Martin Depreeuw (Caen Sud) : « Faire mieux que la saison dernière »

09 novembre 2017 Ecrit par  Timothée Joly
Martin Depreeuw porte le numéro 11 sur la photo.

Le Caen Sud Basket vient d'aligner trois victoires et affiche un bilan de 4 victoires contre 1 défaite. Le jeune Martin Depreeuw, auteur de 22 points ce week-end, a accepté de répondre à nos questions. Entretien.

 

Sport à Caen (S.C.) : Pour commencer, peux-tu te présenter ?

Martin Depreeuw (M.D.) : J'ai 20 ans et j'ai commencé le basket en benjamin 2. Avant je jouais au tennis à un assez bon niveau. Mon frère était au pôle espoirs et j'ai signé au CBC. J'ai fait 2 années au pôle espoirs à Jacques Monod. J'ai joué en minimes France au CBC puis cadets France. En cadet 3 j'ai été blessé pendant un an et demi au dos. On avait une entente UBCC (Union Basket Caen Calvados) avec le Caen Sud Basket. Cela fait maintenant 3-4 ans que je suis à Caen Sud.

 

S.C. : Peux-tu revenir sur le match de ce week-end face à Mézidon (victoire 100-81) ?

M.D. : On réalise une bonne entame avec une grosse adresse. Ce qui est très important contre Mézidon, car c'est une équipe qui défend en zone. Mézidon se déplaçait à 7 sans Emeric Vrel à l'intérieur. On a un jeu rapide et on aime jouer les un contre un donc l'écart est monté dans le troisième quart-temps. Face à Romain Villain qui provoque beaucoup et qui est très difficile à contenir sous les 20 points on a eu du mal à creuser l'écart à la mi-temps. Cela s'est vraiment fait dans le troisième quart.

 

S.C. : Vous êtes sur 3 victoires consécutives, comment juges-tu votre début de saison ?

M.D. : En ce moment on démarre très bien les matchs. Le match contre Mézidon est à peu près similaire à celui contre Cherbourg. Contre Hérouville c'était vraiment une grosse victoire car c'était un match physique, un derby. On a tenu la baraque et l'an passé je ne pense pas qu'on aurait remporté ce match. La saison dernière on a perdu pas mal de matchs d'un ou deux points donc on était vraiment content de gagner ce match. On a mal commencé mais ces trois victoires nous font du bien au moral.

 

S.C. : Samedi soir match contre La Hague qui reste sur 2 victoires après 3 défaites, comment vois-tu ce match ?

M.D. : Cela risque d'être très difficile. C'est à l'extérieur, assez loin en plus. Je suis assez étonné de leurs trois défaites car c'est une équipe qui a l'effectif pour finir en haut de tableau donc cela s'annonce difficile. Wittemberg arrive de N2, ils ont de bonnes recrues et ils avaient déjà une très bonne équipe l'an passé.

 

S.C. : Quel est votre objectif cette saison ?

M.D. : On va essayer de faire mieux que la saison dernière (9ème avec 12 victoires et 14 défaites). On avait commencé avec 6 victoires avant de perdre 7 fois de suite. Dans un premier temps on va essayer de se maintenir avec pourquoi pas le podium en ligne de mire même si cela s'annonce compliqué. On pense d'abord au maintien avant de penser au haut de tableau.

 

S.C. : Peux-tu nous parler de ton début de saison et de ton rôle dans l'équipe (22 points en sortie de banc ce week-end) ?

M.D. : On a un effectif de 12 joueurs. Notre banc est fort, nous avons tous les capacités de jouer 25 minutes par match. Personnellement je suis en sortie de banc dans un rôle de 6ème homme avec environ 22 minutes par match. Cela me va bien d'être dans ce rôle de scoreur car je ne joue pas forcément beaucoup mais je marque pas mal de points. Lors des deux premiers matchs j'ai mal joué comme le reste de l'équipe. Chez nous c'est soit tout va bien, soit tout va mal. Le niveau de nos 12 joueurs est plutôt égal donc cela doit être un casse-tête pour le coach.

 

S.C. : Saint-Lô réalise un gros début de saison, La Glacerie un peu derrière. Ce sont deux équipes que vous n'avez pas encore joué, à quel niveau classes-tu ton équipe ?

M.D. : A part Saint-Lô, toutes les équipes peuvent battre tout le monde et c'est assez impressionnant. Saint-Lô est très fort et La Glacerie a l'air moins fort alors que cela fait des années que l'équipe termine dans les premières positions. On en saura plus à la fin de la phase aller. Quand on regarde les résultats des Glacériens on se rend compte que tout est possible. Ils perdent largement contre Cherbourg qui est une équipe que nous avons battue et ils battent Hérouville contre qui nous avons galéré. Le championnat est très ouvert.

 

Martin Depreeuw contre Mézidon : 22 points en 20 minutes, 9 tirs réussis dont 2 à 3 points, 2 lancers francs réussis.

 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr