Hérouville en ballotage très défavorable

24 avril 2017 Ecrit par 

A la lutte pour le maintien en N2 dans des play downs compliqués depuis quelques matchs, Hérouville a de nouveau chuté, contre Asnières, et voit son avenir en N2 fortement menacé. Relégués 6èmes de la poule à 2 points du premier non relégable, le VCH n’a plus les rênes de son destin, tributaire des autres pensionnaires de la poule...

 

Dimanche électif, dimanche bercé par les rayons de soleil pré-estivaux, température sympathique à Daniel Huet et taux d’hygrométrie subtropical. Ceci explique-t-il la torpeur qui anime les joueurs du VCH ? Les débats commencent bien mal. Amorphes et apathiques, les joueurs hérouvillais semblent plus préoccupés par le taux d’abstention que par leur qualité de réception et de service.

Malgré un réajustement, notamment au bloc, l’écart pris au départ ne sera pas comblé et Asnières l’emporte 25/19 dans ce premier set.

Dans le deuxième opus, on sent le VCH plus concerné et appliqué. Soignant principalement sa zone de service et harcelant un récep/attaque adverse un peu à la peine (N°5, si tu te reconnais), Hérouville fait la course en tête. Asnières semble à son tour plongé dans une torpeur anesthésiante. Bastien Barraquet est chaud bouillant en défense et au service, les choix de Benjamin Meuriot à la passe semblent avisés et payants. Des blocs rageurs, des attaques au centre de Nicolas Moudingo toujours plus destructrices pour le parquet du gymnase. C’est en toute logique en déroulant un volley simple et tendre, respectant semble-t-il les consignes de service qu’Hérouville égalise à un set partout. 

Un set charnière

Une belle entame, dans la foulée d’un set remporté, c’est souvent le cas. Mais, les promesses du set écoulé s’envolent telles leurs cousines électorales, les services semblent aimantés par le libéro adverse loin d’être extrêmement gauche. Benjamin laisse le côté obscur l’envahir et distille un juron qui résonne encore dans le quartier d’Hérouville. Malgré quelques fulgurances, le VCH peine fortement à conclure ses points alors qu’Asnières met en place un jeu simple, varié et efficient. 25/19 sans bavure pour Asnières. Une odeur nauséabonde plane sur ce scénario de match que nous revvons ô combien trop souvent ces temps-ci.

Fin d’une ère ?

Set de la mort ou set de l’espoir, l’équipe locale se lance dans un exercice périlleux et sans doute marquant pour la fin de championnat. Depuis plusieurs matchs, on ne retrouve plus le collectif si soudé et résilient dans les phases faibles, ce collectif qui faisait la différence les saisons précédentes pour aller chercher des  points, des centimètres et des victoires. Une nouvelle fois, la réaction n’est pas au rendez-vous, les regards se baissent et le ton monte, à défaut d’accolades réparatrices.

De l'autre côté du fil, le centre de formation d’Asnières, si pourvoyeur de talent a pondu cette équipe bien jeune et on sent que les banlieusards parisiens ne veulent pas s’embarquer dans un tie-break toujours incertain.

Un nouveau coup de gueule du passeur Hérouvillais n’aura pas les effets escomptés. Asnières remporte ce match sans encombre et Hérouville peut avoir beaucoup de regrets.

6èmes avec 2 matchs restant aux Herbiers et en recevant le Plessis Robinson, l’affaire est compliquée pour le VCH. On sent le groupe à bout de souffle, tant nerveusement que collectivement. Vont-ils parvenir à se remettre en marche dans les 15 jours à venir ? Nous scruterons la chose.

Il serait sans doute dommage de quitter si vite la N2 quand on voit que les équipes jeunes sont pleines de promesses et que de la fraicheur peut sans doute venir redynamiser l’équipe fanion…

Réponse le 7 mai à Daniel Huet avec le dernier match de la saison à 15h.

 

Asnières bat VCH 25/19 20/25 25/19 25/19

Joueurs du VCH : B Meuriot, B Barraquet, N Moudingo, M Le Berre, H Le Berre, A Bachelet, S Haddek, N Philippe Daniel, G Lethalley, A Desheulles, 

Coach  : J Demiselle

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr