Récompenses Pré-Nat' Masculine : Keita élu MVP !

19 juin 2017 Ecrit par 

Basket. Pour la troisième année consécutive, Sportacaen.fr a décidé de récompenser les meilleurs représentants du championnat de basket-ball Pré-Nationale Masculine de Basse-Normandie.

 

Ainsi, nous avons recueilli les votes des coaches et des capitaines de chaque équipe pour désigner le M.V.P. (Most Valuable Player, traduction : le joueur ayant le plus de valeur, en clair, le meilleur joueur de la saison), le défenseur de l'année, le meilleur jeune espoir, le joueur à l'esprit le plus sportif, le meilleur 6ème homme (ndlr : le meilleur joueur en sortie de banc), le coach de l'année, le meilleur public et le meilleur arbitre.

 

14 coaches et 14 capitaines ont voté. Le système de vote était ainsi fait : il fallait donner trois joueurs par trophée, le joueur classé premier remportait 5pts, le deuxième 3 points et le troisième 1 point. Le système de notation diffère pour le coach : le joueur que le coach classe premier gagne 8 points, le second 5 points et le troisième 2 points. Il était possible de citer un ou deux joueurs de son équipe, son coach ou son public mais jamais en première position et il était interdit de voter pour soi-même.

 

Keita, Laville, Andreu Sabater, Déjardin, Coulibaly, Morin, MézArBel... et Capitaine, le gentleman ultime !

 

Nouveau venu en Basse-Normandie, le Haguais Mamadou Keita reçoit le Titre de M.V.P. , devenant par la même occasion le joueur ayant récolté le plus de points depuis l'apparition de ces trophées, filles et garçons confondus (Cybulska avait obtenu 132 points l'an passé, Keita en obtient... 133 !). Keita devance de 32 points Romain Villain. Étant en partie responsable de la belle saison de l'ABCH, Mamadou Keita succède à Boris Renaux. Déjà co-MVP du All-Star Game, sa bonne saison est confirmée par le fait que la N2 de Cherbourg vient de le recruter.

 

Concernant le Titre de meilleur défenseur, ce fut extrêmement indécis, aucun joueur n'est réellement sorti du lot cette année dans ce domaine, et c'est d'ailleurs pour cela que les coaches ont cité 45 joueurs différents. C'est finalement Kirt Laville qui sort vainqueur et qui est donc élu Défenseur de l'année. Il devance des joueurs comme Capitaine, Charly Dupont, Grand-Guillot, Quignette, Croisy ou encore Enouf. Là aussi, le récipiendaire de l'année passée était Boris Renaux.

 

Si l'année passée, Boirel avait surclassé la concurrence pour le trophée de meilleur jeune de l'année, ce fut une toute autre histoire cette saison. Il a fallut attendre le tout dernier vote pour savoir que le Jeune Espoir de l'année serait Yaël Andreu Sabater. Le Virois ne l'emporte que de 3 petits points sur Martin Depreeuw et de 5 sur Dziuk. Braquet n'était pas loin non plus. Ayant raté le All-Star Game de peu, Andreu Sabater se console avec ce Titre qui vient récompenser sa bonne saison avec l'équipe promue de Vire.

 

L'année passée, les plus gros écarts dans les votes étaient sur trois trophées, dont celui de l'esprit sportif. Cette année encore, un joueur a explosé la concurrence. Et ce joueur est le même que la saison passée : Thomas Capitaine réalise le doublé et est réélu Joueur à l'esprit le plus sportif, et ce, en devançant son dauphin de... 109 POINTS ! C'est le plus gros massacre, filles et garçons confondus, de l'histoire de ces récompenses (Cybulska, évoluant aussi à La Glacerie, avait terminé avec 93 points d'avance la saison passée). Lagueste, Raucq, Trochon et autre Tebourski ne pouvaient pas lutter face au Glacérien qui fut cité quasiment par chaque votant, confirmant qu'il est le « Gary Lineker » du basket bas-normand. Beaucoup de votants ont vanté son fair-play, le fait qu'il ne se plaint quasiment jamais et qu'il ne pleurniche pas après une faute, c'est pour ça que l'on tenait à le mettre en avant.

 

Pour le Titre de Coach de l'année, comme en 2016, c'est l'entraîneur de l'équipe championne qui est sacré, soit Michaël Déjardin. Le coach du CBC succède à Alain Thiébot et devance Samuel Vallée de 47 points. Suivent Damien Liard, Christophe Cauvin et Marion Le Lézec. Avec 123 points, Déjardin récolte le troisième meilleur total de cette édition 2017. Notons qu'il est le seul Cébéciste récoltant une récompense.

Pour le meilleur remplaçant, il y avait du candidat. C'est finalement Solayman Coulibaly qui s'en sort et reçoit donc le Titre de 6ème Homme de l'année, trophée remporté par Benjamin Brunelle en 2016. C'est la deuxième récompense glanée par Hérouville après celle de meilleur défenseur remporté par Kirt Laville. D'ailleurs, Laville arrive deuxième de ce scrutin derrière son coéquipier (13 points de moins). Outre Laville, Coulibaly devance Braquet, Raucq, Leclerc ou encore Hennequin.

 

Ratant de très très peu (2 points) le doublé la saison passée à cause de son compère de toujours, Raphaël Raverat, Loïc Morin prend sa revanche et remporte son deuxième Titre de Meilleur Arbitre de l'année après celui de 2014-2015. L'arbitre l'emporte de 27 points sur Raverat. Très apprécié des joueurs et des coaches (notamment parce qu'il explique ses décisions et reconnaît ses erreurs), Loïc Morin, qui a une nouvelle fois arbitré le All-Star Game (toujours avec Raverat) devance aussi Thibaut Burnel, Groussard, Le Palmec et Henriques.

 

On conclut comme toujours avec le Meilleur Public de l'année. Après le doublé des supporters nord-caennais (qui ont, apparemment, oublié leur enthousiasme cette saison en N3), cette récompense aurait pu rester à Caen grâce au public du Caen Sud... mais c'était sans compter les supporters de Mézidon-Argences-Bellengreville qui devancent les Sud-Caennais de 13 points seulement. On retiendra le déplacement en masse des supporters MézArBellais pour la « finale » contre le CBC au Palais des Sports. La Glacerie, Vire ou encore Alençon ont également reçu un bon nombre de voix.

 

Un énorme merci à toutes celles et tous ceux qui ont voté pour élire les meilleurs représentants du championnat PNM 2016-2017. Bravo à eux !

 

* M.V.P.
MAMADOU KEITA (ABC La Hague) => 133 points*

détails des votes :

 

* DÉFENSEUR DE L'ANNÉE

KIRT LAVILLE (Hérouville Basket) => 30 points

détails des votes :

 

* JEUNE ESPOIR
YAËL ANDREU SABATER (USM Viroise) => 60 points

détails des votes :

 

* JOUEUR A L'ESPRIT LE PLUS SPORTIF
THOMAS CAPITAINE (US La Glacerie) => 132 points

détails des votes :


* COACH DE L'ANNÉE
MICHAËL DÉJARDIN (Caen Basket Calvados) => 123 points

détails des votes :

 

* 6ème HOMME L'ANNÉE
SOLAYMAN COULIBALY (Hérouville Basket) => 65 points

détails des votes :

 

* MEILLEUR ARBITRE DE L'ANNÉE
LOÏC MORIN (ASPTT Caen) => 75 points

détails des votes :

 

* MEILLEUR PUBLIC DE L'ANNÉE
LE PUBLIC DE MÉZIDON-ARGENCES-BELLENGREVILLE => 94 points

détails des votes :

 

===============================================================================

 

DESCRIPTION ET CARACTERISTIQUES DE CHAQUE TROPHÉE :

 

*MVP : Most Valuable Player, joueur ayant le plus de valeur. Efficace des deux côtés du terrain, celui qui contribue le plus au succès de son équipe, qui a montré le meilleur jeu, qui est parmi les meilleurs et qui l'a prouvé (exemple : LeBron James, Stephen Curry, Candace Parker, Amel Bouderra.).

*Défenseur de l'année
 : performant soit aux interceptions, soit aux contres, soit aux rebonds, voire les 3. Pour les extérieurs, ils sont en mode « pot de colle » sur leurs adversaire. Pour les intérieurs, ça vous rassure de savoir qu'ils sont derrière vous pour dissuader. Sachant se placer en défense, l'adversaire direct de ce joueur vit souvent un match compliqué (exemple : Rudy Gobert ou Kawhi Leonard, Tamika Catchings ou Lisa Leslie).

* Jeune espoir : un jeune joueur, moins de 20 ans si possible. Il ne joue pas forcément 40 minutes mais son potentiel est certain et sur quelques séquences, il a démontré qu'il avait un réel avenir dans le basket. Un jeune qui deviendra un joueur majeur du championnat et qui pourrait même évoluer au niveau supérieur dans quelques années (exemple : Andrew Wiggins, Marine Johannes).

*Joueur à l'esprit le plus sportif
 : le joueur représentant le mieux les valeurs du sport sur le terrain, le comportement éthique, le fair-play et l'intégrité. Mais également travailleur, à l'esprit battant et déterminé. Joueur apportant aussi un esprit positif, que ce soit sur le terrain ou sur le banc (exemple : Grant Hill, Ronny Turiaf, Isabelle Yacoubou).

*6ème homme/femme de l'année : très rarement, voire jamais titulaire, ce joueur polyvalent n'a pas besoin d'être dans le 5 de départ pour cartonner. Il apporte son énergie et ses stats en sortant du banc, capable d'être efficace rapidement. Le remplaçant de luxe, qui va savoir débloquer la situation. Pourrait être titulaire, mais est parfait dans ce rôle d'apporter un petit coup de jus dès son entrée (exemple : Manu Ginobili, DeWanna Bonner).

* Coach de l'année : pas forcément le meilleur bilan ou celui qui a gagné le plus de matches mais celui qui a obtenu les meilleurs résultats par rapport aux ressources qu’il avait à disposition. Fédérateur, ses choix tactiques s'avèrent payants et il arrive rapidement à s'adapter aux tactiques adverses. Le cerveau (exemple : Gregg Popovich, Sandy Brondello).

* Meilleur public : le 11ème homme, le public qui pousse tellement ses joueurs qu'on a l'impression que cela peut même influer sur le match. Le nombre de décibels produits par ces supporters est à rendre sourd. Ce public fait même les déplacements pour que son équipe ait l'impression de jouer à domicile même à l'extérieur. Mais également des supporters qui, s'ils peuvent contester les décisions arbitrales, restent respectueux des officiels et ne sont quasiment jamais injurieux (exemple : le public des Golden State Warriors ou celui du Fenerbahce).

* Meilleur arbitre : il prend des décisions justes, ne laisse jamais le match dégénérer. Il est respecté et écouté. Il prend le temps d'expliquer ses décisions. Mais il sait également faire preuve de fermeté et ne pas laisser les joueurs au mauvais esprit faire la loi. Après un match, on ne pense pas à parler de lui tellement il a géré le rythme du match (exemples : Dick Bavetta, Carole Delauné).

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr