Basket. Les espoirs mondevillaises régalent

04 décembre 2017 Ecrit par 
Louise Bussière, cadette première année, réalise un gros début de saison à Mondeville.

Basket. Mondeville 100 – 57 Landerneau, 9ème journée de Nationale 2 féminine. Le centre de formation a décroché samedi soir sa quatrième victoire de la saison en Nationale 2. Opposées à la réserve de Landerneau, les Mondevillaises n’ont pas fait dans la demi-mesure.

 

Leur enthousiasme serait-il communicatif ? Les espoirs de l’USO Mondeville ont en tout cas montré la voie à suivre à leurs aînées, samedi soir. Elles n’ont en tout cas fait qu’une bouchée d’une jeune équipe de Landerneau, vite dépassée par la tournure des événements.  « On a très bien joué, retient Dessislava Anguelova, coach heureuse. Les filles ont été très agressives en défense, notamment tout terrain. Ça a payé. On a également eu un gros pourcentage d’adresse. » L’USOM a terminé à un taux assez exceptionnel pour une équipe espoir : 60 % à deux points et 47 % à trois points.

 

Élise Devulder

 

Il faut dire que le centre de formation mondevillais a dans ses rangs une fine gâchette en la personne de Louise Bussière. Née en 2002, l’ancienne joueuse du pôle de Mont de Marsan est à la fois meilleure scoreuse, meilleure passeuse et meilleure rebondeuse de son équipe en championnat de France espoir. L’ailière a inscrit 26 points contre Landerneau à 5/7 à deux points et 4/6 à trois points. Elle y a ajouté 12 passes décisives, 4 interceptions et 3 passes décisives. À l’arrivée, l’évaluation de 41 en 25 minutes passées sur le terrain est assez exceptionnelle. Assurément une joueuse à suivre.

 

Toute la détermination de Camille Hirigoyen.

 

Au-delà de cette seule performance, c’est tout le collectif mondevillais qui a tourné à plein régime. Les Normandes comptaient déjà deux fois plus de points que les Bretonnes à la mi-temps (50-25). Le match allait être définitivement plié dès le retour des vestiaires. Pourtant, Mondeville n’a pas desserré son emprise. « Les filles ont joué 38-39 minutes, ce qui est bien vu que le match était gagné au milieu du troisième quart-temps, précise Dessismlava Anguelova. Mais c’est vrai que je m’attendais à plus de résistance de la part de notre adversaire. » Landerneau, qui présentait pourtant le même bilan que l’USOM avait la rencontre, s’est très vite retrouvé dépourvu de solutions.

 

Dessislava Anguelova s'éclate à la tête du centre de formation de Mondeville.

 

Mondeville a poussé le plaisir jusqu’à atteindre la barre des cent points sur un lancer-franc de Camille Hirigoyen, qui allait figurer sur la feuille de match des pros quelques instants plus tard. Kelly Chassé et Axelle Bundgaard, qui a joué un peu plus de sept minutes face à Basket Landes, étaient dans le même cas de figure. La jeunesse mondevillaise est pleine de promesses. Mondeville aura toutefois fort à faire samedi prochain au Stade Français, co-leader. Mais son insouciance peut aider à faire trembler les parisiennes, et pourquoi pas plus…

 

 

Mondeville : Axelle Bundgaard 7, Elise Devulder 7, Océane Robin 12, Camille Hirigoyen 13, Camille Hamard 4, Mylène Eduardo 12, Kelly Chassé 11, Lya Farcy 2, Nathan Niare 6, Louise Bussière 26. 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr