Basket. Mondeville à l'épreuve de Basket Landes

02 décembre 2017 Ecrit par 

Basket. Mondeville – Basket Landes, 9ème journée de Ligue féminine (ce soir, 20h00). Battue lors de ses six dernières sorties, l’USO Mondeville n’aborde pas en position de force la réception de Basket Landes, ce soir. Toujours affaibli par l’absence de Lisa Berkani, Mondeville va devoir redoubler de volonté face aux partenaires de Céline Dumerc.

 

La saison dernière, c’était la bête noire de Basket Landes. L’USO Mondeville avait pris un malin plaisir à faire tourner en bourrique Céline Dumerc et ses partenaires. Les Normandes avaient même poussé le plaisir jusqu’à leur ravir la cinquième place au classement final. Un beau souvenir qui n’a jamais été aussi éloigné du présent. « La saison dernière est partie très, très loin », souligne Romain L’Hermitte. Avant-dernier de Ligue féminine avec deux victoires à son actif pour six défaites, Mondeville vie une première partie d’exercice très compliquée. Des malheurs de la préparation à la blessure de Lisa Berkani, rien ne s’est vraiment passé comme espéré. Résultat des courses, l’USOM a pris du retard à mesure que s’approche la fin de la phase aller. Pas encore au point dans le jeu qu’elles souhaitent produire, les Mondevillaises en subissent logiquement les conséquences au classement.

 

« Les défaites s’enchaînent, mais quand on joue le maintien… L’important est de gagner les matchs qu’il faut gagner. » Basket Landes n’est pas spécifiquement de ceux-là. Tombeur de Charleville-Mézières 83-75 la semaine dernière, BL ne compte que deux défaites à son passif : contre le Hainaut à l’Open, ce qui n’avait pas été sans surprendre, et contre Bourges ensuite. Le reste du temps, les Landaises gagnent, bien que souvent sur des écarts restreints. « Basket Landes évolue un peu dans le registre dans lequel on était l'année dernière. C'est un peu énervant parce qu'elles jouent mieux que nous », sourit Romain L'Hermitte. En matière d'expérience, la différence qui sépare BL de la grande majorité de l'effectif mondevillais est un gouffre. Ewl Guennoc était à peine née quand Céline Dumerc, son homologue landaise à la mène, débutait en Ligue féminine.

 

Pour avoir une chance d'exister, Mondeville « va se battre ». « Il faut qu'on essaie de mieux gérer nos attaques, installer notre collectif une bonne fois pour toutes. Il faut qu'on arrive à jouer au basket, c'est la priorité. Sinon, Basket Landes va mettre contre-attaque sur contre-attaque. Ça ira très vite. On connaît l'agressivité de leurs joueuses extérieures. » Mondeville va devoir lutter avec ses armes, limitées, et un cœur gros comme ça.

 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr