craf2s sportacaen4

Hérouville dompte Saint-Avertin

05 février 2017 Ecrit par 

La réception de Saint-Avertin pour Hérouville sonnait comme un « must win » à l’orée de la fin de la première phase. Afin d’aborder les play-downs avec un maximum de points et s’offrir une nouvelle saison en N2, les volleyeurs normands ont peiné à s’octroyer ces 3 points en venant à bout de l'actuel dernier de la poule mais l’essentiel est là. Opération survie à venir avec un beau capital pour 2017 !

 

Les jambes sont lourdes

Dimanche pluvieux, la réception de la lanterne rouge ne semble pas attirer les foules et c’est dans une ambiance anesthésiée que débute ce match. Gauthier Letalley blessé au centre, on souligne le retour du dinosaure Antoine Bachelet. Comme de coutume, le VCH ajuste son niveau sur son adversaire. Au combat face à l’équipe Elite d’Amiens la semaine passée, elle semble jouer « petit bras de N2 » face au dernier de la classe.

Apathie, zip de réception, jambes pendantes, pas de cohésion, on voit que la semaine a été compliquée pour Hérouville avec son lot de grippes et son zest de pépins. A ce jeu-là, les expérimentés adversaires d’un soir engrangent les points et empochent ce premier set 25/21.

 

Le réveil de la force

Le réveil escompté des troupes du général Demiselle a bien lieu au 2ème set, le dynamisme est perceptible sur les défenses et les célébrations de points pour le coup plus nombreuses. Le premier qui parle de Diesel, on l’étripe.

L’histoire retiendra que c’est à 16/13 dans ce set que l’arbitre commence à partir légèrement en sucette. Souvent impeccables, les arbitres ont ce rôle ingrat d'orchestrer des matchs parfois brouillons. Ce soir était un soir off pour le malheureux officiel.

21/18, Dig, dig, dig, c’est Moudingo qui creuse un trou monstrueux pour donner de l’air et Niels Philippe-Daniel conclut ce set avec un bloc plein d’autorité. A noter l’apport intéressant de Niels qui prend sa place dans l’effectif et offre des rotations aux attaquants titulaires.

 

Le 3ème opus débute par une bataille de centraux, le VCH s’échappe et… se fait reprendre dans un match toujours décousu. Au second temps-mort technique, on sent coach Demiselle inquiet et sous pression. Conscient de l’importance du moment, il invective ses ouailles, tel un Yannick Noah en coupe Davis. Pression payante car Hérouville prend cette galvanisation positive comme booster. L’attaquant N°4 de Saint-Avertin se prend un énième contre et doit penser à ne pas marcher sur le ballon à chaque smash tant il se fait châtier. 25/17 pour le VCH, enfin à son niveau sur une bidouille roublarde de Niels.

 

Le 4ème set sera une nouvelle fois laborieux, tant sur le terrain que sur la chaise d’arbitrage. Hésitant et innovant sur les interprétations des règles, le match se termine malheureusement sur une faute de fil non sifflée qui profite à Hérouville.

Les grognements justifiés n’y changeront rien, Hérouville a déjà lancé sa célébration et remporte cette rencontre 3 sets à 1.

 

Un suppo et au lit

L’adrénaline tombe d’un coup et les frères le Berre ne pensent qu’à se coucher après cette semaine thématique sponsorisée par Oscillococcinum et Doliprane. Coach Demiselle est ravi de l’opération comptable, bien conscient de l’enjeu de ce type de match. Il nous confiait en sortie de match : « On est soulagé de prendre les 3 points. Malheureusement je n’ai pas pu faire tourner comme prévu car on n’avait que trop peu de marge. On a bien un moment clef au 3eme set quand Saint-Avertin peut recoller. »

Faire tourner… le talon d’Achille d’Hérouville apparait au grand jour une nouvelle fois. Un banc trop peu profond pour résister à des blessures ou faire souffler ses cadres. L’enjeu est de taille pour durer, construire et voir plus loin devant.

Dernière joute en saison régulière à Conflans la semaine prochaine avant d’entamer d’enthousiasmants play-downs.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr