Caroline Seigneurie (Bayeux) : « Bien finir l'année 2017 »

07 décembre 2017 Ecrit par  Timothée Joly
Caroline Seigneurie porte le numéro 6.

Si La Glacerie est toujours invaincue, Bayeux n'est pas en reste avec sept victoires en huit matchs. Seulement battues par La Glacerie, les Bayeusaines sont solidement installées à la seconde place et comptent bien venir inquiéter les Manchoises. Caroline Seigneurie a accepté de répondre à nos questions. Entretien.

 

Sport à Caen (S.C.) : Caroline, peux-tu te présenter ?

Caroline Seigneurie (C.S.) : J'ai 26 ans et je joue au basket depuis environ 20 ans. J'entame ma seconde saison à Bayeux.

 

S.C. : Vous réalisez un très bon début de saison avec sept victoires en huit matchs.

C.S. : Nous sommes très satisfaites de notre début de saison car on a eu de gros soucis en avant-saison. On a perdu plein de joueuses pour des grossesses donc on ne savait pas trop si on allait pouvoir repartir pour une nouvelle saison. Au final, on a eu une réunion et on a décidé de continuer malgré nos difficultés à remplacer tout le monde. Nous sommes deuxièmes du championnat donc ça se passe plutôt pas mal.

 

S.C. : Vous avez obtenu la victoire ce week-end contre Cabourg, peux-tu nous parler de ce match ?

C.S. : On a eu de grosses difficultés en début de match puisqu'on n'a marqué qu'un seul point en six minutes. Nous sommes une équipe habituée à marquer beaucoup de points donc c'était un petit peu compliqué. Il nous manquait notre intérieur Kieda. Derrière, on a su se remobiliser pour passer devant. On a récupéré pas mal de ballons grâce à une meilleure défense, c'est plutôt mal.

 

S.C.: Vous n'avez qu'une seule défaite, contre La Glacerie, que vous a-t-il manqué lors de ce match ?

C.S. : C'était en tout début de championnat donc malheureusement nous n'étions pas encore tout à fait prêtes. Il fallait intégrer les nouvelles filles et comme on n'était pas beaucoup à l'entrainement on n'avait pas encore de jeu d'équipe. On avait déjà eu de grosses difficultés lors de l'Open contre l'Avant Garde mais on a quand même gagné. Face à une équipe comme La Glacerie, ça ne pardonne pas.

 

S.C. : Quel est votre objectif cette saison ?

C.S. : Au départ on s'était dit qu'on était dans une année de transition dans l'optique de l'année prochaine. Les filles vont revenir de grossesse donc ça risque d'être très intéressant. Cependant nous sommes deuxièmes au classement exactement comme l'an passé donc pour l'instant c'est très bien.

 

S.C. : Est-ce que tu penses qu'il est possible d'aller chercher La Glacerie ?

C.S. : Alors oui, je fais partie de celles qui pensent que tout est possible. Personne n'est à l'abri d'un faux-pas, tout le monde peut chuter. On est dans un championnat où toutes les équipes peuvent battre les autres donc je pense que La Glacerie n'est pas intouchable. Si on gagne le match retour, tout peut arriver.

 

S.C. : L'objectif va donc être de gagner tous vos matchs avant le match retour contre La Glacerie ?

C.S. : Oui et ça passe par bien finir l'année 2017. Ce week-end, on joue Cherbourg, ça ne va pas être un match facile. C'est une équipe qui a inquiété La Glacerie donc on doit se méfier. Surtout que le match retour contre La Glacerie va arriver vite donc on a envie d'arriver avec une seule défaite au compteur pour mettre une petite pression.

 

S.C. : Parlons du match contre Cherbourg, comment vois-tu ce match ?

C.S. : C'est une équipe que j'ai vu jouer en match en retard contre Douvres. Elles sont tombées sur une très grosse équipe de Douvres donc elles n'ont pas vraiment pu s'exprimer. Sinon, c'est une équipe très complète. À l'intérieur, c'est costaud et à l'extérieur, c'est solide aussi. On s'attend à un gros match.

 

S.C. : Peux-tu nous parler de ton rôle dans l'équipe ?

C.S. : Je suis quelqu'un qui donne tout sur un terrain. J'ai un rôle un petit peu de locomotive dans l'équipe, les filles aiment bien m'appeler comme ça. On a choisi d'intégrer une cadette, Constance Victoire, dans l'équipe donc ce n'est pas forcément facile pour elle d'arriver sur des matchs de Pré-Nat'. Je commence à avoir de l'expérience donc je suis là pour aider les jeunes. Mon rôle est d'essayer de tirer l'équipe vers le haut.

  

Caroline Seigneurie contre Cabourg : 18 points, 6 tirs réussis dont 1 à 3pts, 5 lancers francs réussis.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr