craf2s sportacaen v2 4

Fabien Delahaye : « Envie d'aller voir autre chose »

22 mai 2014 Ecrit par 

Fabien Delahaye attaquera dès demain la première épreuve du championnat de France de course au large en solitaire, la Le Havre Allmer Cup. Arrivé deuxième de la Transat AG2R le 28 avril dernier, en double avec Yoann Richomme, le navigateur caennais se concentre désormais exclusivement sur le circuit figaro. Champion de France en 2011, troisième l'année dernière, il ne cache pas son ambition de remporter la Solitaire du Figaro avant de changer de circuit...



Vous avez terminé deuxième de la Transat AG2r. Qu'est-ce que ce résultat vous inspire ?

C'était ma première grosse épreuve de la saison mais en mars on a eu la Solo Maître CoQ. C'est une épreuve de préparation que je fais quasiment tous les ans. Je finis cinquième sur environ 35 participants, ce qui est un super résultat pour reprendre la saison sachant que j'avais très peu navigué auparavant. Aussitôt cette Solo Maître CoQ terminée, je me suis mis en mode double avec Yoann Richomme. On a navigué ensemble pour préparer la transat, qui est arrivée trois semaines après. Ça s'est bien passé pour nous. On a tout le temps été dans le bon paquet, aux avants-postes. C'est rassurant pour la suite de la saison compte tenu du plateau relevé qui était présent. On n'a pas eu de temps à perdre ensuite. On a remis les bateaux sur le cargo directement en arrivant. Les bateaux sont arrivés avant-hier et ils ont été déchargés hier matin. La première manche de la Le Havre Allmer Cup ayant lieu demain, le planning est serré. Malgré tout, on est dans les temps. 


C'est donc avec confiance que vous abordez la suite de la saison ?

Le début de saison est particulier parce qu'il s'est fait en double. Là, on est en solitaire. Ce n'est pas du tout le même format de course ni le même fonctionnement à bord. Je vais être tout seul, sur des petits parcours techniques et non pas au large. Ce sont deux disciplines à part. Traverser l'Atlantique, c'est complètement différent des petits parcours qui nécessitent une prise de décision très rapide, où on est au contact très rapproché avec les autres bateaux, où il faut être au point techniquement. Ce sont des petits détails qui font la différence. Je ne suis pas celui qui a eu la meilleure préparation pour aborder cette première épreuve du championnat de France. Avoir fait la transat n'est pas un avantage. Maintenant, ça se passe plutôt bien pour moi depuis deux ans sur ce genre de format. J'avais fait deuxième de la Allmer Cup il y a deux ans, troisième de la Generali Solo l'année dernière sur un format similaire, avec des petits parcours. C'est plutôt rassurant. C'est la première des trois épreuves en solitaire du championnat de France qui nous attendent. La plus importante est dans deux semaines, c'est la Solitaire du Figaro. Cette épreuve, je la vois beaucoup plus comme une remise dans le bain du solitaire et une préparation à la Solitaire du Figaro. 


Après avoir terminé troisième du championnat de France l'année dernière, l’objectif est de le gagner cette année ?

Oui, c'est toujours l'objectif en partant. On est beaucoup à l'avoir mais ce serait difficile de dire autre chose. Il y a des objectifs prioritaires dans une saison et la Solitaire du Figaro en fait partie.


Quels seront les grands rendez-vous en 2014 ?

J'ai trois épreuves à venir : la Le Havre Allmer Cup en ce moment, la Solitaire du Figaro à suivre et la finale du championnat de France qui va se courir entre Lorient et les Açores. Ce sera une course en aller-retour, une étape pour y aller et une étape pour rentrer. Ça va être une épreuve intéressante et un objectif dans ma saison. Je me concentre vraiment sur ces trois épreuves-là cette année parce qu'à la fin de l'année je serai en fin de contrat avec Macif et il y a tout un travail à faire en ce moment pour trouver un nouveau partenaire. Je ne ferai rien en double. L'année dernière, j'ai fait deux programmes complets en Class 40 et en figaro. Cette année, il n'y a pas de transat Jacques-Vabre. 


Trouver un nouveau partenaire... avec le Vendée Globe toujours en tête ?

Oui, on cherche un projet pour être au départ du Vendée Globe en 2016. Ça démarre maintenant pour aller chercher un partenaire, acquérir un bateau, préparer le projet et la grosse échéance en 2016. J'espère trouver les financements. Il y a un gros travail à terre pour y parvenir mais on y croit.


Vous allez avoir presque plus de travail en-dehors de l'eau que sur votre bateau !

La saison passée n'est pas une saison référence. J'ai passé plus de 200 jours sur l'eau. On ne peut pas faire ça tous les ans. Cette année, je vais quand même beaucoup naviguer. Il y a une transatlantique, trois grosses épreuves en solitaire, il y a eu un mois en février avec un équipage anglo-saxon aussi. Je recentre mon programme sportif sur le figaro. J'ai la chance d'avoir un partenaire solide avec moi et j'ai encore une année de contrat. La priorité reste d'aller sur l'eau et de faire des résultats.


C'est donc votre dernière saison de figariste ?

C'est la sixième année que je fais du figaro et je la vois comme la dernière année de cette série de six ans. Mon envie n'est pas de faire du figaro l'année prochaine. J'ai envie d'aller voir autre chose, d'autres types de bateaux. L'expérience que j'ai connue la saison dernière en Class 40 m'a beaucoup plu. J'ai trouvé le circuit sympa, les bateaux sympa... Il faut naviguer sur d'autres bateaux plus gros pour apprendre de nouvelles choses. C'est mon envie pour la saison prochaine. 


Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr