Alix Sénégas (Alençon) : « Chercher à se faire plaisir »

13 octobre 2017 Ecrit par  Timothée Joly

À seulement 16 ans, Alix Sénégas fait déjà partie intégrante de l'équipe de Pré-Nationale d'Alençon. La jeune joueuse a même disputé quelques minutes avec l'équipe fanion en N2 en début de saison. Elle a accepté de répondre à nos questions. Entretien.

 

Sport à Caen (S.C.) : Pour commencer, peux-tu te présenter ?

Alix Sénégas (A.S.) : Je viens d'avoir 16 ans. Je jouais en cadettes région la saison dernière et je m'entraine avec l'équipe première d'Alençon depuis l'an passé.

 

S.C. : Vous avez obtenu votre première victoire ce week-end (55-48 contre Ifs), est-ce que tu peux nous parler du match ?

A.S. : Par rapport à notre premier match on était beaucoup mieux, on a mis plus d'intensité. On a réalisé une meilleure défense mais on prend toujours trop de temps en attaque. On a une équipe jeune avec sept joueuses qui étaient cadettes la saison dernière donc on a encore beaucoup de travail. Dans l'ensemble on a réalisé un bon match.

 

S.C. : Vous étiez menées de 7 points à la mi-temps, qu'est-ce qui a fait la différence ?

A.S. : On a parlé pendant la mi-temps, nous nous sommes ressaisies. On avait vraiment envie d'aller chercher ce match. On a réussi à mieux jouer en équipe et à mettre de l'intensité pour remonter et faire la différence en fin de match.

 

S.C. : C'était important de tout de suite se reprendre après la défaite contre Cabourg en ouverture ?

A.S. : On ne connaissait pas vraiment le niveau Pré-Nat' et on a pu voir sur le premier match qu'on avait beaucoup de choses à travailler. On a réalisé de bons entrainements dans la semaine et ça nous a permis de faire un meilleur match. C'était important pour nous de gagner et d'éviter une deuxième défaite.

 

S.C. : Dans quels secteurs vous êtes-vous améliorées entre ces deux premiers matchs ?

A.S.: On a amélioré notre repli. Contre Ifs, on était une équipe soudée, solidaire. Cela montre qu'on progresse et qu'on arrive à mieux jouer ensemble. C'est quelque chose qu'on doit encore travailler mais entre les deux matchs il y avait déjà une grande différence.

 

S.C. : L'équipe vient de monter en Pré-Nat', quel est l'objectif cette saison ?

A.S. : Bien sûr on espère se maintenir mais on va surtout chercher à se faire plaisir. On a pas forcément un objectif dans la compétition, on va essayer d'apprendre à jouer ensemble. Les jeunes se connaissent bien et les plus anciennes ont l'habitude de jouer entre elles donc on doit réussir à jouer toutes ensemble. Si on arrive à se maintenir ce sera une réussite mais pour l'instant on va prendre les matchs comme ils viennent en cherchant à se faire plaisir.

 

S.C. : Tu as marqué 10 points dans chacun des deux premiers matchs, comment tu te sens sur ce début de saison ?

A.S. : Je me sens bien, c'est bien d'avoir marqué 10 points mais il n'y a pas que l'attaque. Je fais ce qu'il faut pour l'instant. L'équipe est autour et c'est elle qui fait marquer des points.

 

S.C. : Tu as joué quelques minutes avec la N2 cette saison, est-ce un objectif pour toi d'intégrer l'équipe première dans les années à venir ?

A.S. : Oui c'est un objectif. Pour l'instant je suis encore jeune donc j'ai pas beaucoup de temps de jeu mais j'ai envie de montrer que j'ai ma place. Cela fait surtout progresser, c'est pas le même niveau ni la même intensité que ce que j'ai pu rencontrer auparavant. On est trois à s'entrainer avec la N2 et je pense que ça tire l'équipe de Pré-Nat' vers le haut. L'objectif est dans un premier temps de progresser et je verrais ensuite jusqu'où ça me mène.

 

S.C. : Quels sont les points sur lesquels tu espères progresser cette saison ?

A.S. : J'aimerais progresser au niveau de ma lecture de jeu car je me retrouve quelques fois à la mène et je me précipite trop. Je vais également essayer de moins m'énerver, d'être plus calme sur le terrain, plus posée. Je suis encore jeune donc ça va sûrement venir avec le temps.

 

S.C. : Match pas évident ce week-end avec la réception de Bayeux, comment allez-vous l'aborder ?

A.S. : On va l'aborder comme n'importe quel autre match, on va donner tout ce qu'on peut. Si on gagne ce sera positif mais si on perd aussi car on a beaucoup à apprendre des défaites.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr