Basket. Pré-Nat' Masculine : Saint-Lô seul leader, Alençon claque le PLPAB

25 octobre 2017 Ecrit par  Pierre Salzmann-Crochet, Timothée Joly & Antoine Dufour
Crédit photo : Sandrine Le Royer

Basket. Quatrième journée de Pré-Nationale Masculine. Cette journée pré-trêve était l'occasion d'un duel pour la première place entre Saint-Lô et Bayeux. Après avoir été longuement menés, les Saint-Lois ont pu réaliser le hold-up et asseoir leur domination sur la PNM. L'autre info de la journée est la large victoire d'Alençon face à Pont-L'Évêque. Lisieux et La Hague débloquent enfin leurs compteurs, MézArBel confirme son regain de forme, Caen Sud remporte le derby face à Hérouville et Ouistreham s'impose sans trop de difficultés face à Vire.

 

Les chiffres de la journée :
- 11, soit le nombre de 3-points marqués par Alençon.
- 18, le cinq majeur de Pont-L'Évêque a été limité à 18 petits points.
- 7 & 12/27, peut-on gagner en ne menant que sept minutes et en faisant 12/27 aux lancers ? Demandez à Saint-Lô.
- 14, soit le retard que le SSL a dû combler pour s'imposer.
- 32, le banc sud-caennais fut le seul à atteindre (et dépasser) les 30 points.
- 109, week-end moyen aux lancers-francs avec 109 ratés.
- 21.3, soit l'écart moyen avec lequel s'impose Saint-Lô depuis le début de saison.
- 4, seules quatre équipes ont un différentiel négatif après quatre journées.

Les séries en cours : 4 victoires pour Saint-Lô / 3 défaites pour Vire et l'ASPTT

Les affiches de la prochaine journée : PONT-L'ÉVÊQUE vs BAYEUX

NDLR : On rappelle que le terme « hold-up » n'est en rien péjoratif, il n'est pas synonyme de « vol ». Au basket, le « hold-up » désigne une victoire arrachée en fin de match après avoir été mené longuement et souvent par un écart assez conséquent. Ça ne veut pas dire que la victoire est imméritée (au contraire), ni forcément que l'équipe n'avait rien fichu pendant le restant de la rencontre.

À tout seigneur tout honneur, commençons par les leaders. Qui sont-ce ? Saint-Lô et Bayeux, les deux dernières équipes invaincues qui se retrouvaient en terre bajocasse avec en jeu la première place. Et après avoir longtemps été menés, les Saint-Lois se sont arrachés pour obtenir le hod-up la victoire 78-83 face au CSB. Après avoir démarré tambour battant et avoir compté 14 points d'avance, Bayeux va complètement cafouiller en fin de deuxième quart et permettre au SSL de revenir à égalité. Les Bayeusains vont de nouveau prendre les devants grâce à Lecoutey... avant que ce dernier ne sorte sur blessure. Après avoir tout donné pour rester dans le match, les visiteurs manchots voient là l'occasion de renverser le match. La dimension physique saint-loise est supérieure, le CSB fatigue et voit son adversaire prendre l'avantage, la victoire et conserver la première place du championnat. Très joli hold-up réalisé par Saint-Lô qui, même mené de 14 points, n'a rien lâché et s'affirme comme une place forte de la PNM.

Un seul autre match s'est terminé avec un écart inférieur à dix unités, il s'agit du derby entre Hérouville et Caen Sud, derby remporté dans les tous derniers instants par les Sud-Caennais. Rageant pour les Hérouvillais qui perdent pour la deuxième fois de suite de 2 points et en ayant, en plus, la balle de match dans les mains. Les locaux démarrent timidement et c'est l'équipe de la Guérinière qui prend les devants. Au retour des vestiaires, les Sud-Caennais vont conserver un petit matelas de points jusqu'à la sortie de leur entraîneur (deux fautes techniques), une sortie qui relance un peu Hérouville qui parvient à prendre l'avantage. Mais un mini-festival de balles perdues et un panier clutch de Diaw vont priver les joueurs de Jimmy Yamba d'une nouvelle victoire.
On a parlé des seuls matches serrés, passons aux gros écarts. On commence par la claque la plus surprenante de la journée, celle reçue par Pont-L'Évêque à Alençon : 71-46. Comprenez qu'il n'est pas forcément surprenant de perdre chez les Ornais (il est de notoriété régionale que c'est toujours compliqué de jouer là-bas), surtout que l'effectif est bien fourni. Mais perdre de 25 points alors que les Pontépiscopiens semblaient avoir lancé leur saison après le faux pas à l'Open, c'est plus étonnant. Les Alençonnais, toujours aussi solides en défense, ont eu une très grosse adresse extérieure, se servant de Dominique Mpondo comme point de fixation. Sur-dominant les trois premiers quarts, l'UBCUA a pu gérer le dernier quart et avec cette victoire, monte à la seconde place du classement.

 

La plus grosse gifle de la journée fut pour La Glacerie et a été infligée par Mézidon-Argences-Bellengreville : 54-81. Ne se déplaçant qu'à six, MézArBel a su profiter de l'irrégularité des Glacériens et a rapidement pris l'avantage. Jouant sur un rythme lent, les MézArBellais (eux non plus pas exempts de tout reproche en ce qui concerne la régularité) ont su à peu près gérer la fatigue face à une USLG tombant dans le faux rythme imposé par son adversaire. Le MAB équilibre son bilan tandis qu'avec cette défaite, La Glacerie se retrouve lanterne rouge.
Autre équipe en difficulté ces temps-ci : l'USM Vire qui s'incline pour la troisième fois consécutive (89-67) à Ouistreham. Après cinq minutes de chauffe, les Maritimes ont pris le match à leur compte face à des Virois bien trop fébriles en défense. Des Virois qui vont réduire un peu l'écart avant d'oublier de sécuriser le rebond, retombant ainsi à une vingtaine de points de retard. Bon match pour les Ouistrehamais qui ont pu faire joueur leurs jeunes et qui se sont appuyés sur un Thibaut Samson en forme avec 30 points.

On termine avec deux équipes annoncées comme jouant le haut de tableau en début de saison mais qui étaient toujours en quête d'une première victoire cette saison : Lisieux et La Hague. Eh bien, les deux formations ont débloqué leurs compteurs respectifs ce week-end.
Pour les Lexoviens, ce fut face à l'ASPTT Caen (54-69). Les PTT démarrent bien, portés par un Yannick Dupont efficace. Le CAL conclut mal le deuxième quart et est mené à la pause. Sauf que les locaux oublient leur basket au vestiaire lors de la mi-temps. La seconde période est à sens unique avec une équipe de Lisieux supérieure physiquement et dominant le rebond. L'équipe de Loïc Asseline quitte la dernière place du championnat et fait un bond de trois places au classement.
Concernant les Haguais, ces derniers l'emportent 60-73 dans le derby manchot les opposant à Cherbourg. Dans une salle bien remplie, les Urvillais-Nacquevillais prennent un excellent départ et font rapidement enfler l'écart... avant de se relâcher en fin de second quart-temps. L'ASC revient à -5 puis à -1. L'ABCH se ressaisit et prend une nouvelle fois le large. Encore une fois, Cherbourg revient mais en début de quatrième quart, La Hague réussira un nouveau run qui reléguera définitivement l'adversaire à une dizaine de points. Comme Lisieux, Urville gagne trois places au classement.

HÉROUVILLE BASKET : 72

CAEN SUD BASKET : 74

[15-19, 17-17 (32-36), 19-18 (51-54), 21-20]

Jimmy Yamba (COACH HB) : « Deuxième match de suite que l'on perd de 2 points et deuxième fois où on a la balle de match. C'est un derby et pour une fois, il y a eu une bonne ambiance dans les tribunes du gymnase, c'est-à-dire qu'il y avait du monde. On a commencé très timidement le match, Caen Sud prend les devants puis on fait un run pour revenir et là... on rate deux dunks de suite... et on est à -4 à la mi-temps. Dans le troisième quart-temps, on perd le fil. On revient dans le match, Vido prend deux techniques quasiment de suite, ça nous remet un coup de boost et on passe à +4 un peu avant la fin. Et sur la fin du match, en dix possessions, on doit perdre sept fois la balle. On est à égalité, on défend dur mais Diaw met un panier très compliqué. On a la possession, on trouve un shoot ouvert à 3-points, pour la gagne donc... mais on le rate. Comparé à la semaine dernière, là, on a joué mais le manque de lucidité et les balles perdues nous ont tués. »

 

Vido Yemadje (COACH CSUDB) : « On fait un bon début de match, intéressant sur les trois premiers quarts, on n'arrive pas à maintenir l'écart mais on répond rapidement aux paniers qu'on encaisse. On repart aux vestiaires avec de la confiance, on reprend sur les mêmes bases, Hérouville ne se démonte pas et, grâce à ses individualités, reste au contact. On remet un coup de collier, le quatrième quart est plus accroché, Hérouville retrouve de l'adresse et nous fait payer les match-ups défavorables. Les dernières minutes sont plus tendues dans l'humeur et dans le jeu mais les joueurs ont réussi à ne pas se démonter et ont mis les paniers importants en fin de match puisque ça se joue sur les deux dernières possessions. On met un panier à six secondes de la fin, Hérouville a la dernière possession mais rate. L'arbitrage a été relativement cohérent sur tout le match, c'est juste que, quand ça s'est durci, ça n'a pas suivi. Il y a deux situations litigieuses, les arbitres ne veulent pas parler avec moi et me mettent deux fautes techniques. Victoire juste avant les vacances, sur un rival direct et en plus à l'extérieur, tout est bon à prendre. Je félicite mes joueurs, l'attitude et la mentalité sont là. »

- 23fts HB, 10/17 lf HB, 4 3pts HB, 17fts CSUDB, 13/21 lf CSUDB, 7 3pts CSUDB

 

Marque HB : *S. Coulibaly 25pts, J. Mornandji 5pts, P-E. Marie 3pts, S. Sejor 8pts, *S. Guerfia 4pts, *K. Laville 13pts, *O. Attila , V. Hochin 11pts, Y-T. Gadegbeku , *S. Boyenza 3pts

 

Marque CsudB : *M. Bosquet 6pts, G. Yves 2pts, *S-N. Diaw 11pts, *L. Le Pont 3pts, J. Jeanne 15pts, *R. Kaddachi 17pts, R-E. Nordin , M. Depreeuw 13pts, G. Boulanger 2pts, *J. Jiminiga 5pts

US LA GLACERIE : 54

CTC MÉZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE : 81

[13-28, 15-17 (28-45), 8-15 (36-60), 18-21]

Katrin Chiemeka (COACH USLG) : « On a fait un bon quart-temps et après, on a eu une baisse de régime. On arrive à jouer ensemble, défensivement on a de la cohérence mais on connaît de gros trous sans intensité et sans défense. On ne met plus de rythme en attaque et il va falloir y remédier. Je pense qu'on est un peu tombé dans le jeu plus lent de Mézidon qui se déplaçait à six. On a joué à leur tempo. C'est un peu dommage de proposer un match comme celui-ci après un bon match contre Hérouville. »

Damien Liard (COACH MAB) : « Le plus important était de gagner à six. Cela nous ramène à un bilan de deux victoires et deux défaites. On s'en sort sans blessure et sans technique. Sur le match, on a réussi à rester concentré. Les points négatifs sont qu'on n'a pas été régulier et qu'on n'a pas réussi à creuser un gros écart. Lorsque l'on ratait une action, on avait du mal à revenir en défense avec la fatigue. La Glacerie a pu revenir un petit peu dans le dernier quart mais l'important était de gagner et c'est fait. »

- 20fts USLG, 5/11 lf USLG , 1ft U & 2fts T USLG, 5 3pts USLG, 12fts MAB, 11/21 lf MAB, 6 3pts MAB, 1ft U MAB

Marque USLG : *A. Le Lézec 5pts, C. Lelaidier, *A. Houyvet 4pts, *B. Droumaguet 18pts, E. Sanchez , *M. Lepoittevin 8pts, B. Le Rouxel 8pts, *A. Sintes 9pts, D. Harpaille 2pts

Marque CTC MAB : *S. Dupont 7pts, *V. Poyer 20pts, *R. Villain 22pts, M. Legrix 9pts, *K. Leclerc 5pts, *E. Vrel 18pts

CTC UBCU ALENCON : 71

PONT-L'ÉVÊQUE PAB : 46

[17-6, 21-12 (38-18), 20-11 (58-29), 13-17]

Frédéric Esnault (COACH CTC UBCUA) : « On gagne de 25 points à domicile donc forcément, très satisfait de l'équipe. On a fait un match exemplaire en défense, on encaisse seulement 46 points face à une équipe de Pont-L’Évêque qui a des arguments offensifs certains. On a fait un match où on a été clairement en place en défense sur l'ensemble de la rencontre, on encaisse 18 points en première mi-temps. En attaque, on fait un début de match, pendant quatre ou cinq minutes, un peu timide en terme de rythme, on perd quelques ballons. Et on prend notre envol sur les cinq dernières minutes du premier pour finir à 17-6. On a vraiment su imposer notre jeu collectif avec de l'alternance, intérieur grâce à Mpondo, et extérieur : on met onze tirs à trois points. Quand on est comme ça, on n'est pas facilement manœuvrable à domicile. Vrai bon match avec une belle intensité des huit joueurs présents. On va avoir une semaine de coupure sereine et on a envoyé un message comme quoi il fallait compter sur nous cette année car c'est un résultat qui parle de lui même. À nous de rester concentrés et de continuer à travailler dans ce sens là. »

 

Jean-Emmanuel Le Brun (COACH PLPAB) : « On n'a pas trop mal débuté et puis après, on a un peu manqué de concentration et d'esprit collectif. De l'autre côté, ils s'appliquent à se positionner avec de plus en plus de fixation près du cercle. Ça a libéré l'équipe d'Alençon qui nous a allumés à 3-points après avoir fixé à l'intérieur. On n'a pas été en mesure de trouver les solutions à cause d'une petite faiblesse psychologique, on perd des ballons bêtement et on a un manque flagrant de réussite près du cercle. On arrivait à faire défendre le grand loin du cercle mais on a clairement manqué de réussite. On revient en deuxième mi-temps avec de meilleures intentions et en face, ça fait tourner. Mais on a eu vraiment un gros passage à vide sur la fin du premier quart et sur le deuxième quart. Il y a une stat qui est surprenante : notre cinq majeur ne marque que 18 points. L'équipe adverse a certes une bonne défense mais là, c'est surprenant. Leur marque est très répartie sur leur cinq majeur. Il est aussi surprenant de voir que le joueur défendant sur leur 2m08 finit avec aucune faute. Je suis moins amer que face à Cherbourg et je retiens aussi le 12/15 aux lancers. En face, il y a Thibon qui fait un bon match, il est rapide avec de la percussion. On va avoir trois rencontres difficiles à négocier, ça va nous permettre de savoir où on se situe. Ce qui m'embête un peu c'est que sur les sept derniers matches de la phase aller, six sont à l'extérieur et celui à domicile est face à Saint-Lô. Mais a contrario, on aura une fin de saison peut-être plus avantageuse. »

- 11fts UBCUA, 6/8 lf UBCUA, 11 3pts UBCUA, 13fts PLPAB, 12/15 lf PLPAB, 4 3pts PLPAB

Marque CTC UBCUA : *M. Bougon 13pts, *R. Lavedrine 5pts, *L. Thibon 13pts, B. Monnier 5pts, T. Dejoux 5pts, *C. Le Royer 12pts, A. Dijoux 5pts, *D. Mpondo 13pts

 

Marque PLPAB : C. Riou 13pts, T. Joly , *C. Tebourski 5pts, P. Cova 1pt, *A. Rocancourt 8pts, *K. Remy , N. Le Floc'h 9pts, C. Gaudin-Thomas 5pts, *M. Trouvay 5pts, *G. Legrix

ASPTT CAEN : 54

CLUB ATHLÉTIQUE LEXOVIEN : 69

[17-16, 15-13 (32-29), 9-21 (41-50), 13-19]

Patrick Haquet (COACH ASPTT) : « On a fait une belle première mi-temps, on fait de bonnes choses en attaque et en défense avec un Yannick Dupont très performant. On mène à la mi-temps, on maîtrise bien et dans le troisième quart-temps, on prend l'eau collectivement et physiquement, on a un passage à vide et ça nous met loin derrière. Lisieux est plus agressif, on n'est pas assez présent et vigilant au rebond défensif et il y a un impact physique adverse qu'on n'arrive pas à contenir. On n'est pas mal sur le quatrième quart-temps, on fait des choses intéressantes mais c'est trop tard. Début de saison un peu compliqué, Simon Crénel était blessé, Yannick est sorti au milieu du troisième quart à cause d'une blessure aux côtes, De Tournadre n'était pas là... c'est compliqué. »

 

Loïc Asseline (COACH CAL) : « Ça commence à rentrer dans le crâne : quand on met de l'intensité défensive, ça va mieux. On démarre plutôt bien le match en défense. Yannick Dupont les maintient en vie. On aurait pu avoir beaucoup plus d'avance à la mi-temps mais on a un trou d'air de deux minutes. On fait un petit écart dans le troisième quart. On est à +15 et ils passent en zone, on temporise un peu plus et on gère l'avance jusqu'à la fin du match. L'essentiel est là avec cette première victoire qui va nous donner du baume au cœur pour le travail qu'il reste à accomplir... et il en reste. »

- 16fts PTT, 4/12 lf PTT, 2 3pts PTT, 16fts CAL, 8/13 lf CAL, 3 3pts CAL

Marque ASPTT : E. Bellery 2pts, *Y. Dupont 23pts, K. Mohamed-Salim 3pts, *N. Dziuk 7pts, *J. Basnier 1pt, *L. Bacon 6pts, J. Dupost , B. Tual 6pts, *N. Belland 6pts

 

Marque CAL : *H. Itoua Lombo 12pts, F. Andrianasolo , *T. Lepetit 3pts, S. Lepage , C. Hubert 8pts, *C. Sylla 17pts, *F. Mujani 2pts, G. Kilambue Katako 14pts, *P. Lequertier 13pts

 

AJS OUISTREHAM : 89

USM VIROISE : 67

[21-15, 28-16 (49-31), 25-15 (74-46), 15-21]

Thierry Lagueste (ASSISTANT-COACH AJSO) : « Il n'y a pas eu un grand match. On a fait un match sérieux, même sans Miguel, les gars sont restés sérieux et après cinq minutes assez moyennes, on a fait l'écart rapidement. On a pu faire jouer les U17, tout le monde a marqué et c'était bien pour toute l'équipe, c'est un peu le but cette année : intégrer les jeunes, faire jouer les gamins, c'est le point positif de ce match-là. Mais il n'y a pas vraiment eu match. Anthony Lagueste s'est blessé en cours de match mais il devrait pouvoir reprendre, heureusement car on ne peut pas se passer de certaines pièces maîtresses comme lui ou Thibaut Samson. Je pense que ça va être dur pour Vire. »

 

Thierry Belin (COACH USMV) : « Les matches se suivent et se ressemblent pour l’USMV. Une première mi-temps jouée, côté Virois, avec une défense passive, naïve et des consignes pas respectées (à l’image de la défense sur Samson, auteur de 19 points en première mi-temps). Il n’en faut pas plus pour qu’une équipe offensive et collective comme Ouistreham marque 49 points sur cette première partie de match. Ensuite, les Virois retrouvent un peu plus d’intensité. Après avoir compté jusqu’à 30 points de retard, ils vont réduire l’écart à -14, mais trois rebonds offensifs de suite laissés aux locaux, et sanctionnés par trois paniers et des fautes, ont permis à ceux-ci de reprendre un écart de plus de 20 points. Vire a ainsi laissé sa chance de faire douter Ouistreham à cause, une nouvelle fois, d’erreurs défensives. Limités sur le plan offensif cette année, les Virois doivent comprendre que s’ils n’élèvent pas rapidement leur niveau défensif en intensité et collectivement, la saison risque d’être très très compliquée. Bon arbitrage. »

- 19fts AJSO, 16/27 lf AJSO, 9 3pts AJSO, 20fts USMV, 8/18 lf USMV, 1 3pts USMV

Marque AJSO : T. Barbey 5pts, Y. Chretien , *A. Lagueste 12pts, *T. Lechevalier 13pts, *T. Legras 12pts, Y. El Rhoul 3pts, *T. Samson 30pts, A. Bathily 5pts, *P. Lagueste 7pts, W. Mabrouk 2pts

 

Marque USMV : J. Siad , *R. Saadaoui 19pts, A. Leroy 2pts, *S. Portais 2pts, L. Page , V. Legallois 13pts, *B. Matalla 3pts, *Y. Adreu-Sabater 19pts, *B. Souffrant 9pts

AS CHERBOURG : 60

ABC LA HAGUE : 73

[11-24, 21-13 (32-37), 12-12 (44-49), 16-24]
(Étant présent au match, Timothée Joly a pu faire un résumé de la rencontre)

La salle Nordez avait fait le plein pour ce derby manchois entre Cherbourg et La Hague. D'un côté, Cherbourg affichait un bilan de deux victoires et une défaite alors que de l'autre côté, les Urvillais ne s'étaient toujours pas imposés cette saison. Le BC Hague prend un excellent départ puisqu'il mène d'entrée 9-0. Lacombe inscrit 5 points et permet à son équipe de faire la course en tête. Les Cherbourgeois ne le savent pas encore mais ils ne reviendront jamais au score. Les Haguais profitent de leur entame de match pour mener de 13 points à la fin du premier quart-temps. « Dans l'ensemble, on sort un match correct en défense, ce qui nous a permis de rester toujours devant au score mais nous aurions pu faire beaucoup mieux en jouant quatre quart-temps. » note Christophe Cauvin. L'entraîneur Haguais fait reposer Wittemberg sur la fin du second quart et Cherbourg ne rate pas l'occasion de se rapprocher au score. Sans l'ancien joueur de l'ASC, La Hague encaisse un 10-3 pour refermer la période sur le score de 32-37. Les locaux démarrent le troisième quart-temps par un 4-0 qui les fait revenir à seulement 1 point. La Hague réagit par un run de 8-0 du cinq majeur qui donne de l'air. Une nouvelle fois, Cherbourg parvient à recoller à 1 point mais Regbaoui manque le lancer-franc égalisateur. « Dans les second et troisième quarts, on se relâche. Les pertes de balle et la maladresse près du cercle nous empêchent de faire un écart plus confortable. » ajoute Christophe Cauvin. Van-Troys et Hamelin marquent chacun 2 points pour donner 5 points d'avance aux visiteurs avant les 10 dernières minutes. Si les Haguais sont une nouvelle fois maladroits aux lancers (16/29), à l'image de Wittemberg qui signe un 4/12, Cherbourg ne parvient pas exploiter cette faiblesse. Le manque d'expérience se fait ressentir sur certaines situations difficiles qui auraient pu changer le match. Van-Troys, encore lui, et Bertrand passent à eux-deux un 9-1 aux Cherbourgeois pour débuter le dernier quart. L'écart est maintenant de 13 points. Cherbourg ne repassera jamais sous la barre des 10 points. « Notre premier et notre dernier quart-temps sont d'un bon niveau d'intensité. Nous dominons des deux côtés du terrain. On est costaud en défense, on alterne le jeu, on partage la balle en attaque avec réussite, ce qui nous permet de prendre de l'avance ». Les Haguais tiennent leur première victoire de la saison alors que c'est une seconde défaite de suite pour Cherbourg. « Le deuxième et le troisième quart-temps sont plutôt intéressants mais nous avons été trop maladroits dans l'ensemble. Défensivement et au niveau des pertes de balle, nous avons été meilleurs qu'à Caen Sud mais ce n'était pas suffisant face à une équipe de la Hague qui s'est lancée dans le championnat. Pour nous il va falloir batailler. » reconnaissait Patrice Cariou, l'entraîneur cherbourgeois, qui se plaindra d'un « manque de cohérence sur faute technique et l'antisportive à un moment mais ce n'est pas à cause de cela que nous perdons. »

 

- 23fts ASC, 12/19 lf ASC, 4 3pts ASC, 1ft T & 1ft U ASC, 14fts ABCH, 16/29 lf ABCH, 5 3pts ABCH

Marque ASC : V. Bled , *M. Regbaoui 12pts, A. Deloeuvre 8pts, *B. Leyronas 3pts, M. Grand-Guillot 12pts, *T. Bouquet 5pts, J. Giard 9pts, *E. Droullon 11pts, *A. Vrac

Marque ABCH : Q. Bertrand 8pts, *J. Croisy 8pts, *A. Vernede 11pts, *A. Lourdin 2pts, *C. Wittemberg 15pts, A. Fleury , *T. Lacombe 9pts, D. Van-Troys 16pts, B. Hamelin 4pts

CS BAYEUX : 78

STADE SAINT-LOIS M : 83

[19-9, 21-31 (40-40), 25-16 (65-56), 13-27]

Julien Dière (COACH CSB) : « C'est un hold-up mérité pour Saint-Lô. On fait dix-sept super premières minutes en première mi-temps et on gâche tout avec trois dernières minutes bâclées, notamment avec une technique dans la dernière minute, juste après une faute. On se prend deux lancers, ils marquent à 3-points sur la possession. On perd la balle sur la remise en jeu et nouveau 3-points, au buzzer. Au lieu d'être à +8, on est à 40-40. On fait un bon début de troisième quart et puis Robin Lecoutey se blesse à la cheville. On se regarde tous un peu en attaque pour savoir qui va prendre le relais. L'écart se maintient grâce à notre défense et puis, petit à petit, ils grappillent. Et les quatre dernières minutes du match sont catastrophiques, on n'a plus d'essence dans le moteur, on subit la pression et au final, ils s'imposent. Rageant mais c'était un beau match, des mecs sympas en face, bonne ambiance, un bon match de haut de tableau. »

Guillaume Mendes (COACH SSLM) : « Bayeux commence mieux le match que nous, ils sont très adroits. Nous provoquons des fautes mais la réussite nous fuit aux lancers-francs. Par la suite, nous jouons mieux mais des oublis sur le repli défensif ne nous permettent pas de recoller au score. Deux paniers à 3-points dans les dernières secondes du deuxième quart nous permettent de rentrer au vestiaire sur un score de parité. Nous démarrons bien le troisième quart mais Lecoutey marque 10 points de suite, nous reléguant une nouvelle fois au delà des 10 points. Suite à sa belle série, Lecoutey se blesse, certainement le tournant du match. Notre défense prend alors le dessus sur les attaques bajocasses, permettant de gagner de nombreux ballons et de retrouver du jeu rapide. Nous passons devant à deux minutes de la fin, certains parleront de hold-up (ndlr : eh bien... oui... c'est même La définition du hold-up. Mais ce n'est pas péjoratif de dire ça, au contraire même), personnellement, je retiendrai que les joueurs n'ont jamais rien lâché. Au final, c'est une très belle performance de venir gagner à Bayeux. J'en profite pour remercier les nombreux supporters saint-lois ayant fait le déplacement, leur soutien tout au long du match nous a été très utile. »

- 24fts CSB, 11/15 lf CSB, 2fts T CSB, 9 3pts CSB, 18fts SSL, 12/27 lf SSL, 7 3pts SSL, 1ft U SSL

Marque CSB : G. Mesnival 2pts, F. Monrocq , *R. Marie 2pts, Y. Colombel 9pts, *T. Léger 14pts, G. Couture 7pts, *R. Lecoutey 19pts, C. Compere 11pts, *K. Fraihat 5pts, *M. Trochon 9pts

Marque SSLM : T. Oberto 3pts, *K. Sonko 15pts, *A. Khamliche 20pts, *B. Malungila 18pts, *M Baradji 5pts, A. Queval , B. Savary 8pts, *G. Lebreton 5pts, G-S. Touali 9pts

CLASSEMENT

1

STADE SAINT LOIS MANCHE

4v - 0d

8pts

+85

2

CTC UBCU ALENÇON (▲3)

3v - 1d

7pts

+45

3

AJS OUISTREHAM (▲3)

3v - 1d

7pts

+41

4

CERCLE SPORTIF BAYEUX (▼2)

3v - 1d

7pts

+40

5

PONT-L'ÉVÊQUE PAB (▼2)

2v - 2d

6pts

+36

6

CAEN SUD BASKET (▲2)

2v - 2d

6pts

+28

7

CTC MEZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE (▲2)

2v - 2d

6pts

+15

7

AS CHERBOURG (▼3)

2v - 2d

6pts

+15

9

HÉROUVILLE BASKET (▼2)

2v - 2d

6pts

+2

10

ASSUN BASKET CLUB DE LA HAGUE (▲3)

1v - 3d

5pts

0

11

CLUB ATHLÉTIQUE LEXOVIEN (▲3)

1v - 3d

5pts

-29

12

USM VIROISE (▼2)

1v - 3d

5pts

-70

13

ASPTT CAEN (▼1)

1v - 3d

5pts

-99

14

UNION SPORTIVE LA GLACERIE (▼3)

1v - 3d

5pts

-109

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. De plus, les décisions en hautes instances (FFBB) peuvent aussi faire évoluer le nombre de descentes : le championnat devrait normalement passer à 12 équipes, ce qui porterait le nombre de descentes à 3 minimum (nous attendons la confirmation officielle). Il faut aussi noter qu'il y a une possibilité de réunification des championnats avec la Haute-Normandie, ce qui pourrait augmenter grandement le nombre de descentes. Néanmoins, cette réunification devrait se faire en 2019 ou 2020.

TOP 10 SCOREURS PNM DE LA 4ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUR

POINTS

1

T. Samson (AJSO)

30pts

2

S. Coulibaly (HB)

25pts

3

Y. Dupont (ASPTT)

23pts

4

R. Villain (CTC MAB)

22pts

5

A. Khamliche (SSL)

20pts

#

V. Poyer (CTC MAB)

20pts

7

Y. Andreu Sabater (USMV)

19pts

#

R. Lecoutey (CSB)

19pts

#

R. Saadaoui (USMV)

19pts

10

3 joueurs

18pts

 

Merci aux arbitres de cette journée : L. Harles, G. Leveziel, R. Raverat, S. Moreau, T. Lesieux, C. Podevin, L. Morin, H. Josse, O. Cardia, A. Cardia, F. Girault, S. Montembault, S. Henriques, A. El Rhoul

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr