Basket. Mondeville se prépare à domicile

02 septembre 2017 Ecrit par 
Romana Hejdova hier à l'entraînement.

Basket. Mondeville – Angers, Open de Normandie (ce soir, 20h00). Le traditionnel Open de Basse-Normandie, tournoi de pré-saison, a laissé place – réunification oblige – à l’Open de la région Normandie. Le lieu n’a pas changé et l’objectif non plus. Mondeville, comme ses adversaires, préparera la nouvelle saison.

 

 

Kim Gaucher et Stéphanie Talbot pas encore arrivée, Ana Tadic contrainte de retourner sur la touche en raison d’une contracture, Loreen Kerboeuf en proie à des soucis de santé, la préparation de l’USO Mondeville ne se déroule pas dans des conditions tout à fait optimales. Les Mondevillaises seront de nouveau en nombre réduit ce week-end pour disputer leur tournoi de préparation à la Halle Bérégovoy. « C’est quelque chose d’habituel, balaye Romain L’Hermitte. Si j’avais voulu que Kim arrive plus tôt, elle serait venue plus tôt. Je n’en voyais pas l’utilité. » Stéphanie Talbot, elle, poursuit la saison en WNBA et n’arrivera à Mondeville qu’une fois sa campagne américaine achevée. Quant à Ana Tadic, sa blessure n’a rien de grave.

 

Ce soir, l’USOM jouera son troisième match de préparation après deux premiers matchs amicaux devant La Glacerie. Sur le premier, les très jeunes mondevillaises avaient dû s’incliner logiquement, sans Lisa Berkani ni Ana Tadic (53-69). Quelques jours plus tard, avec ces deux renforts, la donne était différente. Le résultat final a toutefois été très proche (66-53). « On a commencé à mettre des choses en place, retient Romain L’Hermitte. Cela a permis d’intégrer Myriam (Djekoundade) et Heleen (Nauwelaers). Elles ont fait deux très bons matchs, chacune dans son registre. J’attends maintenant de voir ce que cela donnera contre des équipes plus fortes et plus physiques. » L’entraîneur mondevillais aura de premiers éléments de réponse ce week-end contre Angers (Ligue 2) d’abord, bien plus en avance dans sa préparation, puis Nantes ou Landerneau (Ligue 2) demain (13h30 pour la petite finale, 16h00 pour la finale).

 

mosengo ent sept17

Katia Mosengo-Masa hier après l'entraînement.

 

Première pour Romana Hejdova

 

Le public mondevillais pourra par ailleurs voir à l’œuvre Romana Hejdova, arrivée jeudi à Mondeville, mais déjà en forme. « À mon âge, je ne peux plus arrêter l’été, sourit l’ailière de 29 ans. Je me suis entraînée deux fois par jour en Tchéquie. Pour l’instant, tout se passe bien, même si c’est toujours un peu difficile de partir après quatre mois passés chez soi. » Romana Hejdova sera confrontée ce soir à sa première opposition depuis la fin de la saison dernière, qu’elle a passée à Saint-Amand. « On va pouvoir voir ce sur quoi on devra travailler en priorité. Mais il reste quasiment un mois avant l’Open LFB, on a encore du temps devant nous. » Romain L’Hermitte est d’ailleurs rassurant : « on n’est certainement pas en retard ».

 

Les Mondevillaises redoublent en tout cas d’effort dans cette première moitié de préparation. « On est très fatigué, reconnaît leur coach. Il nous reste une très grosse semaine à encaisser physiquement. On est dans le dur, ce qui est tout à fait logique. On a de grosses séances qui pèsent forcément sur les organismes. » Nantes devrait être dans un cas de figure similaire, au contraire des équipes de Ligue 2 beaucoup plus proches de la reprise. Qu’importe, l’USOM recherche de l’opposition, pour « être confronté à plus d’intensité et développer les automatismes ».

 

À 17h30, Nantes affrontera Landerneau dans le cadre de la première demi-finale.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr