jusqu'à l'élite du volley français. Actuellement à Toulouse avec l'équipe de France féminine, dont il est statisticien, Thibaut Gosselin fait le point sur la saison écoulée et évoque celle à venir.
L'ASPTT Caen bouclera dimanche à Quimper une saison 2011-2012 amplement réussie. Leaders de Nationale 3 et assurées de conserver cette place quel que soit le résultat de leur dernier match, les volleyeuses caennaises ont atteint leur objectif en rejoignant la Nationale 2. Elles ont franchi une étape dans le vaste projet qui anime le club : accéder au plus haut niveau français.

Hérouville n'aura passé qu'un an en Pré-Nationale. Relégué administrativement de Nationale 3 la saison dernière, le club de la banlieue caennaise a fait un pas décisif vers le retour à ce niveau de compétition, dimanche dernier. Il s'est imposé 3-1 contre Coutances, dont la première place ne repose plus que sur un match d'avance. Les volleyeurs hérouvillais ont rempli l'objectif annoncé, mais leur saison n'a pas été un long fleuve tranquille...

Volley : Caen en N2, Hérouville en N3

L'ASPTT Caen a officialisé sa montée en Nationale 2 en balayant Vitry, cet après-midi (3-0). Hérouville a pour sa part remporté le match décisif en Pré-Nationale face à Coutances (3-1). Les Hérouvillais évolueront en Nationale 3 la saison prochaine.
Page 5 sur 12

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr