Basket. Pré-Nat' Masculine : Cherbourg fait tomber Saint-Lô !

14 novembre 2017 Ecrit par 

Basket. Sixième journée de Pré-Nationale Masculine. Dans cette PNM complètement rocambolesque, on se disait au moins que Saint-Lô était une valeur sûre. Pourtant, les Saint-Lois viennent de perdre face à Cherbourg, annoncé comme jouant le maintien. Autre surprise, l'ASPTT remporte sa première victoire face à Alençon. Ouistreham, Lisieux, La Hague, Bayeux et MézArBel se sont également imposés. On vous suggère de faire un tour du côté des « chiffres de la journée » où l'on retrouve notamment les 37 points de Médéric Trochon, record de saison.

 

Les chiffres de la journée :
-
37, soit le nombre de points marqués par Médéric Trochon (CSB), nouveau record de la saison.
-
69, d'ailleurs, avec son compère Robin Lecoutey, il compile 69 points.
-
3, avec Thibaut Samson (AJSO), on a donc trois joueurs à au moins 30 points sur cette journée.
-
3, c'est aussi le nombre d'antisportives récoltées par Caen Sud... juste dans le dernier quart !
-
31:30, Caen Sud qui trouve le moyen de s'incliner après avoir mené 31 minutes et 30 secondes.
-
85.7% / 82.4% / 80%, de très belles choses aux lancers avec Bayeux, Caen Sud et Alençon.
-
40% / 42.9% / 45.8%, et des choses moins belles aux lancers pour La Glacerie, Vire et Saint-Lô.
-
2, soit le nombre de matches arbitrés par Loïc Morin samedi (ASC – SSL à 17h et USLG – CSB à 20h).
-
12, soit le nombre d'égalités lors du match ASPTT – Alençon.
-
4, seulement quatre joueurs ont scoré pour Lisieux. Ça a suffi pour gagner face à Hérouville.
-
19, Hérouville qui avait pourtant compté jusqu'à 19 points d'avance
-
38, soit le nombre de points marqués par le banc de MézArBel (merci Vrel et Onfroy).
-
61, le deuxième quart opposant l'USLG et Bayeux était un véritable All-Star Game : 61 points marqués !
-
4, soit le nombre de « And-1 » (panier + la faute) réussis par les Bajocasses.

Les séries en cours : 3 victoires pour Lisieux et La Hague / 4 défaites pour Hérouville

Les affiches de la prochaine journée : ALENÇON vs OUISTREHAM, SAINT-LÔ vs LA HAGUE & PONT-L'ÉVÊQUE vs MÉZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE

Invaincu après cinq journées, Saint-Lô a connu son premier revers face à Cherbourg : 66-55. Les Cherbourgeois, renforcés par Thomas Capitaine, ont su imposer leur rythme au leader de la Pré-Nat'. Avec une défense très solide, l'ASC a fait la différence dans le troisième quart-temps en réussissant à freiner les leaders adverses. Beaucoup de Saint-Lois sont passés à côté de leur match et la déroute aux lancers(11/24) n'a pas aidé. Alors qu'on s'attendait à les voir jouer le maintien, les Cherbourgeois se retrouvent cinquièmes après avoir tapé des équipes comme Pont-L'Évêque, Alençon et donc Saint-Lô.

Autre petite surprise de cette journée, la victoire de l'ASPTT face à Alençon et ce, par la plus petite des marges (71-70). Pourtant réputée pour sa défense, l'UBCUA connaît beaucoup d'absences dans ce domaine sur la première partie de match, des absences dont les Postiers profitent. Les Ornais parviendront à recoller au score mais en fin de match, les Caennais géreront superbement bien le jeu des lancers-francs et celui des fautes pour l'emporter d'un petit point. Ayant mis beaucoup d'intensité dans la partie, les PTT débloquent leur compteur victoires et quittent la dernière place.

Une dernière place désormais occupée par La Glacerie, défaite 74-99 par Bayeux. Les Bajocasses démarrent le match en lâchant les chevaux offensivement et prennent 13 points d'avance. L'attaque bayeusaine conserve son efficacité dans le deuxième quart-temps mais les Glacériens se mettent au niveau et ça score dans tous les sens. Le CSB resserre un peu sa défense en seconde période et s'impose tranquillement, remontant ainsi à la quatrième place. Sur ce match, on a vu une excellente réussite aux lancers de la part de Bayeux (18/21) ainsi que deux grosses performances au scoring avec Lecoutey (32 points) et surtout Trochon, auteur de 37 points, record de la saison.

On reste dans le bas de tableau avec Vire qui n'arrive pas à enchaîner et s'incline 77-70 sur le terrain de Mézidon-Argences-Bellengreville. Les vingt premières minutes voient les deux formations se rendre coup pour coup et l'écart à la pause est donc infime (+2 pour l'USMV). Le score reste serré sur le troisième quart-temps, même si les locaux commencent à embêter les Virois avec une défense plus efficace. La différence se fera dans les dernières minutes du match, MézArBel conteste efficacement le jeu de passes et pique des ballons pour marquer sur transition. S'étant déplacé avec un effectif de sept joueurs, Vire a manqué de carburant en fin de partie.

Parlons des deux équipes qui devaient squatter le haut de tableau, qui ont connu des départs compliqués avec trois défaites consécutives mais qui, depuis trois journées, vont mieux. Tout d'abord La Hague qui l'a emporté 76-71 face à Caen Sud après avoir été menée pendant les ¾ du match (et même un peu plus). Sur la première partie de match, les Haguais manquent d'application mais montrent tout de même de l'envie face à des Sud-Caennais qui dominent sans créer l'écart. À la reprise, l'ABCH est plus cohérent, notamment en défense, mais n'arrive pas à passer devant. La différence se fait donc dans le dernier quart, Urville-Nacqueville joue bien le coup en se montrant lucide dans les moments importants face à un adversaire qui se voit siffler trois fautes antisportives lors du seul dernier acte. La Hague équilibre son bilan.

Tout comme Lisieux qui est allé s'imposer 57-60 sur les terres hérouvillaises. Pourtant, la partie avait commencé de la pire des manières pour les joueurs de Loïc Asseline : 22-3 pour Hérouville dans le premier quart ! Mais comme le dit le Maître Jacques Monclar : « Il n'y a rien de plus trompeur qu'un premier quart-temps réussi. » Et effectivement, Lisieux va vite faire son retard en montant en intensité et surtout en se mettant à défendre. Ayant déjà connu deux défaites sur le fil et en ayant raté le shoot de la gagne ou de l'égalisation à chaque fois, les Hérouvillais connaissent le même scénario : après un 2/2 aux lancers des Lexoviens, Hérouville va rater par deux fois le tir de l'égalisation. Troisième victoire consécutive pour le CAL.

On termine avec le choc opposant Ouistreham à Pont-L'Évêque, un choc tendu qui s'est soldé par la victoire 75-69 des Maritimes. La première partie est maîtrisée par l'AJSO, l'équipe ralentit volontairement le jeu et ça embête beaucoup les Pontépiscopiens qui préfèrent courir. Le passage au vestiaire fait du bien au promu qui monte en intensité, notamment défensive, et profite du fait que son adversaire soit obligé de se passer de Pierre Lagueste, sorti pour cinq fautes. Ouistreham trouve la solution en mettant Thibaut Samson, ce dernier se montre clutch, termine à 30 points et aide son équipe à s'imposer. Un match rugueux où trois techniques furent distribuées et où on a vu quelques prises de bec.

HÉROUVILLE BASKET : 57
CLUB ATHLÉTIQUE LEXOVIEN : 60

[22-3, 12-24 (34-27), 9-19 (43-46), 14-14]

Jimmy Yamba (COACH HB) : « On n'est pas au complet mais ça n'excuse pas grand chose, le basket, c'est avant tout une histoire de groupe. On s'était très bien entraîné cette semaine, j'étais très confiant. Le premier quart, on a joué comme dans un rêve, on mène 22 à 3. Ils bafouillent, nous on défend bien, on alterne individuelle et zone-presse. Mais moi, je connais ce genre de départ, je savais que Lisieux allait revenir, c'est très solide. Ils reviennent à -10, ils sont montés en intensité. Dans le troisième quart, ils reviennent encore et début quatrième, on est mano a mano. On est à -1, Solayman Coulibaly met un 3-points pour passer à +2. Il reste une trentaine de secondes, Lisieux met un 3-points, ils repassent devant. On rate un 3-points rapide, on fait faute mais on n'avait aucune faute d'équipe. On multiplie les fautes, il doit rester 15 secondes, ils font 2/2 aux lancers, on est à -3, on a un tir ouvert à 3-points qu'on rate, cafouillage, sortie, balle pour nous. Il reste trois secondes, Lisieux prend un temps-mort (merci !), on crée un système, on trouve Suzanne à 3-points, la balle ressort, match terminé. Sur quatre défaites, on perd trois matches comme ça... et on perd Attila qui se blesse à la cheville. Il faut rester solidaire. Bravo aux arbitres qui ont laissé joué à bon escient, c'était cohérent et les joueurs ont apprécié. »

Loïc Asseline (COACH CAL) : « Ça commence à devenir pénible, le premier quart est encore catastrophique en terme d'intentions défensives et on est à -19. Après, on se réveille en défense, on remonte à -6. On passe devant sur le troisième quart-temps, on fait la course devant jusqu'à la fin avec un écart qui oscille entre 1 et 6 points. Il reste 3 secondes, il y a un temps-mort, ils envoient une prière mais ils ne mettent pas le shoot. Ils ont fait un pressing tout-terrain dès qu'ils marquaient un panier, ce qui a ralenti notre rythme mais comme notre niveau défensif a augmenté, notre rythme en attaque s'est élevé petit à petit, parce qu'on défendait mieux. On a la chance d'avoir une équipe avec une grosse densité physique et dès qu'on se met à défendre, ça bonifie l'attaque. »

- 17fts HB, 8/14 lf HB, 5 3pts HB, 14fts CAL, 9/16 lf CAL, 5 3pts CAL, 1ft U CAL

Marque HB : *S. Coulibaly 10pts, *J. Mornandji 13pts, S. Sejor 4pts, *K. Laville 14pts, *O. Attila, Y-T. Gadegbeku 4pts, *P. Suzanne 12pts

Marque CAL : *H. Itoua Lombo 11pts, T. Lepetit, *C. Edouara-Gaena , *C. Sylla 20pts, *F. Mujani 12pts, *G. Kilambue-Katako 17pts, P. Lequertier

CTC MÉZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE : 77
USM VIROISE : 70

[22-20, 16-20 (38-40), 20-17 (58-57), 19-13]

Damien Liard (COACH MAB) : « En première mi-temps, les équipes se rendent coup pour coup, on défend moyennement et les équipes marquent chacune leur tour. En deuxième mi-temps, on trouve une défense qui les embête en arrivant à contester leur jeu de passes, on les bloque et on obtient des contre-attaques qui permettent de créer l'écart. On prend réellement l'avantage dans les trois dernières minutes en volant des ballons et avec du jeu rapide. C'était le vrai premier match à domicile, c'était bien de jouer à la maison et surtout de gagner après la défaite de la semaine passée. Ça reste un championnat très hétérogène, plus on avance plus il y a des surprises. »

Thierry Belin (COACH USMV) : « Une première mi-temps où les deux équipes seront au coude à coude, les locaux alimentant la marque grâce surtout à leurs contre-attaques. L’adresse était au rendez-vous coté virois, ce qui permit à ces derniers de mener 40 à 38 à la pause. Le mano à mano continuait dans le troisième quart-temps. 1 point séparait les équipes à l’entame du quatrième quart. Le tournant du match s’est effectué à moins de quatre minutes de la fin, permettant à MAB de prendre 10 points d’avance, ce qui, dans ce genre de match, s’avère décisif. Deux raisons à ce tournant : la première, ce sont trois décisions très contestables sifflées à la suite par l’un des arbitres, les locaux inscriront 7 points sur ces possessions (dommage car, par ailleurs, le match fut bien arbitré et même excellemment par l’autre arbitre). La seconde : cinq pertes de balles importantes des Virois, sanctionnées aussitôt par des paniers faciles du côté de MAB. Ces pertes de balles, face à une défense pourtant pas agressive, sont certainement dues à la fatigue de certains joueurs virois. Venus à sept, les Virois en ont subi les conséquences en fin de match avec moins de lucidité. Ils repartiront avec une certaine frustration car ils sont conscients de ne pas être passés loin de l’exploit. Mais il faut retenir les bonnes actions défensives sur jeu placé et une confiance retrouvée en attaque. Les trop nombreuses pertes de balles sur le match ont certainement empêché les Virois de prétendre l’emporter. Mais pour le reste, la manière a été encourageante. »

- 18fts MAB, 6/9 lf MAB, 3 3pts MAB, 1ft U MAB, 12fts USMV, 3/7 lf USMV, 5 3pts USMV, 1ft U USMV

Marque CTC MAB : *R. Villain 24pts, V. Poyer 4pts, E. Vrel 16pts, *S. Dupont 7pts, *M. Legrix , J-B Onfroy 18pts, *V. Godefroy 4pts, *K. Leclerc 4pts

Marque USMV : J. Siad 6pts, *R. Saadaoui 15pts, *A. Leroy 4pts, L. Page 10pts, *B. Matalla 4pts, *Y. Adreu-Sabater 21pts, *B. Souffrant 10pts

ABC LA HAGUE : 76
CAEN SUD BASKET : 71

[21-22, 17-17 (38-39), 14-15 (52-54), 24-17]

Christophe Cauvin (COACH ABCH) : « La première mi-temps fut compliquée, par un manque d'application et de respect des consignes aussi bien en attaque qu'en défense. Le ballon ne circule pas en attaque, on est à contre-temps donc on force trop nos tirs. Mais l'envie de jouer est là donc on reste au contact. En deuxième mi-temps, nos attitudes en défense sont meilleures et on commence à faire des choix plus cohérents en attaque. Même si on joue par séquences, cela suffit à rester dans le match. Dans le dernier quart-temps, quelques éclairs de lucidité nous permettent de mettre le ballon au bon endroit pour passer devant et la réussite nous donne une légère avance dans le final. On s'en sort bien vu notre prestation globale, le point positif est d'avoir été patient et d'être resté concentré malgré nos erreurs. »

Vido Yemadje (COACH CSUDB) : « Un match de basket, c'est quarante minutes.... Ah zut ! Je l'avais déjà dite celle-là ! Alors, mener pendant trente-cinq minutes (ndlr : trente-deux en fait) sans réussir à creuser proprement l'écart pour se mettre à l'abri, ça n'aide pas... À trois minutes de la fin du match, à 1 point d'écart, alors que les équipes se rendent coup pour coup, c'est la débandade totale, on ne comprend plus le sens des coups de sifflet. L'ABCH joue bien le coup et rentre les paniers importants, ce qui lui donne quelques longueurs d'avance. On a passé les deux dernières minutes à jouer contre les arbitres et nous avons perdu. Nous laissons filer une belle chance de marquer le championnat de notre empreinte ce soir. Dommage. »

- 16fts ABCH, 21/30 lf ABCH, 3 3pts ABCH, 26fts CSUDB, 14/17 lf CSUDB, 3 3pts CSUDB, 3fts U CSUDB

Marque ABCH : *Q. Bertrand 2pts, *J. Croisy 10pts, A. Fleury 10pts, A. Vernede 3pts, *A. Lourdin 5pts, *C. Wittemberg 26pts, *T. Lacombe 8pts, D. Van-Troys 12pts

 

Marque CsudB : A. Levasseur 5pts, *G. Yves 7pts, *S-N. Diaw 9pts, *L. Le Pont 13pts, *J. Jeanne 14pts, G. Boulanger 2pts, T. Joly 2pts, M. Depreeuw 5pts, R-E. Nordin , *J. Jiminiga 14pts

ASPTT CAEN : 71
CTC UBCU ALENCON : 70

[15-16, 27-16 (42-32), 12-25 (54-57), 17-13]

Fabrice Thellier (COACH ASPTT) : « Pour ma part, c'était un match très difficile à coacher, je ne connaissais pas la forme de jeu du groupe. J'ai donc dit qu'il fallait être dans l'intensité et beaucoup communiquer, quelque chose qu'on pouvait tous faire même sans connaître les formes de jeu. On fait une bonne première mi-temps, on est dans l'intensité et ça permet de faire déjouer Alençon. Alençon revient en début de troisième avec d'autres envies, c'est très bon défensivement, ça augmente la pression et ça passe même devant à la fin du troisième. J'ai dit aux gars de ne pas se relâcher, de continuer à communiquer et on l'a emporté à la fin dans le jeu des lancers-francs. Très bon match collectif où on a vu des joueurs se libérer, notamment Nils Dziuk qui fait un très bon match. »

Frédéric Esnault (COACH CTC UBCUA) : « L'ASPTT a fait son match, les joueurs ont été vaillants. Nous, on est coupable sur notre première mi-temps, on a des absences défensives qui font qu'on prend 42 points, ce n'est pas dans nos habitudes. On revient à égalité vers la fin du match et ensuite, la pièce n'est pas tombée de notre côté, on a raté des petits tirs importants. Ils ont mis un lancer-franc pour passer à +1, il reste entre 24 et 27 secondes et, comme ils avaient trois fautes à donner, ils nous ont empêchés de tirer. On ne fait pas un match exécrable mais on n'est pas assez dur sur la première mi-temps et on a raté beaucoup trop de choses faciles. Mérité pour l'ASPTT. »

- 16fts PTT, 11/16 lf PTT, 4 3pts PTT, 12fts UBCUA, 12/15 lf UBCUA, 8 3pts UBCUA

Marque ASPTT : *Y. Dupont 16pts, K. Mohamed-Salim 2pts, *N. Dziuk 17pts, *S. Crenel 13pts, *J. Basnier 6pts, *L. Bacon 3pts, J. Dupost 4pts, B. Tual 10pts

 

Marque CTC UBCUA : *M. Bougon 21pts, *R. Lavedrine 3pts, L. Thibon 5pts, *T. Dejoux 6pts, *C. Le Royer 16pts, A. Dijoux 5pts, *D. Mpondo 14pts

 

AJS OUISTREHAM : 75
PONT-L'ÉVÊQUE PAB : 69

[21-8, 21-16 (42-24), 11-24 (53-48), 22-21]

Miguel Callejas (COACH AJSO) : « On a maîtrisé la première partie du match, on est dans nos standards, on joue le match en marchant et on impose un faux rythme à la rencontre. Pont-L'Évêque est cohérent collectivement mais récite beaucoup trop. On doit passer à +21 et là, mes garçons décident de se mettre à courir et ça fait le jeu de Pont-L'Évêque qui revient à -2 ou -3. On perd Pierre Lagueste qui prend une quatrième faute et une faute technique. On trouve une solution en mettant Samson à la mène sur le quatrième quart-temps et on refait un écart parce qu'à nouveau, on marche et ça embête l'adversaire qui préfère courir. On a manqué de cohérence offensive mais on est à 4-2. On a un petit jeune, Barbey, qui fait une bonne rentrée avec 8 points, il met des paniers hyper importants, on est dans notre objectif d'intégrer les jeunes. Pour le dernier temps-mort que je prends, on venait de perdre deux ballons sur les montées de balle, et puis le coach adverse n'a pas à râler, il pique la balle derrière (rires). Par rapport à l'arbitrage, les officiels avaient beaucoup de choses à gérer. Le match retour peut être chaud. »

Jean-Emmanuel Le Brun (COACH PLPAB) : « Ambiance un peu particulière à Ouistreham, une équipe très rugueuse avec un arbitrage qui laisse beaucoup jouer. On peut jouer un rôle important dans ce championnat mais on n'a pas encore l'état psychologique pour aller chercher les matches à l'extérieur. On fait un bon début et puis passage à vide, on se retrouve à -21. On revient des vestiaires avec un esprit plus conquérant et on arrive à revenir avec une grosse défense. En début de quatrième quart, on reste sur la même dynamique jusqu'à revenir à -3. Mais les efforts, on les paye, on manque de lucidité et de gestion dans les phases offensives, ça a été du hourra-basket, on n'a pas été en réussite et on était en délicatesse à l'intérieur. Dans les deux dernières minutes, on prend une antisportive, les arbitres ne nous ont pas vraiment aidés et l'ambiance était moyenne. Je prends une technique parce que je suis en désaccord sur une situation de 24 secondes, il y a aussi Legrix qui sort pour cinq fautes et qui s'est fait bousculer toute la soirée et le coach adverse qui prend un temps-mort à dix secondes de la fin alors que le match est joué... Pour le reste, on va en rester là. Dommage, on aurait aimé se rapprocher du trio de tête. En face, il y a un Samson clutch et qui nous a fait vraiment mal, respect pour sa prestation. Il faudra se souvenir de cette rencontre lors du match retour. Désolé pour le ton négatif de mon discours, fatigue et déception ne font pas bon ménage. »

- 15fts AJSO, 15/23 lf AJSO, 6 3pts AJSO, 1ft T AJSO, 19fts PLPAB, 16/25 lf PLPAB, 9 3pts PLPAB, 1ft U & 2fts T PLPAB

Marque AJSO : T. Barbey 8pts, *A. Lagueste 8pts, *T. Lechevalier 14pts, *T. Legras 14pts, Y. El Rhoul , *T. Samson 30pts, A. Bathily , *P. Lagueste , A. Lozuet 1pt

 

Marque PLPAB : B. Dadéké 11pts, T. Joly 2pts, C. Carlier 6pts, *C. Tebourski 18pts, T. Quentel , *A. Rocancourt 6pts, *K. Remy 20pts, N. Le Floc'h , *T. Voisard 4pts, *G. Legrix 2pts

 

AS CHERBOURG : 66
STADE SAINT-LOIS M : 55

[15-18, 17-14 (32-32), 21-11 (53-43), 13-12]

Patrice Cariou (COACH ASC) : « On n'a pas eu la meilleure des préparations avec des absents à l'entraînement et Regbaoui qui n'était pas là pour ce match. Comme on jouait à domicile et qu'il y avait un ''petit jeune'' qui est avec le groupe N2 qui était disponible (Thomas Capitaine), il est venu nous donner un coup de main. : Il nous a bien aidés, a apporté son expérience, mais toute l'équipe a été performante, on les a bien embêtés avec beaucoup d'intensité défensive, comme face à Pont-L'Évêque et Alençon. Sonko nous fait mal en première mi-temps, il ne rate pas grand chose, il est très performant et le SSL est très agressif (les rebonds et les ballons qui traînent sont pour Saint-Lô). On parvient à les faire douter en élevant notre niveau défense. En deuxième mi-temps, on a réussi à éteindre un peu Sonko, on a bien tenu Khamliche aussi. On arrive bien à tenir le meneur en face. On n'a pas eu de trou d'air mais on n'a pas eu une grosse adresse, on a réussi à bien les tenir, c'est une équipe qui sait marquer sur contre-attaque et le fait de ne pas perdre de ballons a vraiment aidé. Et surtout défensivement, on est vraiment bien ces temps-ci. Maintenant il ne faut pas s'enflammer car la dernière fois qu'on s'est enflammé, c'était après La Glacerie et on se prend une volée à Caen Sud lors du match suivant, donc restons calmes, surtout avant d'aller à Lisieux. »

Guillaume Mendes (COACH SSLM) : « En affrontant Cherbourg, qui avait battu Pont-l’Évêque et Alençon, nous savions que la rencontre s’annonçait difficile. Avec le renfort de Thomas Capitaine, Cherbourg nous a imposé son rythme. Ils ont très bien défendu et joué juste en attaque. De notre côté, nous avons été incapables de mettre notre jeu en place et trop de joueurs sont passés à côté de leur match. Félicitations à Cherbourg qui, avec le renfort de Capitaine, ne perdra pas beaucoup de matches cette saison. »

- 23fts ASC, 7/11 lf ASC, 5 3pts ASC, 21fts SSL, 11/24 lf SSL, 6 3pts SSL, 1ft T SSL

Marque ASC : T. Capitaine 13pts, A. Deloeuvre 2pts, *B. Leyronas 8pts, *M. Grand-Guillot 5pts, T. Bouquet 11pts, *J. Giard 9pts, *E. Droullon 11pts, *A. Vrac 7pts

 

Marque SSLM : T. Oberto, *K. Sonko 25pts, *A. Khamliche 7pts, *B. Malungila 2pts, *M Baradji 2pts, F. Desdoit , *G. Lebreton 7pts, G-S. Touali 12pts, T. Beauge

US LA GLACERIE : 74
CS BAYEUX : 99

[18-31, 30-31 (48-62), 13-16 (61-78), 13-21]

Katrin Chiemeka (COACH USLG) : « Je suis quand même assez satisfaite, on se trouvait bien en attaque mais en défense, quand il y a des trous d'air, c'est très compliqué. On ne revient pas en défense et on se prend 10 points d'affilée. C'est le gros souci cette année, surtout que l'effectif a été remodelé. On a plutôt bien commencé, on était dedans, le premier quart c'était du All-Star Game. Ils ont fait une presse mais on a eu des paniers faciles quand même, c'était beau à voir en attaque. Le tournant du match a lieu en début de troisième quart-temps où on encaisse un 10 ou 12-0. Les 25 points ne reflètent pas forcément le match, un peu déçue mais le collectif était plus rôdé, c'est beaucoup mieux sur le plan offensif et ça laisse présager de bonnes choses pour l'avenir. »

Julien Dière (COACH CSB) : « Encore beaucoup d'absences et de blessures pour ce match hyper important pour la suite de la saison. Nous sommes donc partis à huit et sans meneurs de métier, avec la pression du résultat. L'équipe a bien réagi suite à la défaite contre Pont-l'Évêque et les joueurs ont montré plus de détermination et de cohésion. Nous faisons un premier quart sérieux emmenés par un duo Lecoutey – Trochon des grands soirs (ndlr : 25 points à eux deux) ! Même capacité à marquer au deuxième quart mais nous avons en parallèle arrêté de défendre. 62 points marqués en première mi-temps avec un groupe incomplet, c'est quand même rare ! Nous avons essayé de resserrer les boulons en défense pour la deuxième mi-temps et on y a laissé du jus. Au final, la victoire est là et nous n'avons pas à déplorer de nouveaux blessés. Cela nous permet de rester au contact des leaders en attendant de retrouver tous nos joueurs. »

- 20fts USLG, 10/25 lf USLG, 2 3pts USLG, 1ft T USLG, 18fts CSB, 18/21 lf CSB, 5 3pts CSB

Marque USLG : *A. Lelezec 9pts, *A. Houyvet 21pts, *B. Droumaguet 8pts, Y-M. Pottier 12pts, *M. Lepoittevin 4pts, *A. Sintes 13pts, D. Harpaille 10pts

 

Marque CSB : G. Mesnival 1pt, *Y. Colombel 10pts, J. Benoist , *G. Couture , *R. Lecoutey 32pts, M. Fessy 2pts, *C. Compere 5pts, G. Vandaele 12pts, *M. Trochon 37pts

CLASSEMENT

1

STADE SAINT LOIS MANCHE

5v - 1d

11pts

+98

2

CAEN SUD BASKET

4v - 2d

10pts

+44

3

AJS OUISTREHAM (▲2)

4v - 2d

10pts

+42

4

CERCLE SPORTIF BAYEUX (▲3)

4v - 2d

10pts

+41

5

AS CHERBOURG (▲1)

4v - 2d

10pts

+34

6

PONT-L'ÉVÊQUE PAB (▼3)

3v - 3d

9pts

+54

7

CTC UBCU ALENÇON (▼3)

3v - 3d

9pts

+36

8

ASSUN BASKET CLUB DE LA HAGUE

3v - 3d

9pts

+20

9

CTC MEZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE

3v - 3d

9pts

+3

10

CLUB ATHLÉTIQUE LEXOVIEN (▲1)

3v - 3d

9pts

-21

11

HÉROUVILLE BASKET (▼1)

2v - 4d

8pts

-25

12

USM VIROISE

2v - 4d

8pts

-70

13

ASPTT CAEN (▲1)

1v - 5d

7pts

-107

14

UNION SPORTIVE LA GLACERIE (▼1)

1v - 5d

7pts

-149

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. De plus, les décisions en hautes instances (FFBB) peuvent aussi faire évoluer le nombre de descentes : le championnat devrait normalement passer à 12 équipes, ce qui porterait le nombre de descentes à 3 minimum (nous attendons la confirmation officielle). Il faut aussi noter qu'il y a une possibilité de réunification des championnats avec la Haute-Normandie, ce qui pourrait augmenter grandement le nombre de descentes. Néanmoins, cette réunification devrait se faire en 2019 ou 2020.

TOP 10 SCOREURS PNM DE LA 6ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUR

POINTS

1

M. Trochon (CSB)

37pts

2

R. Lecoutey (CSB)

32pts

3

T. Samson (AJSO)

30pts

4

C. Wittemberg (ABCH)

26pts

5

K. Sonko (SSL)

25pts

6

R. Villain (MAB)

24pts

7

Y. Andreu Sabater (USMV)

21pts

#

M. Bougon (UBCUA)

21pts

#

A. Houyvet (USLG)

21pts

10

2 joueurs

20pts

 

Merci aux arbitres de cette journée : T. Rungette, S. Moreau, L. Morin (x2), S. Montembault, T. Lesieux, H. Josse, O. Cardia, P. Anquetil, A. Groussard, C. Podevin, F. Girault, A. El Rhoul, L. Harles

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr