craf2s sportacaen4

Le meeting de Mondeville en 10 photos

06 février 2017 Ecrit par 

La Halle d’Ornano accueillait samedi soir une partie de la crème de l’athlétisme français et international. Si le spectacle n’a pas manqué au cours des 2h30 de compétition, les sommets espérés n’ont pas été atteints. Les têtes d’affiche françaises ont souffert. Pas une seule épreuve n’a d’ailleurs été remportée par un représentant tricolore. Retour en images sur une belle soirée de sport.

 

 

Éternel Kim Collins

collins

Quadragénaire, et alors ? Kim Collins a réalisé la deuxième meilleure performance mondiale de l’année (en ce tout début de saison hivernale) et remporté le 60 mètres de Mondeville. 6"52 lui ont suffi pour boucler la distance. Il devance l’universitaire américain Ronnie Baker pour deux centièmes.

 

 

Décevant Christophe Lemaitre

lemaitre

Christophe Lemaitre n’y est pas allé par quatre chemins pour qualifier ses 6"66 en finale du 60 mètres, lesquels lui ont valu la dernière place. « Est-ce qu’on peut mettre un mot sur ma performance ? Je ne sais pas. Je suis très énervé. Je n’étais pas venu pour faire un chrono comme ça. C’est énervant de venir avec des envies, des ambitions, et de faire cette… course, je ne sais pas comment on peut appeler ça. Ça n’avait rien à voir avec ce que j’ai l’habitude de donner. Quoi qu’il en soit, c’est inadmissible de faire un truc comme ça. Je ne sais pas ce qui s’est passé. Ça ne m’empêchera pas de revenir, parce que c’est un beau meeting, il y a un beau plateau, de la concurrence. C’est ce que je recherche dans un meeting. Il faut être capable de rivaliser. Je n’en ai pas été capable aujourd’hui. » Le médaillé de bronze des JO de Rio ne s’est pas défilé.

 

 

Dwain Chambers très loin

chambers

En conférence de presse, il affirmait se voir à la première place. Dwain Chambers a finalement terminé deuxième… de la finale B. Le Britannique était loin du compte à Mondeville (6"69), mais il a gardé le sourire qui ne le quitte pas.

 

 

Benjamin Compoaré n’a pas osé

compoare

Victime d’une petite blessure à la cheville dix jours plus tôt au sortir de son stage sud-africain, Benjamin Compoaré est resté assez discret à la longueur (septième avec 7m26). « Je n’ai pas bien testé ma cheville à l’entraînement. Je la testais aujourd’hui et j’avais un peu d’appréhension, je n’osais pas franchement impulser. C’est pour cela que ma performance est mauvaise. J’ai fait plus de sept mètres sans impulser. Je n’ai pas encore confiance en ma cheville. La course est bonne, la vitesse est bonne, mais arrivé sur la planche j’ai cette petite appréhension qui fait que je n’ose pas y aller. Ce ne sont pas des sauts. »

 

 

Olesya Povh éclabousse le 60 mètres féminin

povh2

L’Ukrainienne Olesya Povh, médaillée de bronze aux Jeux Olympiques 2012 sur le 4x100 mètres, a réalisé un excellent chrono sur 60 mètres (7"20). De quoi se jeter ensuite sur le tapis !

 

 

Léo Fontana poussé par le public

fontana

Léo Fontana a pu utiliser le soutien appuyé du public pour établir un record personnel sur 3000 mètres, bien loin des concurrents de tête. 8’22, c’est pas moins de sept secondes gagnées ! Dur dur de terminer, mais le jeu en valait la chandelle.

 

 

Les jeunes supporters présents

public

C’est tout le charme de la salle : le public peut presque toucher les athlètes. Les jeunes supporters ont donné de la voix, notamment ici sur les courses de demi-fond.

 

 

King roi du 60 mètres haies

king 60hmec

On vous l’accorde, le jeu de mot est trop facile, mais ne pas le faire aurait été une faute. Le Britannique David King a dominé le 60 mètres haies dans le temps très respectable de 7"65.

 

 

Un champion du monde en tribune

doucoure

Ladji Doucouré, qui mettra fin à sa carrière après les championnats de France en salle mi-février, était présent comme consultant. Le Français a été champion d’Europe et du monde.

 

 

Concours timides aux sauts

triple

Le saut masculin et le triple saut féminin n’ont pas vraiment décollé. Chez les filles, Iryna Vaskovskaya (Biélorussie) s’impose avec une marque à 13m61.  

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr