Bastien Leyronas (AS Cherbourg 2) : « Gratter des minutes en N2 »

12 octobre 2017 Ecrit par  Timothée Joly

Relégué la saison dernière puis finalement réintégré dans le championnat de Pré-Nationale, Cherbourg fait partie des bonnes surprises de ce début de saison. Symbole de la jeunesse cherbourgeoise, Bastien Leyronas a accepté de répondre à nos questions. Entretien.

 

Sport à Caen (S.C.) : Bastien, peux-tu te présenter ?

Bastien Leyronas (B.L.) : J'ai 19 ans, depuis la saison dernière j'évolue avec la N2 et la Pré-Nat'. Je m'entraine tous les jours pour donner le meilleur de moi-même et essayer de porter l'équipe de Pré-Nat' au plus haut niveau.

 

S.C. : Votre début de saison est idéal pour aller chercher le maintien avec 2 victoires en 2 matchs.

B.L. : C'est sûr, c'était important de prendre ces deux matchs vu que la saison dernière ne s'est pas très bien passée. La victoire contre Pont-L'Evêque risque de compter énormément et peut nous sauver si on se retrouve dans le dur.

 

S.C. : Samedi contre La Glacerie ce fut un match particulier avec un premier quart-temps très serré puis un cavalier seul de votre part (victoire 109-50), est-ce que tu peux nous parler de ce match ?

B.L. : On s'est surpris, on s'attendait à pouvoir les dominer mais pas à ce point. Il y a eu un premier quart accroché puis on a creusé l'écart d'un coup et il n'y a pas eu de match. Cela fait du bien de gagner avec un écart important, ça va mettre l'équipe en confiance.

 

S.C. : Tu es avec la Pré-Nat' depuis la saison dernière, qu'est-ce que tu attends de cette saison par rapport à la précédente ?

B.L. : L'an passé j'avais beaucoup de temps de jeu mais j'espère confirmer et montrer que j'ai ma place puisque je suis aussi avec la N2.

 

S.C. : Tu espères pourquoi pas effectuer quelques matchs avec la N2 cette saison ?

B.L. : J'espère dominer dans le championnat de Pré-Nat', continuer à progresser et en effet aller gratter des minutes en N2 pour jouer au plus haut niveau dans les années à venir.

 

S.C. : Tu tournes à 19 points de moyenne sur les deux premières journées, quel est ton rôle dans l'équipe ?

B.L. : Le coach veut que je marque 10-15 points par match donc mon rôle est d'apporter au scoring et de continuer à distribuer le jeu comme je le faisais la saison dernière. Je lâchais beaucoup la balle, je ne me préoccupais pas du scoring mais c'est bien pour moi de prendre de la confiance dans ce rôle car l'équipe en a besoin.

« Tout est possible et imaginable… »

 

S.C. : Vous avez un nouvel entraineur avec l'arrivée de Patrice Cariou qui remplace Pierre-Olivier Giot, qu'est-ce que cela change pour le groupe ?

B.L. : Patrice a une autre façon de voir les choses, c'est totalement différent de Pierrot. C'est bien pour l'équipe, ça nous fait voir d'autres choses. J'étais avec Pierrot depuis 5-6 ans donc ça permet de changer. Patrice est quelqu'un qui a beaucoup joué, il est proche des joueurs, proche du terrain et il sait de quoi il parle. Pour l'instant tout se passe bien et le groupe est content.

 

S.C. : Votre équipe est très jeune mais cette jeunesse est compensée par l'expérience de Mohamed Regbaoui. Qu'est-ce qu'il vous apporte ?

B.L. : Il nous apporte son expérience. Lors du premier match il inscrit notamment les 2 lancers-francs qui nous permettent de passer devant d'un point et de remporter le match. A l'entrainement il est là pour remettre de l'ordre quand ça devient un peu n'importe quoi. On a un style de jeu dynamique, on court tout le temps et Momo prend les choses en main quand ça va moins bien.

 

S.C. : Vous avez terminé à la 13ème place sur 14 équipes la saison dernière avec 6 victoires et 20 défaites, quel est votre objectif cette saison ?

B.L. : Clairement c'est le maintien car on devait descendre l'an passé, mais pourquoi pas viser le milieu de tableau. On a battu une grosse équipe de Pont-L'Evêque donc tout est possible et imaginable. Le championnat a l'air homogène donc on va tout faire pour gagner le plus de matchs.

 

S.C. : Les matchs de l'Open ont été très serrés avec une prolongation et 3 matchs se terminant par 1 point d'écart mais ce week-end on a assisté à de gros écarts. Vous contre La Glacerie, Saint-Lô contre l'ASPTT ou encore Pont-L'Evêque contre Vire, qu'est-ce que tu penses de ce championnat ?

B.L. : Je ne m'attendais pas à ce que Vire perde d'autant. La surprise vient de Saint-Lô qui monte et qui a l'air costaud. Du côté des surprises mais dans l'autre sens il y a les 2 défaites des Haguais. Je connais bien certains joueurs et ils me parlaient pourquoi pas de jouer la montée en N3. Il n'y a eu que deux journées donc on ne peut pas encore vraiment juger le championnat mais c'est vrai que les résultats sont particuliers.

 

S.C. : Qu'attendez-vous de votre prochaine rencontre contre Caen Sud ?

B.L. : Commencer par 3 victoires serait l'idéal dans l'optique du maintien. C'est une équipe qu'on connait bien, on a nos chances. On ira la tête haute et on fera tout pour l'emporter.

 

 

Bastien Leyronas contre La Glacerie : 23 points, 10 tirs réussis dont 2 tirs à 3 points, 1 lancer-franc réussi.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr