USO Mondeville

USO Mondeville

Mondeville accueille Toulouse cet après-midi (15h30) dans le cadre de la dix-septième journée de LFB. Probablement privées de deux joueuses majeures, Temeka Johnson, non qualifiée, et Aurélie Bonnan, blessée, les Mondevillaises s'attendent à un match « engagé » et difficile. Lmes Toulousaines ont beau être provisoirement avant-dernières du classement (avec deux matchs en retard), elles ont l'habitude de poser beaucoup de difficultés à leurs adversaires.

Mondeville s'en est bien sorti

Avec un déficit de neuf points, loin des 26 unités de retard qu'elle a compté en fin de troisième quart-temps, contre Botas Spor, l'USO Mondeville garde toutes ses chances de qualification en quart de finale de l'EuroCup. Dans la chaude ambiance d'Adana, les Bas-Normandes ont pourtant souffert. Privées de Temeka Johnson, elles ont aussi dû faire face à une redoutable intérieure adverse, Courtney Paris. Cet écart limité est donc « un moindre mal au vu du match », selon Hervé Coudray.
Temeka Johnson ne sera toujours pas qualifiée pour la réception de Toulouse, dimanche après-midi (15h30). Aurélie Bonnan, revenue de Turquie avec un lumbago, est très incertaine. "Si le match avait lieu ce soir, elle ne pourrait pas jouer", annonce Hervé Coudray. L'USO Mondeville risque donc d'être privée de deux éléments très importants contre une équipe qui vient de tenir tête à Tarbes.

L'USO Mondeville s'est incliné de neuf points lors de son match aller des huitièmes de finale d'EuroCup, ce soir à Adana en Turquie (76-67). L'absence de Temeka Johnson a probablement pesé lourd. Après un premier quart-temps équilibré, Mondeville a perdu le fil du match jusqu'à dénombrer 26 points de retard avant d'aborder les dix dernières minutes de jeu. Sa réaction dans le quatrième quart lui permet de préserver toutes ses chances de qualification.

Mondeville ambitieux en Turquie

Auteur d'un quasi-sans faute en EuroCup jusqu'à présent, Mondeville aborde une nouvelle étape importante dans cette compétition en se déplaçant à Adana (Turquie), dans le cadre du huitième de finale aller (ce soir, 18h30). Légitimement ambitieuses, les Mondevillaises seront toutefois privées d'un de leurs atouts majeurs : Temeka Johnson.
L'USO Mondeville devra faire sans sa meneuse Temeka Johnson, ce soir en Turquie pour le match aller des huitièmes de finale de l'EuroCup. La licence provisoire de l'Américaine a expiré et elle n'a pas encore effectué tous les tests physiques requis pour valider sa qualification définitive. L'USOM devra donc faire avec Esther Niamke-Moisan et Clarisse Costaz à la mène.
En dépit de la défaite de son équipe, Hervé Coudray s'est montré satisfait de la prestation de ses joueuses face à Bourges, samedi soir. « Ça passe à pas grand chose », a-t-il estimé. Mondeville a été capable de hausser son niveau de jeu à hauteur de celui des championnes de France en titre. « On a été cohérent pendant 40 minutes, avance Hervé Coudray. Il nous a manqué une bonne gestion des derniers ballons. »

Plus de 70 photos du match entre Mondeville et Bourges (70-73) sont disponibles sur Sportacaen.fr. Vous pouvez les consulter à la suite de ces lignes ou dans la galerie du site.

Mondeville perd sur le fil contre Bourges

Les Mondevillaises sont passées près de l'exploit, ce samedi soir contre Bourges. Dans un match de haut-niveau, extrêmement serré, elles se battues jusqu'au bout pour la victoire, grâce notamment à l'adresse ravageuse de Lenae Williams (27 points, 7/7 à trois points). Mais elles se sont inclinées dans les derniers instants, non sans avoir eu à plusieurs reprises les opportunités de revenir au score (70-73). Prometteur, mais cruel.

L'USOM version 2010 va pouvoir se jauger

L'USO Mondeville reçoit Bourges, ce soir, en match en retard de la 11ème journée de LFB (20 heures). Victorieuses de leurs cinq premiers matchs en 2010, les Mondevillaises sont en confiance. Mais elles savent que Bourges sera un adversaire bien supérieur à ceux qu'elles ont affrontés jusqu'à présent cette année. Face au champion de France en titre, invaincu en championnat depuis dix rencontres, c'est un sacré test qu'elles vont passer.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr