Basket. Mondeville met toujours autant de cœur à l’ouvrage

04 octobre 2017 Ecrit par 

Basket. Mondeville 70 – 67 Lyon, 2ème journée de Ligue féminine. D’abord fébrile et hésitant, Mondeville a progressivement haussé son niveau de jeu pour obtenir contre Lyon sa deuxième victoire consécutive, ce mercredi soir. Le duel des meneuses – Ingrid Tanqueray contre Lisa Berkani – a tenu toutes ses promesses, et c’est la Mondevillaise qui en est sortie vainqueur.  

 

Stéphanie Talbot n'avait besoin que de quelques secondes pour inscrire son premier panier à la Halle Bérégovoy, frappant d'entrée de jeu à trois points. Lyon répliquait tout aussi vite et prenait les commandes dans un début de match timide de part et d’autre.

 

L'entrée en jeu de Katia Mosengo Masa avait l'avantage de densifier la défense mondevillaise près du panier. Marième Badiane, victime du premier contre, en faisait (déjà) l’amère expérience. Les Lyonnaises, malgré quelques tirs ouverts laissés en bord de route, affichaient toutefois une maîtrise supérieure. Après six minutes de jeu, sept joueuses avaient déjà scoré dans les rangs rhodaniens. Elles n'étaient que deux côté mondevillais : Stéphanie Talbot et Kim Gaucher (9-16, 6').

 

 

 

Mondeville tombait dans un faux rythme, jusqu'à afficher une certaine passivité face aux pénétration de Paoline Salagnac. Romain L'Hermitte prenait logiquement son premier temps-mort (9-20, 8'). À l'image de Romana Hejdova, Mondeville peinait toutefois à régler la mire. Stéphanie Talbot prenait alors ses responsabilités à trois points encore, avant d'être contrainte de rejoindre prématurément le banc pour une deuxième faute.

 

Quand la défense hausse le ton

 

Le temps de revenir sur le terrain, Lisa Berkani commettait sa quatrième perte de balle, confirmant son entame très délicate. En revanche, Myriam Djekoundade et Romana Hejdova débloquaient leur compteur à point nommé. Comme la défense mondevillaise sortait les griffes, le retard local diminuait à la fin du premier quart (15-22, 10').

 

Mondeville limitait les dégâts, mais ce n'était pas sans mal. Fébriles, les Mondevillaises perdaient des munitions en court de route et laissaient trop de solutions à leurs adversaires. Si Marième Badiane ne les saisissait pas, Paoline Salagnac et Ingrid Tanqueray ne s'en privaient pas. Seule éclaircie dans le ciel mondevillais, mais elle était de taille, Lisa Berkani se remettait la tête à l'endroit (22-28, 16'). La troisième faute de Stéphanie Talbot n'avait toutefois rien de rassurant.

 

 

Heureusement, Ana Tadic, sur son entrée, scorait ses premiers points de la saison, imposant sa taille à deux reprises. Et la défense mondevillaise, emmenée par Myriam Djekoundade, poursuivait son travail de sape (30-32, 18'). Mondeville semblait entré dans son match pour de bon, à l'image des lancers enfin provoqués et du très bon passage de sa pivot.

 

Mondeville inverse le cours du match

 

Les quatre points de retard affichés à la mi-temps (32-36, 20’) étaient partiellement comblés dès la reprise sur un tir primé de Romana Hejdova. Confirmant son bon retour, Mondeville ne tardait pas à prendre les devants par Lisa Berkani derrière les 6,75 mètres (42-39, 25'). Le momentum était normand, et le public venu nombreux ne s'y trompait pas. Kim Gaucher au rebond et Ana Tadic dans la peinture s'en donnaient à cœur joie. Lyon, décontenancé par la grosse défense blanc et rouge, prenait un temps mort sûrement autant pour casser la dynamique adverse que pour trouver son second souffle (44-42, 26').

 

 

Dans la difficulté, les visiteuses pouvaient toutefois s'en remettre à leur assurance tout risque du nom d'Ingrid Tanqueray. La meneuse redonnait l'avantage aux siennes à trois points dans ce match devenu très fermé (46-47, 30'). Mondeville avait toutefois un avantage de taille dans cette deuxième mi-temps : le rebond. Sa domination dans ce secteur, évidente à partir du troisième quart, lui offrait des deuxièmes ou troisièmes chances que Romana Hejdova convertissait d'un "and one" (51-47, 32').

 

Mondeville gardait le cap, malgré une Stéphanie Talbot très ciblée et bien moins en réussite qu'au match précédent. Lisa Berkani frappait à trois points et Kim Gaucher contrait Paoline Salagnac avec autorité (55-52, 34'). Finalement, Rebecca Allen remettait tout le monde d'accord : 55-55.

 

Lisa Berkani, le meilleur pour la fin

 

Le money time s'annonçait particulièrement haletant. Pas de quoi perturber Ana Tadic ni surtout Romana Hejdova. À trois points et en pénétration, la Tchèque rappelait sa rage de vaincre et répondait aux recrues WNBA de l’ASVEL (64-60, 37'). Lisa Berkani suivait la voie, donnant six points d'avance à un Mondeville très bien engagé (66-60, 39'). Mais ça, c'était sans compter la vista et l'adresse d'une intenable Ingrid Tanqueray (20 points). Ses cinq points de suite relançaient totalement la fin de rencontre (66-65 à une minute de la fin).

 

 

La tension était à son comble. Haley Peters faisait la différence à son tour et Lyon passait devant à 43 secondes du buzzer. Les supporters mondevillais, debout, retenaient leur souffle mais pas leur voix. Lisa Berkani (20 points) allait faire rugir de plaisir la Halle Bérégovoy en prenant de vitesse toute l’escouade adverse (68-67 à 31 secondes de la fin). Il fallait désormais tenir, et la faute offensive sifflée à l’encontre de Rebecca Allen y aidait fortement. Lyon était contraint de faire faute sur la remise en jeu de l’USOM. Stéphanie Talbot (12 points) ne tremblait pas derrière la ligne et inscrivait ses deux lancers. Derrière, Mondeville défendait le plomb pendant 18 secondes, préservant son panier pour de bon.

 

Les Calvadosiennes n’ont pas perdu le supplément d’âme qu’elles démontraient déjà la saison dernière, a fortiori à domicile. Les voilà parfaitement lancées dans ce championnat avec deux victoires à leur actif ! Mondeville a désormais rendez-vous avec Bourges, surpris par Tarbes ce mercredi soir (71-61).

 

 

Mondeville 70 – 67 Lyon

15-22 / 17-14 / 14-11 / 24-20

 

Mondeville : Tadic 10, Hejdova 13, Talbot 12, Gaucher 13 (10 rebonds), Berkani 20 (11 rebonds, 5 passes décisives), Djekoundade 2, Mosengo Masa, Nauwelaers. Chassé, Saint- Juste DNP.

 

 

Lyon : Peters 14, Salagnac 11, Tanqueray 20 (6 passes décisives), Allen 12, Badiane 3, Franchelin, Plezin, Diawara 7, Allemand. Herminjard NDP.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr