Camille Leclerc à l'INSEP, Matthieu Chapron à Joinville

25 septembre 2013 Ecrit par 

Le départ de Camille Leclerc pour Saint-Maurice (Val-de-Marne) et son école de kiné n'est pas sans effets collatéraux pour la Société Nautique Caen Calvados. Non seulement la locomotive du club ne s'entraîne plus dans ses structures, mais sa nouvelle orientation a provoqué le départ de son compagnon et entraîneur Matthieu Chapron. Après 21 ans de présence à la SNCC, dont dix comme entraîneur salarié, ce dernier encadrera le week-end prochain sa dernière compétition avec Caen. Dès lundi, il prendra ses fonctions au club de Joinville. Quant à Camille Leclerc, elle s'entraîne à l'INSEP mais continue de courir sous les couleurs caennaises.


Plusieurs fois championne de France, régulièrement médaillée sur la scène nationale, ancienne internationale U23, Camille Leclerc est l'incontestable chef de file de l'aviron caennais. Pourtant, c'est désormais en région parisienne que la jeune femme s'emploiera à progresser. Partie dans le Val-de-Marne pour des études de kinésithérapie, elle s'entraîne à l'INSEP depuis la rentrée. Nouveau cadre, nouveaux entraîneurs, tout change pour Camille Leclerc. « Elle marche beaucoup à la confiance donc on discutera encore de l'entraînement, avance son ancien entraîneur de toujours, Matthieu Chapron. Elle a maintenant des entraîneurs nationaux pour s'occuper d'elle. Elle est au contact de filles meilleures, puisque les rameuses "toutes catégories" (Camille Leclerc appartient à la catégorie des poids légers, ndlr) s'entraînent avec elle. C'est une année importante. Il ne faut pas perdre de temps. » Camille Leclerc reste focalisée sur une échéance : les Jeux Olympiques 2016.


Son départ de Caen – mais pas du club – en a provoqué un deuxième. Matthieu Chapron suit sa compagne et quitte la Société Nautique Caen Calvados après y avoir passé plus de deux décennies. « Je n'avais pas la volonté de partir, tout se passait bien. C'est triste de quitter le navire... Camille partant pour au moins quatre ans, j'ai vite fait mon choix. » Bien aidé par les résultats obtenus avec Caen, Matthieu Chapron n'a pas eu de difficulté à trouver un nouveau club. Il rejoint Joinville, où il prendra ses fonctions dès lundi. « Le club remonte bien la pente depuis deux-trois ans après avoir connu une période creuse. Les projets sportifs sont intéressants », confie-t-il. Mais avant de découvrir sa nouvelle structure, le bientôt ex-entraîneur caennais a une dernière mission à mener...


La première édition du championnat de France de sprint (500 mètres) se déroulera ce week-end à Mantes-la-Jolie. Caen a engagé trois bateaux : un huit féminin, un huit masculin et un double dans la catégorie critérium (où ne peut figurer aucun finaliste de précédents championnats de France). « Ça a été compliqué à préparer. On se présente avec peu de certitudes mais on espère entrer dans les douze premiers chez les garçons, et pourquoi pas obtenir un podium chez les filles. » Matthieu Chapron ne pourrait rêver meilleure sortie... et meilleur accueil pour son successeur, Loïc Perrichon. Âgé de 37 ans, il travaillait jusqu'à présent comme chef de base au club de Saintes. Il a été vice-champion de France en huit de pointe. Ce passionné de rugby, père de deux enfants, secondera désormais Ikhlef Morvan comme entraîneur au club de Caen.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr