Mathilde Coutant (Caen Venoix) : « Se lâcher sur nos prochains matchs »

29 novembre 2017 Ecrit par  Timothée Joly

Après six défaites, le Caen Venoix Basket a obtenu sa première victoire contre Alençon ce week-end (43-40). Un énorme soulagement pour cette équipe qui vient de monter en Pré-Nationale. Mathilde Coutant a accepté de répondre à nos questions. Entretien.

 

Sport à Caen (S.C.) : Mathilde, peux-tu te présenter ?

Mathilde Coutant (M.C) : J'ai 29 ans et je joue au basket depuis 18 ans. Je suis à Venoix depuis 4 ans et avant je jouais à Ouistreham.

 

S.C. : Vous avez obtenu votre première victoire de la saison contre Alençon ce week-end (43-40), elle fait du bien ?

M.C. : Oui effectivement elle fait du bien, elle remotive les troupes. Elle nous permet de voir que nous sommes capables d'aller chercher des victoires.

 

S.C. : Peux-tu me parler de votre début de saison avec 6 défaites pour commencer puis une première victoire ?

M.C. : Honnêtement en début de saison on savait que ça allait être compliqué. Cependant on ne s'attendait pas à ce que la marche soit aussi haute entre la région et la Pré-Nat'. On a terminé à la troisième place en région l'an passé en ne perdant que contre La Glacerie et Alençon, et on a été un peu surprises de la différence de niveau. On progresse tous les jours, on s'accroche. Certains résultats ne reflètent pas forcément la qualité de nos matchs. Je pense notamment au match contre Bayeux où on perd de 45 points. Les retours des gens sont assez positifs, beaucoup sont surpris de la qualité de ce qu'on peut produire même si on a du mal à gagner.

 

S.C. : Contre Alençon vous meniez largement à la mi-temps (30-16), que s'est-il passé dans vos têtes ?

M.C. : On a eu peur de mal faire, peur de gâcher notre avance. C'est vraiment dans le dernier quart-temps avec un peu de rage qu'on est allés chercher notre première victoire.

 

S.C. : Alençon est revenu et est même passé devant en fin de match.

M.C. : On a égalisé à 40 partout sur 2 lancers francs. Cela nous a redonné de l'espoir et derrière on a su faire la différence.

 

S.C. : Justement, qu'est-ce qui a fait la différence ?

M.C. : On en avait marre de perdre donc on a tout donné dans les dernières minutes. En défense nous étions très concentrées et attentives. On a fait des petites erreurs comme tout le monde mais on n’a rien lâché. Les deux lancers francs nous ont redonné confiance et on a vraiment rien lâché. On voulait cette première victoire.

 

S.C. : Vous n'êtes plus dernières au classement (11èmes) mais vous possédez le même bilan (1-6) que Caen Nord (12ème) et Alençon (10ème). Vous jouez à Caen Nord juste avant la trêve, c'est votre gros objectif de cette fin d'année ?

M.C. : Exactement. Ce week-end, on rencontre Douvres, qui est une grosse équipe donc on va surtout essayer de travailler sur le goal-average. Contre Caen Nord, l'objectif sera de ramener une seconde victoire. Déjà pour nous rassurer sur nos capacités à évoluer à ce niveau et pour montrer qu'on peut battre des équipes qui sont installées en Pré-Nat'.

 

S.C. : Offensivement c'est un petit peu compliqué pour vous puisque vous n'avez jamais dépassé la barre des 50 points. Vous devez forcément compenser par autre chose, quelle est votre force ?

M.C. : Je pense qu'on a une équipe très unie. Même si par exemple contre La Hague on ne marque que 18 points, notre groupe est soudé et on a toutes envie d'aller chercher des victoires. C'est ce qui va faire notre force cette saison. On s'est rassuré contre Alençon donc on va peut-être réussir à se lâcher sur nos prochains matchs. On jouait avec la peur au ventre, on n'arrivait pas à prendre nos shoots par peur de les rater.

 

S.C. : Tu as marqué 16 points ce week-end, quel est ton rôle dans l'équipe ?

M.C. : J'ai un rôle important aussi bien en défense qu'en attaque étant donné que je suis la plus grande de l'équipe. Je dois assurer et rassurer. Je prends pas mal de rebonds et je suis là pour rassurer les filles. Je dois faire en sorte qu'elles se sentent en confiance.

  

Mathilde Coutant contre Alençon : 16 points, 7 tirs réussis, 2 lancers francs réussis.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr