Tennis de table. Jakub Kosowski, nouveau leader du Caen TTC

26 septembre 2017 Ecrit par 

Soir de rentrée pour le Caen TTC ! Les pongistes caennais s’attaquent à la première journée de Pro B ce mardi (19h30) au gymnase du stade Hélitas. Face à Tours, le public normand aura ainsi l’occasion de voir à l’œuvre deux "petits" nouveaux, le jeune Dorian Zheng et la recrue Jakub Kosowski. Nous avons rencontré le polonais vendredi dernier lors de la présentation de l’équipe aux partenaires, dont Sport à Caen fait désormais partie.

 

Jakub Kosowski a de larges tatouages qui lui recouvrent les bras, le sourire facile et un statut de leader qui ne demande qu’à s’affirmer. L’unique recrue estivale du Caen TTC – l’autre joueur fraîchement intégré à l’équipe première, Dorian Zheng, évoluait auparavant en réserve – se sait d’ores et déjà particulièrement attendu dans la nouvelle mouture caennaise. « J’ai déjà eu ce statut par le passé, notamment ces quatre dernières années en Pologne, commente-t-il. J’ai dû faire face à la pression. Mais je suis un joueur expérimenté. »

 

De bons échos des anciens caennais

 

À 35 ans, Jakub Kosowski a effectivement une longue carrière derrière lui. Elle l’a vu passer dix ans par l’Allemagne… et une saison par la France, du côté de Pontoise. « J’avais gardé contact avec les dirigeants. Quand j’ai commencé à chercher à un nouveau club, j’ai passé un coup de fil au manager. Cela s’est fait assez vite ensuite. » Mis sur la liste des joueurs libres, Jakub Kosowski a suscité l’intérêt du Caen TTC. Roanne, pensionnaire de Pro A, était également sur les rangs, mais c’est le club normand qui a retenu l’attention de l’ancien international polonais.

 

« Au début des négociations, il y avait encore les deux options possibles pour Caen, la Pro A ou la Pro B. Quand j’ai su que l’équipe était reléguée, ma décision était quasiment déjà prise de venir ici. Je n’avais eu que de bons échos de la part d’anciens joueurs passés par le club. » L’Allemand Zoltan Fejer-Konnerth fait partie de ceux qui ont vanté les mérites de Caen. « Ceux à qui j’en ai parlé m’ont conseillé Caen pour son atmosphère cosy et familiale. » Mais qu’on ne s’y trompe pas, Jakub Kosowki n’arrive pas pour prendre du bon temps. Il a une mission : « aider l’équipe à remonter en Pro A ».

 

La sécurité avant tout

 

Le Polonais, privé de sélection depuis quelques années, sera le leader du trio caennais. Numéro 80 mondial au meilleur de sa forme, il y a de cela « trois-quatre ans », selon Jimmy Devaux, compte faire apprécier son style de jeu. « C’est un joueur pas très puissant, mais qui joue avec beaucoup de sécurité, présente le numéro 4 de l’équipe. Il utilise beaucoup les variations de balle. Il a très peu de déchet dans le service-remise. »

 

« Très professionnel », aux yeux de son nouveau coéquipier, très sociable aussi si on en croit les premiers échanges, Jakub Kosowski prend un nouveau départ à Caen. Il était las de la forte pression qui pesait sur ses épaules en Pologne et était en quête de nouveauté. Si le Caen TTC est devenu sa priorité, un autre objectif majeur agrémentera son année : le titre de champion de Pologne.  

 

 

 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr