Tennis de table. Caen retrouve l’odeur du derby

24 octobre 2017 Ecrit par 
Marcos Madrid a connu des derbys contre Argentan en Pro B lors de son précédent passage à Caen.

Tennis de table. Argentan – Caen, 4ème journée de Pro B (ce soir, 19h00). La relégation du Caen TTC en Pro B permet de renouer avec le vieux derby bas-normand qui l’oppose à Argentan. Désireux de remonter rapidement, Caen se rendra dans l’Orne en position de favori. Pourtant, il affiche sa méfiance face à des argentanais auteurs d’un bon début de saison.

 

Séparés pendant trois saisons, le temps passé par Caen en Pro A, les deux voisins de Basse-Normandie se retrouveront ce soir dans l’Orne. Si la notion de derby concerne davantage l’encadrement que les joueurs, dont aucun n’est régional est un seul est français, elle donne un piment particulier à la rencontre. « Pour moi, ça veut dire quelque chose, estime Jimmy Devaux, actuel numéro 4 caennais. Pour les joueurs, c’est un match comme un autre. Mais en arrière-plan il y a la suprématie régionale. Ce sera une belle fête du tennis de table devant sûrement plus de monde que d’habitude. »

 

Pour Argentan comme pour Caen, cette affiche de la quatrième journée de Pro B est aussi un rendez-vous de haut de tableau. Les deux formations ont deux victoires à leur actif. Argentan avait parfaitement lancé sa saison en battant successivement Levallois (0-3) et Miramas (3-2). La défaite 3-0 devant Saint-Denis la semaine dernière a sonné comme un petit coup d’arrêt. À l’inverse, Caen a su se rattraper de son échec initial devant Tours (1-3) en dominant Boulogne-Billancourt (1-3) et Nantes (3-1). « Ça peut jouer sur la confiance, en espérant surtout que la victoire de Jakub (Kosowski) sur (Bastien) Rembert ait réellement lancé sa saison. »

 

« Pas beaucoup de marge de manœuvre »

 

Poussif en ce début de saison, le Polonais a semblé se libérer mardi dernier en retournant une situation très mal engagée face au numéro 136 français. Jakub Kosowski, lui-même classé 46 au ranking national, avait ensuite élevé son niveau de jeu en double. Annoncé comme le leader du collectif caennais, sa forme va forcément conditionner en grande partie les prochains résultats de son équipe. « Il est capable de beaucoup mieux que ce qu’il a montré », assure Jimmy Devaux. Le Caen TTC misera sur lui, Marcos Madrid et Julien Piétropaoli ce soir pour faire pencher la balance de son côté.

 

 

Dans les rangs ornais, on comptera sur l’indéfectible Segun Toriola (n°50 français), sept Jeux Olympiques à son actif, et le duo russe composé de Vildan Gadiev (n°77 français) et Arseniy Gusev (n°73 français). « Argentan nous présente comme les favoris, mais pour moi ce sera du 50/50, estime le remplaçant caennais. Leurs Russes jouent bien ensemble en double alors que nous avons perdu nos trois premiers doubles. On n’a pas beaucoup de marge de manœuvre. »

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr