Basket. Mondeville démarre par un succès rassurant

30 septembre 2017 Ecrit par 

Basket. La Roche Vendée 62 – 72 Mondeville, 1ère journée de Ligue féminine. L'USO Mondeville a réalisé une belle entrée en matière à l'Open LFB marquant le coup d'envoi de la saison. Face à une équipe de La Roche-sur-Yon très en difficulté en première mi-temps, les Mondevillaises ont pu mettre leur jeu en place et s'appuyer sur une très forte Stéphanie Talbot.

 

Concentré, très vite dans le bon rythme des deux côtés du terrain, Mondeville n'avait besoin que de quelques minutes pour créer un premier écart. Son jeu collectif chatoyant offrait des solutions à la finition pour Stéphanie Talbot et Romana Hejdova, lesquelles ne se privaient pas pour les exploiter (3-9, 5'). Les deux recrues rivalisaient d'adresse et allaient même terminer le premier quart-temps avec... 100 % des points normands. Sur 17 unités, cela n'avait rien d'anodin.

 

En attendant, Mondeville faisait déjà briller sa rage de vaincre, criante en défense, et pouvait s'appuyer sur un effectif au complet puisque Katia Mosengo-Masa et Heleen Nauwelaers étaient bien là. Les Calvadosiennes menaient les débats en dégageant déjà une belle impression. À la fin du premier quart, leur avance était toutefois légère (13-17, 10'). Mais le tempo était clairement le bon.



Mondeville poursuivait sur sa lancée à la reprise, y compris au rang des scoreuses. Il fallait attendre la 14ème minute de jeu pour voir une autre mondevillaise que Stéphanie Talbot et Romana Hejdova régler la mire. Kim Gaucher creusait l'écart en pénétration (15-24, 14'). Les rotations mondevillaises ne changeaient pas la donne. L'USOM était dans le vrai, aussi bien défensivement qu'offensivement. Et quand l'un alimentait l'autre, comme sur la contre-attaque de Lisa Berkani, le résultat n'en était que plus séduisant. Alors que La Roche continuait d'afficher une énorme maladresse au tir, Mondeville faisait tomber les fautes par son agressivité et passait les +10 (17-30, 16').

 

 

Stéphanie Talbot déjà au top

 

L'agressivité, Mondeville la déployait tout autant en défense. Les stops s'accumulaient, le contre de Katia Mosengo-Masa venait s'y ajouter, et les Mondevillaises ne relâchaient pas un instant leur étreinte. Il fallait attendre un lancer-franc de Mariame Dia pour que le compteur de La Roche se débloque enfin (18-32, 19'). Mais l'USOM continuait de donner une leçon de basket et de détermination à son adversaire. Deux notions que Katia Mosengo-Masa, à nouveau au contre face à Kristen Mann, puis le duo Lisa Berkani / Stéphanie Talbot s'appliquaient à démontrer avec un plaisir évident (19-34, 19'). À la mi-temps, l'Australienne avait déjà inscrit 19 points. Et Mondeville menait 19-35.



Les quinze minutes de pause n'avaient pas suffi à modifier la donne, bien au contraire ! Lisa Berkani et la pile électrique Romana Hejdova reprenaient pied au plancher. Mondeville dépassait les vingt points d'avance à un moment potentiellement crucial (19-41, 24'). Quant à Romana Hejdova, mélange de détermination et de talent, elle laissait presque bouche bée (24-45, 25'). Dans ce match rythmé et plaisant, tout continuait de rouler pour l'USOM.

 



Quand un petit relâchement réduisait légèrement l'écart, la faute aussi à des Vendéennes beaucoup plus réalistes, Stéphanie Talbot et Lisa Berkani répondaient avec la plus grande autorité (34-53, 27'). La sortie conjuguée de Stéphanie Talbot et Romana Hejdova se faisait toutefois ressentir. Kristen Mann plantait à trois points et La Roche revenait légèrement (44-59, 30').

 

Mondeville gêné par la zone adverse

 

A force de grignoter, les Vendéennes reprenaient espoir et leur banc le faisait entendre. Milica Ivanovic et Kristen Mann ramenaient leur équipe à dix points (49-59, 33'). L'adresse fuyait les Normandes, gênées par la zone de La Roche Vendée, et les jambes semblaient devenir un peu plus lourdes. La confiance revenue, La Roche y ajoutait une détermination nouvelle. Romain L'Hermitte optait pour le temps-mort. Ses adversaires revenaient toutefois à six points, puis à cinq. En bonne capitaine, Kim Gaucher remettait alors de l'ordre dans la maison derrière l'arc (55-64, 35').


La tension était toutefois bien présente à l'approche du money time. La bataille faisait rage et Mondeville s'employait d'abord à bien défendre, à l'image du plongeon de l'inarrêtable Romana Hejdova. Le talent de Stéphanie Talbot faisait la reste sur la possession qui en résultait (59-68, 39'). Cette fois, le suspense naissant retombait. Mondeville maîtrisait la fin de match. Stéphanie Talbot en profitait pour inscrire son 30ème point de l'après-midi.

 

 

La Roche Vendée : Radocaj 7, Hériaud 2, Ivanovic 7, Tayeau 16, Dia 9, Sinico 2, Elenga 5, Mann 15.

Mondeville : Tadic, Hejdova 18, Talbot 30, Gaucher 5, Djekoundade, Mosengo-Masa 6, Nauwelaers, Saint-Juste, Berkani 13.

 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr