Basket. Le centre de formation de Mondeville ambitieux

14 septembre 2017 Ecrit par 

Le centre de formation de Mondeville reprendra la compétition ce week-end par la réception de Mûrs-Érigné en Nationale 2 et un déplacement à Rennes pour les cadettes. Le large renouvellement opéré durant l'intersaison incite à la confiance du côté de Dessislava Anguelova, l'entraîneur mondevillaise.

 

 

S'il y a un moment où les centres de formation accusent un retard sur leurs adversaires seniors c'est bien en tout début de saison. La jeune garde mondevillaise n'a repris le chemin de l'école basketballistique que le mardi 29 août, quand les autres équipes de Nationale 2 étaient à pied d'oeuvre depuis plusieurs semaines déjà. « Les anciennes ont commencé le 21 août avec Romain (L'Hermitte), précise Dessislava Anguelova. C'est quelque chose de très positif pour elles. On ne sera pas prêt à 100 % ce week-end, mais ça ne m'inquiète pas du tout. Ce ne sont que les premiers matchs. » 

 

Samedi, l'USOM recevra Mûrs-Érigné sans quatre de ses meilleures joueuses. Kelly Chassé, Ewl Guennoc, Sarah Boucher et Camille Hirigoyen, toutes nées entre 2000 et 2001, affronteront Charleville-Mézières avec les pros. Les seules espoirs seront Camille Hamard et Axelle Bundgaard, qui encadreront un effectif composé par ailleurs exclusivement de cadettes. « Il n'y a absolument aucune frustration, assure la coach mondevillaise. Le but est de faire progresser les jeunes, et il n'y a pas de meilleure manière que de jouer avec les pros pour cela. » 

 

Neuf nouvelles joueuses dont huit cadettes première année

 

Très rajeunie, sûrement privée de sa meneuse Kelly Chassé pour toute la saison (elle devrait remplacer numériquement Loreen Kerboeuf en Ligue féminine), l'escouade mondevillaise aura des ambitions très mesurées sur le plan compétitif en Nationale 2. « Ce sont des matchs qui vont servir de préparation. On ne se penche pas dessus dans une optique de classement, uniquement dans l'idée de faire évoluer les joueuses. » La priorité de l'USOM, sur le plan des résultats, réside dans le championnat cadettes. « L'équipe est très intéressante. Nous allons viser le Final 4 et la finale de la Coupe de France. »

 

Mondeville attaque le nouvel exercice avec un groupe largement remanié en fin de saison dernière. Cinq départs ont été enregistrés, essentiellement parmi les joueuses les plus anciennes, et pas moins de neuf filles sont arrivées. Trois d'entre elles – Zoé Hache, Clara Soghomonian et Vaciana Gomis – sont de purs produits locaux, championnes de France minimes avec l'USOM la saison dernière. Elles alimentent la liste des huit cadettes première année intégrant le centre de formation normand. Une seule recrue, l'ancienne nantaise Lya Farcy, est cadette troisième année. 

 

Un pouvoir d'attractivité intact ?

 

Le « grand renouvellement » décrit par Dessislava Anguelova apporte d'ores et déjà beaucoup de satisfaction à celle qui est également sélectionneuse de l'équipe de Bulgarie U16. « Je suis très contente de l'engagement et de l'esprit des filles. Elles sont très appliquées et ne demandent qu'à travailler. Le travail sera très intéressant. Cela fait plaisir de voir des joueuses aussi motivées et sérieuses. Si on continue dans ce sens-là, les résultats iront de pair avec la progression des filles. Et j'espère qu'elles frapperont aux portes de l'équipe première dans quelques années. »

 

Cette passerelle entre le centre de formation et l'équipe professionnelle, c'est la force de Mondeville dans le secteur jeunesse. « Par rapport à Bourges, les jeunes joueuses accèdent plus facilement à l'équipe première, souligne Dessislava Anguelova. Notre centre de formation garde son pouvoir d'attraction. Nous étions le premier choix des filles que nous avons recrutées. » Bardé de titres dans un passé encore proche, le centre de formation de Mondeville aspire à retrouver ces sommets et confirmer son rôle de tremplin vers le haut niveau. Celui qui a notamment accompagné l'internationale Marine Johannes dans les plus hautes sphères du basket français.

 

L'effectif du centre de formation de Mondeville : Adèle Detchart, Zoé Hache, Vaciana Gomis, Yona Quebriac, Louise Bussière, Clara Soghomonian, Aminata Gueye, Nahan Niaré, Ewl Guennoc, Océane Robin, Kani Kanouté, Mylène Eduardo, Elise Devulder, Sarah Boucher, Camille Hirigoyen, Lya Farcy, Kelly Chassé, Assa Kanouté (blessée, son retour est prévu pour février), Camille Hamard, Axelle Bundgaard.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr