craf2s sportacaen v2 4

Romain Lorentz : « Il faut que je revienne »

02 février 2017 Ecrit par 

Battu 3-0 par Hennebont mardi soir, le Caen TTC embrayera dès mardi prochain, de nouveau à domicile, face à une autre formation redoutable. Contre La Romagne, deuxième, Romain Lorentz espère lancer enfin une saison qui peine à décoller sur le plan personnel. Le pongiste caennais, si performant la saison passée, estime sans détour que sa phase aller s’est révélée « assez catastrophique ».

 

Romain, vous perdez une nouvelle fois sur ce score de 3-0 contre Hennebont. Pas un scandale au regard du match, mais toujours frustrant…

Oui. On en est à quatre victoires et cinq défaites à l’issue de la phase aller, et on perd quatre fois 3-0. C’est ce qui nous propulse à la dernière place. C’est dommage, bien sûr. Il y a eu des occasions sur tous les matchs. Ce (mardi) soir, si Alexey prend le premier set (perdu 22-20, ndlr), ça peut changer la physionomie de son match et de la rencontre. Moi, je perds mes sets 11-9. Marcos mène 2-1 dans son match. C’est frustrant, mais nous ne sommes pas largués non plus. Il ne faut pas tout jeter. Il y a des choses assez positives.

 

Est-ce un hasard si quatre de vos cinq défaites ont été concédées sur ce score de 3-0 ?

Je ne sais pas, il faudrait reprendre chaque match. À La Romagne, on perd 3-0 avec deux matchs à la belle. Contre Roanne, il y a de nouveau deux belles qui tournent en faveur de l’adversaire. Ce soir, on en perd une de plus. On sait que le premier match de la rencontre est important. Si on arrive à le prendre et à faire la course devant, c’est différent. Je n’ai pas envie de revenir sur la nouvelle formule du championnat, mais se retrouver dernier avec quatre victoires pour cinq défaites, derrière des équipes qui ont plus de défaites que nous, ça n’a pas de sens. Mais on ne va pas pleurer, les règles sont les mêmes pour tous. Il faudra faire mieux en deuxième partie de saison.

 

Contre La Romagne, l’objectif sera encore de grappiller un ou deux points ?

Oui. Ils ont été renforcés par un Chinois récemment. Si on prend un point voire deux, ça sera bien. Pour autant, il ne faudra pas aborder ce match en victime. On a des armes. C’est sûr qu’il faut qu’on évite de reprendre un 3-0, surtout qu’on jouera Chartres et Pontoise derrière. Notre calendrier est compliqué. Il faut essayer de grappiller. De toute façon, ce n’est plus la chasse à la victoire, c’est la chasse aux points. Si on perd nos trois prochains matchs 3-2, ce sera bien ! On prend point par point désormais.

 

Xavier Renouvin nous disait qu’il était important que tu retrouves de la confiance. Est-ce que tes courtes défaites s’expliquent par ce paramètre mental ?

C’est possible. C’est sûr que ma phase aller est assez catastrophique. Au-delà des résultats, en terme de niveau de jeu, ce n’est pas terrible. Ce (mardi) soir, j’ai retrouvé ma tête et ma concentration. C’est ce qui m’a permis de rivaliser avec un très bon joueur. Maintenant, il me manque encore un petit quelque chose pour développer un peu mieux mon jeu et gagner, tout simplement, puisque c’est ce qu’on me demande. Je me suis bien entraîné après les fêtes, c’était mieux à l’open que j’ai disputé en Hongrie, et il n’y avait pas non plus que du négatif (mardi) soir. Il faut que ça revienne, mais j’espère que ça ne va pas prendre trop de temps.

 

Comment expliques-tu que tu n’as pas le rendement que tu avais la saison dernière ?

C’est compliqué à expliquer. En début de saison, j’ai perdu pas mal de belles. Après, le niveau de la Pro A est de plus en plus élevé. Si on regarde tous les matchs que j’ai joués et qu’on prend les classements, c’est même logique que j’en sois là. Bien sûr, on attend toujours plus. Mon niveau n’a pas été exceptionnel et il faudra que je sois meilleur sur la deuxième phase. Alexey a fait une première partie de saison incroyable, on ne sait pas s’il sera aussi bon en deuxième partie. Il faudra que je revienne et que je gagne des matchs, parce qu’ils ne pourront pas tout faire à deux.

 

Comment envisages-tu cette année 2017, au-delà de l’objectif maintien en Pro A avec Caen ?

Après le match de la semaine prochaine, j’aurai un mois relativement calme pour préparer les championnats de France. C’est un objectif important. J’ai perdu en finale l’année dernière. Cette année, il y aura encore plus d’adversité puisque Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson, qui n’étaient pas là l’an passé pour faire les qualif’ olympiques, seront présents cette année. Ce sera compliqué mais j’essaierai d’aller chercher une médaille. Les championnats de France sont toujours une compétition très particulière, très ouverte. On se connaît tous par cœur. C’est une étape importante dans l’année, mais mon objectif majeur est le maintien du club. J’ai l’impression que le club grandit. Il y avait du monde ce (mardi) soir. La communication est bonne. Une descente en Pro B serait catastrophique pour le club. J’ai vraiment envie qu’on se maintienne. Après, j’aurai quelques opens à jouer, mais pas tant que cela. Les championnats de France et l’objectif du maintien avec Caen, ce sera déjà bien.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr