Le Caen TTC prend un bon point

08 février 2017 Ecrit par 

Tennis de table. Caen 1 – 3 La Romagne, 10ème journée de Pro A. Un point, c’est tout, mais un point, c’est bien ! Le Caen TTC ne faisait pas la fine bouche après sa défaite sur Hennebont, mardi soir. La victoire de Romain Lorentz sur le jeune Wei Shihao permet aux Caennais de revenir à une longueur de Roanne, premier non-relégable.

 

Perdre en gagnant des points, tel est le credo du Caen TTC en 2017. La mission des Caennais a plutôt bien débuté, malgré le revers logique concédé devant La Romagne « L’objectif était de prendre un ou deux points, rappelle Xavier Renouvin. On en prend un, c’est mieux que zéro. On restait sur deux 3-0, il fallait stopper cette spirale. La Romagne est une très grosse équipe, qui peut espérer titiller Chartres pour la première place. » Caen ne pouvait pas espérer monts et merveilles. Dès lors, la victoire de Romain Lorentz d’entrée de jeu sur Wei Shihao constituait déjà une belle performance. Le Français a parfaitement maîtrisé son adversaire, fraîchement arrivé en France, en s’imposant 3-0 (11-8, 11-9, 11-8). « C’est une bonne chose de l’avoir joué maintenant et pas dans quelques mois, commente Romain Lorentz. Il a battu quasiment tous les meilleurs chinois et va devrait faire des ravages avec un peu d’expérience. Je m’étais bien préparé. J’avais déjà battu quelques gauchers de son profil. Il fallait que je lui mette la pression d’entrée de jeu. Je ne le sentais pas serein. Je plie le match 3-0, tant mieux ! C’est un bon point pour l’équipe et pour moi. » Romain Lorentz avait eu un flash, il s’est révélé exact. La phase retour ne pouvait pas mieux commencer pour lui. Bon pour la confiance.

 

Libéré de ce poids, Caen n’a pourtant rien pu faire lors des trois rencontres suivantes. Le redoutable Chen Tianyuan a bien été le bourreau craint. Marcos Madrid et Romain Lorentz n’ont pas existé devant lui. Les deux Caennais ont été très sèchement battus 3-0. Il n’y a pas eu photo. « C’est un rouleau compresseur, évoque le Français. Cela fait dix ans qu’il est dans le top 3 des meilleurs performeurs en Pro A. Ça peut aller vite avec lui. » La vérification a été faite. Quant à Alexey Liventsov, dans un match beaucoup plus ouvert sur le papier, il a bousculé Adrian Crisan sans réussir à prendre le meilleur (11-8, 6-11, 14-16, 6-11). « Alexey a eu un rendement exceptionnel sur la phase aller. S’il n’a pas le même en phase retour, je ne serais pas surpris, avance Xavier Renouvin. Il était un peu moins bon ce soir, il a fait quelques fautes sur les premières balles. Le mental joue énormément en tennis de table et il se pose quelques questions. On a besoin de tout le monde. Il ne va pas décrocher notre maintien tout seul. » Retour aux affaires dans cinq semaines seulement pour le Caen TTC, qui sera alors opposé à Angers, surprenant septième. Roanne, neuvième donc non-relégable, est à un point seulement. « On les rattrape petit à petit. Il y a encore huit journées pour les dépasser », annonce Romain Lorentz. La cible est trouvée, reste désormais à viser juste.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr