Basket. Pré-Nat' Masculine : l'ASC et Caen Sud continuent de surprendre

29 novembre 2017 Ecrit par  Antoine Dufour (avec la participation de Pierre Salzmann-Crochet)

Basket. Huitième journée de Pré-Nationale Masculine. Dans un championnat toujours aussi indécis, il est très difficile de pronostiquer une rencontre et une fois de plus, les résultats ou les écarts peuvent en surprendre plus d'un. L'opposition attendue entre Bayeux et Caen Sud, une opposition agréable à voir, s'est soldée par la victoire des jeunes Caennais après un match abouti. Du côté des mal classés, l'ASPTT, La Glacerie et Vire ne gagnent toujours pas.


INFO : La date du All-Star Game doit-être re-déterminée (ni le 02/06, ni le 09/06)

Les chiffres de la journée :

- 35 et 31, duel de scoreurs entre Wittemberg et Kilambue-Katako, respectivement 35 et 31 points.

- 4, seulement quatre lancers-francs provoqués par Hérouville.

- 5/18 & 3/16, triste performance aux lancers dans la rencontre La Glacerie – Saint Lô.

- 40, soit le nombre de points inscrits par le banc de La Hague.

- 2, seulement deux pour celui d'Hérouville.

- 3-17, Mézidon s'incline de cinq points après avoir encaissé un 3-17 dans le dernier quart.

- 33-8, même verdict pour Lisieux qui était devant avant les dix dernières minutes.

- 10, retour des antisportives avec dix de sifflées sur les sept rencontres.

- 23, Anthony Lagueste n'a pas manqué son retour de blessure, 23 points et la victoire au bout.

- 6, soit le nombre de joueurs de Cherbourg au-dessus des 10 points.

- 9, soit le nombre de rebonds offensifs captés par Karim Fraihat.

- 86.2%, à défaut de victoire, Bayeux peut se targuer d'avoir été excellent aux lancers : 25/29.

Les séries en cours :  4 victoires pour Cherbourg / 5 défaites pour La Glacerie

Les affiches de la prochaine journée : SAINT-LÔ vs CAEN SUD & OUISTREHAM vs BAYEUX

Nouvelle journée et il est de plus en plus compliqué de comprendre où va ce championnat de Pré-Nat cette année. Quand on vous disait que la rédaction du guide avait été compliquée pour dégager des favoris et des outsiders de par l'homogénéité des équipes, on ne mentait pas. Prenons Cherbourg, annoncé dans le ventre mou mais qui récupère cette journée la deuxième place et n'en finit plus de montrer de belles choses. Ou encore Pont-L'Évêque, annoncé dans les favoris mais qui peine à lancer sa saison.

 

Ce samedi, deux rencontres ont vu une déroute dans le dernier quart-temps. Tout d'abord lors de la victoire d'Alençon 56 à 61 lors de son déplacement à Mézidon. Les Ornais accusaient 9 points de retard à l'entame des dix dernières minutes mais MézArBel ne va parvenir qu'à inscrire trois petits points (un seul panier) et s'incline après avoir fait la course en tête pendant trente-sept minutes.

La seconde déroute est à mettre sur le compte du CA Lisieux qui avait un point d'avance en fin de troisième avant de finalement s'incliner 95-71 à La Hague. Dans un match ou les scoreurs se sont démarqués, c'est Wittemberg (35 points) et ses coéquipiers qui ont dominé ceux de Kilambue-Katako (31 points). Le 33-8 subi en fin de match laisse des regrets aux Lexoviens qui avaient jusque-là livré une belle prestation.

 

Après ses deux dernières défaites, Pont L'Êveque s'est rattrapé en l'emportant 64-75 à Hérouville. Avec une équipe amputée de Laville, Guerfia, Marie ou encore Boyenza, Hérouville a été dominé en seconde mi-temps par des Pontépiscopiens présents au rebond. La défense de zone 2-3 livrée par les visiteurs aura fait déjouer des Hérouvillais qui auront préféré le tir extérieur à leur agressivité habituelle, n'obtenant que quatre lancers.

Lors du duel des extrêmes, c'est le leader saint-lois qui s'impose 50-71 face à la lanterne rouge, La Glacerie. Saint-Lô domine la première mi-temps et obtient déjà son avance à la pause, et La Glacerie va réagir en deuxième mi-temps pour faire jeu égal avec le premier. Une fois de plus le SSL a été porté par son capitaine Karl Sonko, 20 points.

 

L'affiche de cette journée a vu le Caen Sud Basket repartir victorieux 89-68 de son déplacement à Bayeux. Dans un match engagé des deux côtés, opposant les deux meilleures attaques du championnat, les Caennais ont fait la différence en seconde mi-temps et en fin de match face à une équipe bayeusaine qui n'aura rien lâché. Mon très cher collègue Pierre (ndlr : oh, c'est de moi qu'on parle !) étant présent au match, il vous racontera bien mieux le déroulement du match un peu plus bas.

 

Début de championnat toujours compliqué pour l'ASPTT qui s'incline de nouveau à Ouistréham 72-64. Malgré un Thibault Samson toujours convalescent, Ouistreham pouvait compter sur les retours de Derette et Anthony Lagueste. Et ce dernier n'a pas mis longtemps pour se remettre dans le rythme, il a pu porter son équipe vers une belle victoire avec ses 23 points. Après une mauvaise entame, les Postiers ne parviendront jamais à revenir au score et à venir inquiéter Ouistréham. À noter la belle entrée de Théo Barbey, 17 ans, qui inscrit 10 points en sortie de banc.

La dernière rencontre a vu l'AS Cherbourg remporter le carton de la journée lors de la réception de Vire : 100 à 57. Regbaoui et Capitaine absents, les Cherbourgeois ont pu compter sur le renfort de Keita (dernier MVP et meilleur scoreur de la Pré-Nat') et Boudard en provenance de la Nationale 2 qui ne jouait pas. Après quelques minutes d'observation, les joueurs de Patrice Cariou vont monter en intensité et prendre progressivement le large. Face à une alliance de défense, jeu rapide et adresse, seuls Andreu-Sabater et Souffrant auront réussi à surnager.

HÉROUVILLE BASKET : 64
PONT-L'ÉVÊQUE PAB : 75

[21-18, 18-19 (39-37), 13-21 (52-58), 12-17]

Jimmy Yamba (COACH HB) : « C'était un match de tous les dangers avec deux équipes à égalité. On a essayé de prendre le match du bon bout, on était devant et tout doucement, ils sont revenus à -2 à la mi-temps grâce à des balles perdues de notre part et des rebonds offensifs. Ils sont revenus avec de meilleures intentions en deuxième mi-temps. Dans le dernier quart, ils nous ont dominés sur les rebonds offensifs en fin de match et on a eu peu d'adresse à 3-points alors qu'on a pris beaucoup de tirs. On n'a pas réussi à varier et on s'est contenté de tirer de loin. »

Jean-Emmanuel Le Brun (COACH PLPAB) : « Dès le début du match, les débats sont équilibrés. Le jeu extérieur d’Hérouville pèse sur le match alors que côté PLPAB, c’est plutôt près du cercle que s’organise l’attaque. Les défenses s’installent autour d’une 3-2 sur panier marqué et individuelle sur panier non-marqué côté Hérouville. Pour le PLPAB, ça sera une bonne vieille zone 2-3 toute la rencontre. Le momentum est à l’avantage d’Hérouville, surtout en début de deuxième quart-temps. L’équipe compte jusqu’à 9 points d’avance. Malgré tout, progressivement, l’intensité défensive du PLPAB permet de revenir dans la partie pour finir à -2 à la mi-temps. Au troisième quart, Pont-L'Évêque passe devant et ne quittera plus ce statut. Hérouville joue son va-tout sur un pressing tout-terrain. Après quelques pertes de balles, Pont-L'Évêque prend la mesure de la difficulté et impose son rythme. Notez une belle prestation des joueurs intérieurs qui, tant en défense qu’en attaque, ont été agressifs (dans le bon sens du terme). En fin de match, le sourire de Chedly Tebourski est significatif de la valeur symbolique qu’il porte à cette victoire. Prochaine rencontre à La Glacerie où l’équipe se doit de faire un match concentré et appliqué. »

 

- 21fts HB, 3/4 lf HB, 9 3pts HB, 2fts U HB, 7fts PLPAB, 15/29 lf PLPAB, 8 3pts PLPAB

Marque HB : *S. Coulibaly 22pts, *J. Mornandji 10pts, *S. Sejor 2pts, *V. Hochin 4pts, *P. Suzanne 24pts, M. Schmitt 2pts, J. Minin, Y. Gadegbeku

Marque PLPAB : T. Joly 1pt, *C. Carlier 8pts, *C. Tebourski 18pts, A. Rocancourt 4pts, K. Remy 14pts, *T. Voisard 10pts, *M. Trouvay 6pts, G. Legrix 14pts, *C. Riou

CTC MÉZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE : 56
CTC UBCU ALENCON : 61

[21-17, 12-13 (33-30), 20-14 (53-44), 3-17]

Damien Liard (COACH MAB) : « Grosse déception d'avoir perdu, surtout lorsqu'on mène pendant les trente-six premières minutes. Sur le plan défensif, on arrive à tenir Alençon à 60 points, mais sur le plan offensif, on a eu un gros manque d'adresse et on n'a pas su changer notre jeu, nous avons des lacunes. Je prends cette défaite pour moi. Félicitations à Alençon qui n'a jamais rien lâché. »

Frédéric Esnault (COACH CTC UBCUA) : « Très belle victoire pour nous à Mézidon. C'est évidemment un endroit où il n'est pas facile de gagner. On a été solide défensivement avec seulement 56 points encaissés dans leur salle. Dans l'état d'esprit, c'est un match référence, en étant à -14 dans le troisième quart-temps et -9 dans le quatrième en faisant le yo-yo. On a su rester solidaire, ne pas se démobiliser et on a bien géré la fin de match. On ne repasse devant qu'à trois minutes de la fin sur un tir à 3-points. On a fait une belle performance d'équipe, tous les joueurs sont à féliciter et tout particulièrement Étienne De Bie qui est venu compléter l'effectif car sinon, on n'était que six, avec les blessures et les absences professionnelles. Vrai match d'équipe, je suis vraiment très content, bel état d'esprit. Bon arbitrage. »

- 18fts MAB, 4/7 lf MAB, 4 3pts MAB, 15fts UBCUA, 11/19 lf UBCUA, 6 3pts UBCUA, 1ft U UBCUA

Marque CTC MAB : *V. Godefroy 2pts, *S. Dupont 6pts, *V. Poyer 1pt, J-B Onfroy 19pts, R. Villain 9pts, M. Legrix, *K. Leclerc 5pts, *E. Vrel 14pts

 

Marque CTC UBCUA : *M. Bougon 7pts, *R. Lavedrine 16pts, L. Thibon 6pts, E. De Bie 5pts, *C. Le Royer 12pts, *T. Dejoux 4pts, *D. Mpondo 11pts

ABC LA HAGUE : 95
CLUB ATHLÉTIQUE LEXOVIEN : 71

[24-18, 24-27 (48-45), 14-18 (62-63), 33-8]

Christophe Cauvin (COACH ABCH) : « On a du mal à rentrer dans le match, Lisieux est très adroit, on se fait surprendre par leur jeu spontané et leur agressivité au rebond. En resserrant les rangs en défense, on les punit sur contre-attaque mais le rythme est cassé par les fautes. Du coup, on a du mal à décoller et on reste à égalité. Dans le dernier acte, on est plus frais physiquement et on accélère avec réussite pour se donner de l'air afin de finir avec une avance confortable. On progresse dans le collectif, il faut continuer sur cette voie. »

Loïc Asseline (COACH CAL) : « On fait enfin un premier quart-temps potable, on est en place défensivement et on arrive à scorer. On gagne le deuxième et le troisième et on est devant à la fin du troisième. On est devant à quatre minutes de la fin et on passe de +3 à -10 en quelques secondes, ça va très vite. Le fait qu'on ait un manque de rotation fait qu'on prend un coup de bambou sur la tête. Ce qui est frustrant, c'est de repartir avec une valise alors que ça ne reflète pas le match. Il reste deux matches avant la trêve où il faut qu'on soit mieux. On voit que toutes les équipes sont jouables, je n'ai pas l'impression qu'une équipe se détache vraiment du lot, tout le monde est capable de battre tout le monde. Maintenant, il faut jouer match après match et ne pas déraper. »

- 18fts ABCH, 14/25 lf ABCH, 7 3pts ABCH, 22fts CAL, 7/14 lf CAL, 4 3pts CAL, 1ft U CAL

Marque ABCH : Q. Bertrand 7pts, *J. Croisy 3pts, *A. Vernede 2pts, *A. Lourdin 3pts, *C. Wittemberg 35pts, A. Fleury 15pts, *T. Lacombe 12pts, D. Van-Troys 18pts

 

Marque CAL : H. Itoua Lombo, F. Andrianasolo, *T. Lepetit 3pts, S. Lepage, *C. Hubert 8pts, *C. Sylla 9pts, F. Mujani 17pts, *G. Kilambue-Katako 31pts, *C. Edoura-Gaena 3pts

US LA GLACERIE : 50
STADE SAINT-LOIS M : 71

[8-15, 15-27 (23-42), 15-13 (38-55), 12-16]

Katrin Chiemeka (COACH USLG) : « C'était mieux, on a mieux abordé le match. C'était beaucoup mieux défensivement, on a bien tenu le premier quart-temps. Par contre, il y a un relâchement défensivement dans le deuxième, avec plus de difficultés en attaque et on passe à 20 points. Beaucoup mieux dans l'envie, dans le combativité, dans la débauche d'énergie, donc satisfaisant. Difficile car on s’entraîne peu ou pas du tout. Le manque d’entraînement se fait ressentir. »

Guillaume Mendes (COACH SSLM) : « Ce sont des matches qu'il faut gagner. Ce n'est pas toujours évident face à des équipes qui n'ont rien à perdre. La Glacerie s'est battue sur tous les ballons, de notre côté, il fallait réussir à rester concentrés pendant 40 minutes. Malheureusement, on n'a pas réussi à le faire. On a relâché la pression en deuxième mi-temps, on a manqué d'adresse. On gagne de 20 points en défendant correctement. Cela nous a également permis de faire tourner un petit peu. Il nous manquait deux de nos shooteurs, Desdoit et Queval, et forcément, sur une zone, ça aide bien. On a vite pris 15 points d'avance mais derrière, on n'a pas réussi à creuser plus. Il faut dire que La Glacerie n'a rien lâché. Bravo à eux. Quand ils seront au complet, ils seront difficiles à jouer. L'essentiel était de repartir avec la victoire et sans blessure. »

- 18fts USLG, 5/18 lf USLG, 3 3pts USLG, 2fts U USLG, 16fts SSL, 3/16 lf SSL, 6 3pts SSL

Marque USLG : *A. Lelezec 6pts, C. Lelaidier, *A. Houyvet 6pts, *M. Lepoittevin 2pts, *G. Le Guest 11pts, B. Le Rouxel 8pts, *A. Sintes 10pts, D. Harpaille 4pts

 

Marque SSLM : T. Oberto 2pts, *K. Sonko 20pts, *A. Khamliche 3pts, *B. Malungila 15pts, *M Baradji 12pts, *G. Lebreton 1pt, G. Touali 14pts, T. Beauge 4pts

AJS OUISTREHAM : 72
ASPTT CAEN : 64

[24-13, 14-19 (38-32), 17-15 (55-47), 17-17]

Miguel Callejas (COACH AJSO) : « On est toujours un peu convalescent, avec des absences, mais Anthony (Lagueste) et Tanguy (Derette) revenaient. Face à nous, les PTT, ça a de la gueule sur la feuille. La victoire est méritée car on a toujours été devant. Premier quart de qualité où on est très bien collectivement en ciblant leurs faiblesses, notamment avec Anthony qui apporte des points. On se retrouve en difficulté quand les PTT passent en zone et ils reviennent avec de l'adresse : +6 après un tir à dix mètres de J-A Sardin. Très rapidement, on leur met un 8-0 sur leur changement en 1-3-1, on fait un écart qu'on va garder jusqu'au bout. On a fait un match dans ce qu'on est capable de faire, jouer sur demi-terrain et avec du contenu collectivement. Grosse performance de Anthony et Théo Barbey qui nous a apporté une rotation performante. On devrait récupérer Thibault (Samson) pour Bayeux la semaine prochaine. Encourageant car malgré l'effectif on arrive à gagner. »

Fabrice Thellier (COACH ASPTT) : « C'était un match, encore une fois, difficile parce qu'on jouait contre une équipe du Top cinq de ce niveau de Pré-Nat'. Nous n'avons globalement pas trop mal joué mais ce qui a été désolant, c'est qu'on prend un écart qu'on n'a jamais su rattraper dans le match. Et après, on court toujours après le score, on n'a pas su se mettre en rythme et on a eu des difficultés à retrouver ou à chercher des ressources mentales et physiques. On n'a jamais réussi à déborder cette équipe-là avec un rythme plus haut. Et notre plus grande difficulté a été de contrôler le jeu intérieur adverse. Donc, je pense qu'il y a l'aspect mental mais surtout aussi l'aspect physique dont il faudra tenir compte dans les prochaines semaines. Globalement, on est toujours dans le match mais jamais en capacité de déborder cette équipe. Il y a un facteur X, c'est le jeune Théo Barbey qui nous met 10 points alors qu'il joue depuis très peu de temps. C'est ça qui fait la bascule. C'était un bon match dans l'attitude. »

- 13fts AJSO, 4/14 lf AJSO, 4 3pts AJSO, 2fts U AJSO, 16fts ASPTT, 12/19 lf ASPTT, 6 3pts ASPTT, 2fts U ASPTT

Marque AJSO : T. Barbey 10pts, *A. Lagueste 23pts, *T. Lechevalier 1pts, *T. Legras 7pts, T. Derette 6pts, A. Bathily 8pts, *P. Lagueste 2pts

Marque ASPTT : M. De Tournadre 11pts, *Y. Dupont 4pts, K. Mohamed-Salim, *N. Dziuk 11pts, *L. Bacon 13pts, *S. Crenel 7pts, N. Belland 4pts, J. Dupost, *B. Tual 5pts, J-A Sardin 9pts

AS CHERBOURG : 100
USM VIROISE : 57

[22-14, 27-15 (49-29), 25-13 (74-42), 26-15]

Patrice Cariou (COACH ASC) : « Début de match équilibré, on tarde à rentrer dans le match. Défensivement, nous ne sommes pas dans nos registres habituels. Après quelques minutes, on commence à défendre plus fort et à courir un peu plus. Le trou se fait en fin de premier quart-temps. On ne lâchera plus la tête jusqu'à la fin. Trois paniers à 3-points et une grosse fin de deuxième quart nous donnent un avantage conséquent à la mi-temps. Gros troisième avec une belle adresse à 3-points et une bonne alternance dans le jeu. Toujours costauds défensivement et on tient mieux Sabater et Souffrant. Dernier quart sur le même tempo. Bilan : sept joueurs à quasiment dix points ou plus, vingt-quatre passes décisives et quinze interceptions. La rentrée de deux joueurs de la N2 dans le groupe s'est bien passée. On continue et on reste en haut du classement, tout va bien. Mais attention, la dernière fois qu'on a marqué cent points, on en a pris trente à Caen Sud. »

Thierry Belin (COACH USMV) : « Côté cherbourgeois, les absences de Regbaoui et Capitaine étaient suppléées par les présences de Keita et Boudard, pensionnaires de l’équipe de N2. Mais la force des locaux vint surtout de leur défense qui neutralisa les Virois où seulement Yael Andreu-Sabater et Belot Souffrant réussirent à s’exprimer. Je savais que ce genre de déroute risquait d’arriver dans la saison face à certaines équipes. Impossible de trouver des solutions collectives en attaque. Les 36 pertes de balles des Virois alimentèrent de nombreux paniers faciles de leurs adversaires. En plus, ceux-ci se montraient adroits à l’extérieur à l’image de Vrac. Il n’en fallait pas plus pour voir un match à sens unique. Depuis plusieurs semaines, certains joueurs Virois sont en dessous du niveau de PNM offensivement et défensivement. S’ils ne réagissent pas vite ce sera très difficile. »

- 21fts ASC, 5/10 lf ASC, 9 3pts ASC, 10fts USMV, 16/26 lf USMV, 1 3pts USMV

Marque ASC : A. Deloeuvre 6pts, *B. Leyronas 13pts, *M. Grand-Guillot 12pts, *T. Bouquet 11pts, *E. Droullon 9pts, *A. Vrac 17pts, M. Keita 18pts, D. Boudard 14pts

 

Marque USMV : J. Siad 2pts, *R. Saadaoui 4pts, *A. Leroy 3pts, L. Page 1pt, *V. Legallois 4pts, B. Matalla 8pts, *Y. Adreu-Sabater 20pts, *B. Souffrant 15pts

CS BAYEUX : 68
CAEN SUD BASKET : 89

[18-24, 18-15 (36-39), 16-23 (52-62), 16-27]

(Un petit article est fait sur ce match car nous y avons assisté.)

 

Match entre les deux meilleures attaques du championnat, match entre deux des équipes les plus agréables du championnat, match entre l'expérience et la jeunesse et... match entre deux formations qui ne s'appréciaient pas beaucoup l'an passé. Tous les ingrédients étaient là pour avoir un match agréable, et il le fut. Les cinq premières minutes sont un round d'observation, les deux équipes se jaugent. Caen Sud va prendre un petit avantage par la suite en profitant des pertes de balles (8 dans le premier quart) du CSB. Un buzzer-beater de Diaw (qu'on attend d'ores et déjà au concours de dunks tellement il est bondissant) donne 6 points d'avance aux visiteurs.
La première partie du deuxième quart est équilibré, les Sud-Caennais continuent de profiter des erreurs adverses et se montrent agressifs au rebond mais dès que les Bajocasses jouent collectif, ils dominent leurs adversaires. Avant la mi-temps, les locaux vont profiter d'un excellent Vandaele (14 points), d'une belle présence au rebond offensif et d'une adresse impeccable aux lancers (11/11) pour revenir à -3.
Bayeux semble lancé et peut aborder la reprise du bon pied. Sauf que les joueurs de Julien Dière sont forcés de prendre un temps-mort au bout de quatre minutes puisqu'ils viennent de concéder un 2-12 ! Caen Sud pénètre trop aisément dans la raquette et le CSB s'entête à tirer de loin... sans réussite. On voit sur ce début de quart que les Sud-Caennais ont les armes pour perturber cette équipe bayeusaine : « On s'est donné les moyens de contrôler le match et de ne pas subir le rythme de Bayeux, de les contraindre dans leurs prises de positions et sur les postes extérieurs. » se satisfait Vido Yemadje. La pression haute des joueurs de Caen Sud, la gestion d'un Jiminiga et les offensives des Kaddachi et Depreeuw permettent à ces derniers de prendre 10 points d'avance face à un Bayeux qui réagit un peu en fin de quart-temps mais qui se frustre un peu.
Mais les Bajocasses n'occupent pas la seconde place du championnat pour rien et, en à peine quatre minutes, le CSB revient à -3 en se montrant très agressif au rebond offensif (mentions à Fraihat qui, sur le match, gobe 9 rebonds offensifs et Vandaele qui en prend 6). Très maladroit jusque-là, Bayeux retrouve un soupçon d'adresse et l'attaque est bien gérée par Thomas Léger. En face, Caen Sud force en attaque, est en retard en défense et se retrouve rapidement dans la pénalité (4 fautes). Mais ce petit sursaut d'orgueil est sans suite, Bayeux retombe dans ses travers en perdant des ballons bêtement, en ne concrétisant pas ses rebonds offensifs et en occultant un peu le repli défensif (ce qui, face à ces jeunes sud-caennais qui courent dans tous les sens, ne pardonne pas). Chaque panier raté par les Bayeusains est converti en contre-attaque par les visiteurs qui font gonfler l'écart et s'imposent de 21 points.
Bayeux a manqué de régularité et a été dominé durant la majeure partie de la seconde période. Si l'adresse aux lancers fut excellentissime (25/29), on ne peut pas en dire autant pour celle à 3-points (3/23). Les pertes de balles ont aussi pesé dans la balance (24). Le CSB quitte le podium.
Très belle victoire de Caen Sud qui a su réagir et s'adapter dès que son adversaire était en passe de revenir. Moins grands et costauds que leurs opposants, les Sud-Caennais ont pourtant remporté la bataille du rebond grâce à leur agressivité. Correct aux lancers (13/18), collectif (quatre joueurs à plus de 10 points, huit scoreurs différents), Caen Sud a réalisé un match plein et semble, match après match, gagner en maturité : « C'est intéressant, on a un début de calendrier compliqué mais on va chercher des matches avec la manière. » Seul point négatif ? Les deux tirs affreux de Jiminiga en fin de match qui rentrent après un gros impact sur la planche (et même pas annoncée en plus). (ndlr : humour)

 

- 19fts CSB, 25/29 lf CSB, 3 3pts CSB, 1ft U CSB, 22fts CSUDB, 13/18 lf CSUDB, 6 3pts CSUDB

Marque CSB : *G. Mesnival 4pts, F. Monrocq 6pts, Y. Colombel 2pts, R. Marie 6pts, *T. Léger 6pts, *G. Couture 4pts, *R. Lecoutey 16pts, M. Fessy, G. Vandaele 17pts, *K. Fraihat 13pts

Marque CsudB : M. Bosquet, G. Yves, *S. Diaw 14pts, *L. Le Pont 2pts, A. Levasseur 6pts, *J. Jeanne 8pts, *R. Kaddachi 20pts, G. Boulanger 3pts, M. Depreeuw 16pts, *J. Jiminiga 20pts

CLASSEMENT

1

STADE SAINT LOIS MANCHE

7v - 1d

15pts

+140

2

AS CHERBOURG (▲1)

6v - 2d

14pts

+83

3

CTC UBCU ALENÇON (▲1)

5v - 3d

13pts

+78

4

CERCLE SPORTIF BAYEUX (▼2)

5v - 3d

13pts

+25

5

AJS OUISTREHAM (▲1)

5v - 3d

13pts

+13

6

CAEN SUD BASKET (-1 match?) (▲1)

5v - 2d

12pts

+99

7

PONT-L'ÉVÊQUE PAB (▲1)

4v - 4d

12pts

+60

8

ASSUN BASKET CLUB DE LA HAGUE (▲1)

4v - 4d

12pts

+23

9

CTC MEZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE (▼4)

4v - 4d

12pts

+3

10

CLUB ATHLÉTIQUE LEXOVIEN (▲1)

3v - 5d

11pts

-51

11

HÉROUVILLE BASKET (▼1)

3v - 5d

11pts

-29

12

USM VIROISE

2v - 6d

10pts

-120

13

UNION SPORTIVE LA GLACERIE

1v - 7d

9pts

-205

14

ASPTT CAEN (-1 match?)

1v - 6d

8pts

-119

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. De plus, les décisions en hautes instances (FFBB) peuvent aussi faire évoluer le nombre de descentes : le championnat devrait normalement passer à 12 équipes, ce qui porterait le nombre de descentes à 3 minimum (nous attendons la confirmation officielle). Il faut aussi noter qu'il y a une possibilité de réunification des championnats avec la Haute-Normandie, ce qui pourrait augmenter grandement le nombre de descentes. Néanmoins, cette réunification devrait se faire en 2019 ou 2020.

TOP 10 SCOREURS PNM DE LA 8ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUR

POINTS

1

C. Wittemberg (ABCH)

35pts

2

G. Kilambue-Katako (CAL)

31pts

3

P. Suzanne (HB)

24pts

4

A. Lagueste (AJSO)

23pts

5

S. Coulibaly (HB)

22pts

6

K. Sonko (SSL)

20pts

#

Y. Andreu Sabater (USMV)

20pts

#

R. Kaddachi (CSudB)

20pts

#

J. Jiminiga (CSudB)

20pts

10

J-B. Onfroy (MAB)

19pts


Merci aux arbitres de cette journée : A. Groussard, L. Morin, M. Letellier, C. Le Picard, C. Philippe, J. Ernult, S. Henriques, M. Belal, G. Leveziel, A. El Rhoul, T. Brunel, T. Allerme, H. Josse, S. Hortet

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr