Solayman Coulibaly (Hérouville) : « On joue le top 5 »

30 novembre 2017 Ecrit par  Timothée Joly

Sur le papier, Hérouville possède l'un des meilleurs effectifs de Pré-Nat'. Cependant, les blessures et les absences de chacun font que l'équipe de la banlieue caennaise ne parvient pas véritablement à se lancer. Solayman Coulibaly a accepté de répondre à nos questions.

 

Sport à Caen (S.C.) : Pour commencer, peux-tu te présenter ?

Solayman Coulibaly (So.C) : J'ai 25 ans et je joue au basket depuis que j'ai 12 ans. J'ai commencé à Hérouville puis je suis allé au CBC en minime 2. J'ai fait toutes mes classes là-bas et je suis revenu à Hérouville en senior.

 

S.C. : Vous en êtes à trois victoires contre cinq défaites, comment juges-tu votre début de saison ?

So.C. : On a bien démarré avec 2 victoires arrachées dans les dernières minutes. Derrière on a aussi perdu des matchs en toute fin de match contre La Glacerie et Caen Sud. Pour l'instant on n'arrive pas à être au complet. Il y a une petite malédiction qui nous suit depuis le début de saison, nous ne sommes pas épargnés par les blessures. Sur le papier notre effectif est très bon, il n'y a pas beaucoup d'équipes qui ont un meilleur effectif que nous mais il faut qu'on soit au complet.

 

S.C. : Peux-tu me parler de votre match contre Pont l'Evêque (défaite 75-64) ?

So.C. : C'était assez serré. On n'a pas mal souffert à l'intérieur car ils ont de bons intérieurs. On est devant dans le deuxième quart-temps mais la différence s'est faite dans le troisième. Kévin Rémy prend des tirs à 3 points et il met dedans pour Pont L'Evêque. On se retrouve derrière au score et on ne parvient pas à revenir.

 

S.C. : Sur ce match tu marques 22 points, Pierre Suzanne 24 et Jimkol Mornandji 10. Sinon derrière ça score très peu, comment l'expliques-tu ?

So.C. : Pierre Suzanne prend beaucoup de tirs, Jimkol Mornandji en prend beaucoup aussi et il met pas mal dedans. Moi aussi j'en prends pas mal. Avec nos différents joueurs absents c'est vrai que ce n'est pas toujours évident.

 

S.C. : Quel est votre objectif cette saison ?

So.C. : On joue le top 5. C'est notre objectif de se rapprocher au maximum du top 5 et d'essayer d'y rentrer.

 

S.C. : Comment juges-tu le championnat ? Quelles sont les forces en présence et à quel niveau plcaes-tu ton équipe ?

So.C. : Bayeux a un bon collectif, le ballon tourne bien. Saint-Lô c'est fort aussi et c'est un petit peu une surprise. Lisieux a une équipe très physique. De notre côté on a eu des matchs très serrés et on peut mieux faire. Si on met fin à cette petite malédiction des blessures on pourra aller embêter les grosses équipes.

 

S.C. : Quel est le plus gros point sur lequel vous devez travailler cette saison ?

So.C. : On doit mieux alterner entre le jeu à l'intérieur et le jeu à l'extérieur. Ce week-end par exemple on a pris plus de tirs à 3 points que de tirs à 2 points. Avec l'absence de Kirt Laville c'est vrai que c'était un petit peu compliqué car il nous apporte beaucoup à l'intérieur notamment au rebond. On a abusé du tir extérieur ce week-end. C'est bien quand ça rentre mais quand ça ne rentre pas il faut être capable de proposer autre chose. C'est pourquoi on doit travailler pour trouver un juste milieu.

 

S.C. : Tu joues à la mène, quel est ton rôle dans l'équipe ?

So.C. : J'ai un rôle important offensivement. Je prends beaucoup de tirs. Je peux en rater 4 je vais quand même en prendre un 5ème. J'ai toujours été comme ça. De base je ne suis pas vraiment un meneur, je joue plutôt arrière. Dans l'équipe il y a pas mal de gars qui peuvent prendre beaucoup de tirs donc si je peux les mettre dans de bonnes conditions je le fais.

 

S.C. : Vous jouez à Alençon, meilleure défense du championnat, ce week-end, comment vois-tu ce match ?

So.C. : Avec notre début de saison, on n'a pas vraiment le choix que d'y aller pour gagner. En plus, ce n'est jamais facile d'aller jouer là-bas. On sait que ça va être un match compliqué.

 

Solayman Coulibaly contre Pont L'Evêque : 22 points, 8 tirs réussis dont 4 à 3 points, 2 lancers francs réussis.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr