craf2s sportacaen v2 4

Retour sur le All-Star Game Pré-Nationale Basse-Normandie 2017

18 mai 2017 Ecrit par 

Basket. Samedi dernier s'est déroulé le All-Star Game Pré-Nationale de Basse-Normandie, édition 2017. Les joueuses et joueurs composant la crème du meilleur niveau régional étaient réunis pour passer un bon moment. Dans une ambiance bon enfant, Kieda a mené l'Ouest à la victoire chez les filles tandis que du côté des garçons, Tebourski et Keita repartent avec le trophée de MVP après avoir aidé le Nord à s'imposer. Dubost, Jeanne, Villain, Laville et l'équipe d'Argences ont remporté les différents concours.

 

 

 

Avant toute chose, bravo aux coaches qui ont très bien fait tourner, équilibrant les temps de jeu pour que tout le monde puisse participer à la fête.

 

ALL-STAR GAME FÉMININ : L'Ouest au-dessus, Kieda MVP, les concours pour Dubost et Jeanne

 

CONFÉRENCE OUEST : 78
CONFÉRENCE EST : 54

[15-20, 27-13 (42-33), 23-13 (65-46), 13-8]

 

MVP : Kasia Kieda (CS BAYEUX)

 

Les conférences étaient très déséquilibrées (à l'Ouest, on retrouvait Équeurdreville, Bayeux et Douvres, soit les trois premières équipes du championnat) et on craignait un blow-out. Pourtant, sur le premier quart-temps, les joueuses de l'Est montrent qu'elles ne sont pas venues faire de la figuration. Plus collectives et adroites que leurs adversaires, les filles coachées par Martin et Dadéké remportent le premier quart après avoir compté 10 points d'avance.

Va-t-on avoir un match serré alors qu'on s'attendait à un blow-out ? Eh bien non, malheureusement. Comme on pouvait s'y attendre, l'Ouest allait réagir dans la période suivante, et quelle réaction : neuf joueuses scorent et l'équipe profite de son secteur intérieur blindé pour gober tous les rebonds et rapidement inverser la tendance et rentrer au vestiaire avec 9 points d'avance. Notez que la Conférence Ouest défend, fait plutôt rare dans un All-Star Game.

L'écart s'accentue sur la seconde période, les intérieurs font le boulot, bien servies par Dubost qui organise bien le jeu. L'Est ne peut pas lutter (même si certaines comme Domnesques ou Jeanne tentent le tout pour le tout) et prend 19 points de retard. On apprécie les petites passes d'intérieures à intérieures du côté de l'Ouest, les joueuses prennent plaisir à faire marquer leurs coéquipières et Kieda conclut beaucoup d'actions sur des services de ses comparses intérieures.. Le dernier quart est anecdotique, ça ne joue plus vraiment et l'Ouest s'impose 78-54.

Les juges (OTM's, arbitres, speaker et certaines joueuses et joueurs évoluant en N3) se réunissent pour désigner la meilleure joueuse de ce match. Kasia Kieda est logiquement élue MVP, l'intérieure du CS Bayeux a régné sur la raquette, collectionnant les rebonds et réussissant la quasi-totalité de ses tirs sous le cercle après avoir été bien servie par ses coéquipières.

 

Concernant les concours, nous avions le Skill Challenge (concours des meneuses) et le Concours à 3-points. Entre le premier et deuxième quart eut lieu le Skills Challenge (un parcours à terminer le plus vite possible composé de double-pas, de slaloms, d'un tir et de passes). Participaient Dubost, Joba, Dziuk et Abascal-Carral. Dubost ouvre les hostilités avec un temps de 28.12 secondes mais Joba fait encore mieux avec 22.88. Cafouillant sur le tir notamment, Dziuk (33.69) et Abascal-Carral (38.90) ne se qualifient pas pour la finale. Connue pour sa rapidité, Joba part favorite mais fait un peu moins bien que sur le premier tour avec un temps de 26.41. Si Dubost court moins vite, elle se montre très précise et ne rate rien, finissant le parcours en 22.91 secondes. Pour la plus grande joie de ses coéquipières de l'Ouest (et bien évidemment des sœurs Véron et de Joly, ses coéquipières en club), Élodie Dubost remporte le concours des meneuses.

Pour le Concours de 3-points (une minute pour mettre le plus de 3-points possibles sur 5 spots de tirs différents + un tir du milieu de terrain qui peut apporter 2 points de plus), on avait vraiment du beau linge avec Seigneurie, Jeanne, Pouchin, Bécam, Besançon et Joba. Seigneurie ne convertit que cinq tentatives mais réussit le tir du milieu de terrain pour avoir un score de 7. C'est mieux pour Jeanne qui réussit 9 tirs. Pouchin fait encore mieux avec 11 tandis que Bécam s'arrête à 5. Besançon et Joba réussissent 8 paniers chacune et doivent être départagées par un tour supplémentaire (30 secondes seulement) à l'issue duquel Joba se qualifie (3 à 6, avec un superbe tir du milieu de terrain réussi). La finale oppose Jeanne, Pouchin et Joba et c'est Élise Jeanne qui l'emporte sans trop de souci avec 11 réussites contre 7 pour Pouchin et 6 pour Joba.

 

Marque OUEST : J. Abascal Carral (CNB) 7pts, J. Bécam (CNB) , *C. Seigneurie (CSB) 7pts, M. Joly (USTBE) 2pts, L. Barthes-Raucq (CSB) 4pts, J. Levernieux (DBCN) 2pts, A. Antoine-Cochard (DBCN) 7pts, F. Véron (USTBE) 6pts, *C. Besançon (DBCN) 8pts, *K. Kieda (CSB) 23pts, *L. Véron (USTBE) 6pts, *E. Dubost (USTBE) 6pts

COACH : Jean Malassigne (CSB)
ASSISTANT-COACH : Antoine Dufour (DBCN)

 

Marque EST : *E. Jeanne (HB) 6pts, E. Dziuk (CBI) 1pt, *M. Joba (HB) 7pts, *C. Pouchin (ESA) 4pts, *L. Pailler (USOM) 6pts, L. Chazal (CB) 2pts, F. Bathily (CB) 4pts, E. Perrotin (USOM) 2pts, Le. Colange (PLPAB) 2pts, *J. Domnesques (PLPAB) 12pts, A. Geraudel (CBI) 4pts, F. Panier (CBI) 4pts

COACH : Claude Martin (CB)
ASSISTANT-COACH : Boris Dadéké (PLPAB)

 

ARBITRES : A. Leroy , H. Labelle

 

Le Shooting Stars remporté par Argences

 

Entre les deux matches avait lieu le Shooting Stars, ce concours réunit garçons et filles du même club (en NBA, le principe est un joueur NBA, une joueuse WNBA et une ancienne gloire, ndlr). On retrouvait le vainqueur de l'année précédente, Hérouville (Jeanne, Boyenza et Tebourski) ainsi que Bayeux (Seigneurie, Trochon et Lecoutey), Cabourg (Bathily, Suzanne et Khamliche) et Argences (Pouchin, Villain et Charly Dupont). L'équipe doit réussir un tir à 45° au bord de la raquette, un lancer-franc, un 3-points et un tir du milieu de terrain le plus rapidement possible.

Bayeux semble bien parti, réussissant ses trois premiers tirs en moins de 20 secondes, mais les Bajocasses n'arriveront pas à mettre le tir du milieu de terrain dans les deux minutes imparties. Cabourg rentre bien dans la compétition et finit le parcours en 44.58. Hérouville, champion en Titre, démarre très fort et réussit les trois premiers tirs très rapidement mais galère un peu à mettre celui du milieu de terrain et termine avec un chrono de 54.27. Reste Argences qui réalise le meilleur temps avec 40.50 secondes seulement. La finale opposera donc Cabourg à Argences.

Une finale où les Cabourgeais n'arriveront pas à mettre le tir du milieu de terrain. Argences met tout le monde d'accord en bouclant son parcours en 36 secondes seulement. Camille Pouchin, Charly Dupont et Romain Villain remportent donc ce Shooting Stars.

 

ALL-STAR GAME MASCULIN : Le nord tout en maîtrise, Keita et Tebourski se partagent le Titre de MVP, Villain et Laville remportent les concours

 

CONFÉRENCE NORD : 117
CONFÉRENCE SUD : 96

[29-19, 24-22 (53-41), 29-34 (82-75), 35-21]

 

MVP's : Mamadou Keita (ABC LA HAGUE) & Chedly Tebourski (HÉROUVILLE BASKET)

 

Vu les noms en présence et le bon équilibre entre les deux conférences, le match s'annonçait intéressant. Mais le Nord prend rapidement l'avantage en s'appuyant sur un Suzanne absolument écœurant de réussite (12 points sur le premier quart) et un Keita performant sur les pénétrations. Comme l'annonçait Samuel Vallée, coach de la Conférence Nord, les belles actions et les dunks sont principalement du côté des joueurs du Nord qui prennent 10 points d'avance.

Le deuxième quart est plus équilibré, le Sud revient un peu en retrouvant adresse lointaine et collectif. Mais les joueurs du Nord reprennent vite le large, s'appuyant tout d'abord sur l'efficacité au poste de Trochon avant que Tebourski ne manque de respect au basket en balançant un alley-oop qui ne termine non pas dans les mains de son coéquipier mais... dans le panier. Quelques secondes plus tard, le même Tebourski refait son lacet et la balle lui arrive dessus un peu par hasard. Le joueur d'Hérouville prend la balle, se relève, tire à 3-points et le met ! Quelle insolence ! Trois tirs primés de suite de Tebourski donnent un avantage de 12 points au Nord à la mi-temps. On notera un joli panier marqué après un passe-et-va... avec l'arbitre Loïc Morin.

Ah oui ! À la mi-temps, David Onillon se prend une faute technique pour geste déplacé envers l'arbitre (qui n'avait pas vu le geste en question mais les OTM's ont joué les cafteurs). Bien évidemment, ceci est fait pour rire, surtout qu'Onillon réitère ses gestes déplacés et invective l'arbitre qui rétorque avec plaisir. N'empêche qu'il y a eu une technique et qu'il faut tirer un lancer. C'est Samuel Vallée, le coach, qui s'en charge et qui convertit le lancer.

Après la pause, on décide d'oublier totalement la défense. On voit de belles actions mais aussi de gros cafouillages. Keita continue d'alimenter la marque mais pourtant, le Sud revient au score. Villain réussit deux paniers à 3-points avant de planter un bon gros dunk qui surprend tout le monde. C'est ensuite Depreeuw qui réalise une excellente fin de quart-temps et qui ramène le Sud à -7.

Tout reste possible mais le Sud décide d'arrêter de défendre dans le dernier quart-temps. Ça shoote à 3-points dans tous les sens (27 paniers primés dans le match). Les Hérouvillais et Keita font le spectacle pour cette fin de ASG et le Nord s'impose de 21 points après avoir mené tout le temps. Une fois de plus, juges, OTM's, arbitres et speaker se réunissent pour désigner le MVP. Sauf qu'il est difficile de départager deux joueurs : Keita et Tebourski. Mais comme ça s'est déjà vu dans les All-Star Game NBA, on décide de décerner le Titre de MVP aux deux joueurs. Keita a terminé meilleur scoreur, a réussi plusieurs dunks spectaculaires et Tebourski a converti sept tentatives derrière l'arc et a multiplié les dribbles chaloupés. (Au passage, merci à l'Est qui a tenu à faire honneur à son appartenance au championnat PNM de Basse-Normandie avec un 5/15 aux lancers... on taquine.) Notez que sur ce match, les deux bancs terminent à plus de 50 points.

 

Côté concours, nous avions le Slam Dunk Contest et le Concours de 3-points. C'est d'ailleurs par celui-là qu'on démarrait (entre les premier et deuxième quarts). Comme chez les filles, le plateau était plutôt relevé avec des spécialistes de la discipline : Lecoutey, Le Royer, Boyenza, Suzanne, Tebourski et Villain. Lecoutey ouvre le bal avec 11 réussites à 3-points avant de réussir son tir du milieu de terrain, portant son score à 13 points. Derrière, Le Royer termine à 8, Boyenza à 10 et Suzanne à 6. Ce ne sera pas suffisant pour aller en finale puisque Tebourski et Villain réussissent chacun 12 tentatives derrière l'arc Juste avant la finale, nos deux arbitres préférés, Morin et Raverat, toujours partants pour multiplier leurs facéties quand ils sont sélectionnés au All-Star Game, prennent eux aussi part au concours à 3-points. Morin ne convertit que 5 tentatives, Raverat fait un peu mieux avec 7 réussites (Pierre Suzanne, tu t'es fait battre par un arbitre...). La finale démarre tambour battant avec Lecoutey qui réalise un score de 12. Avec 8 paniers seulement, Tebourski dit au revoir au Titre. Mais sur cette finale, Romain Villain va exploser la concurrence avec 14 tirs à 3-points marqués (le score maximum possible est de 15 !)... et réussit même son tir du milieu de terrain ! Le Titre revient donc à Romain Villain qui a la particularité d'avoir marqué tous ses tirs à 45° avec la planche.

Le concours de dunks avait lieu à la mi-temps et là aussi, il y avait du beau monde avec Keita, Laville (Champion en titre), Sonny Melane de l'ABCH et Anthony Queval du CSB. Les juges de ce concours étaient Boris Renaux (N3 Caen Nord), Aurélien Le Rouxel (N3 ASPTT), Sarah Le Rouxel – Goltze (Assistante-coach N3 Douvres), Yanis Takerboust (ancien participant au concours et ancien All-Star) et Grégoire Delarue (U15 ASPTT). Chaque juge peut donner une note de 0 à 10.

Un concours de dunks un peu gâché par le fait qu'aucune tentative ne fut réussie du premier coup. Keita rate son entrée en matière en ratant ses trois alley-oops et ne récolte qu'un 17. C'est mieux pour Laville qui fait un score de 39 sur un moulin à vent, pas mal non plus pour Melane qui obtient un 37 avec son reverse-pump. Mais celui qui réussit le mieux son entrée est Queval qui obtient un 42 en réalisant un quasi-360°. Chaque participant a un second dunk lors de ce premier tour. C'est mieux pour Keita (reverse : 39) mais derrière, Laville place un Rider (entre les jambes) et obtient un super 46. Melane (aidé de Khamliche) ne convertit pas ses tentatives d'alley-oop + moulin à vent ni celle où il tente de passer par dessus Khamliche et n'obtient qu'un 24. 19 points suffisent à Queval pour aller en finale, il en obtient 40 avec une sorte de reverse-pump-cradle (un cradle dunk est quand on fait un mouvement de balancier avec la balle). Avec respectivement 85 et 82 points obtenus, Laville et Queval se retrouvent en finale.
Une finale où, comme sur le premier tour, il y aura beaucoup de ratés et c'est pour cela que les scores n'iront pas très haut. Laville obtient 40 points pour son reverse pump. Queval, seulement 24, ratant ses Riders. Laville cafouille sur son deuxième dunk (les mauvaises passes de Tebourski n'aidant pas) et les juges ne lui donnent que 23 points. Queval doit au moins réussir un 40 pour l'emporter. Il pose le ballon au sol, fait une roue pour l'attraper pour ensuite tenter de dunker en détente sèche... manqué. Il recommence, manqué ! Le public insiste, il veut le voir réussir son dunk... en vain. La manœuvre est impressionnante mais à chaque fois, Queval est un peu court. Il obtient tout de même la note de 33 points et termine à 57 points... soit 6 de moins que Laville qui remporte ce concours pour la deuxième année consécutive.

 

Marque OUEST : *R. Lecoutey (CSB) 3pts, D. Boudard (ASC) 6pts, A. Lagueste (AJSO) 2pts, Y. Camara (CSB) , *M. Keita (ABCH) 23pts, *P. Suzanne (CB) 17pts, *K. Laville (HB) 19pts, A. Khamliche (CB) 9pts, *T. Capitaine (USLG) 2pts, M. Trochon (CSB) 11pts, C. Tebourski (HB) 21pts, S. Boyenza (HB) 3pts, [S. Vallée (AJSO) 1pt]

COACH : Samuel Vallée (AJSO)
ASSISTANT-COACH : Jimmy Yamba (HB)

 

Marque EST : M. Cosnefroy (CBC) 5pts, *R. Villain (MAB) 15pts, *Y. Dupont (ASPTT) 8pts, T. Legras (CBI) 14pts, D. Onillon (CBC) 4pts, C. Le Royer (UBCUA) 12pts, M. Depreeuw (CSUDB) 9pts, C. Quignette (CBC) 7pts, V. Szwaja (CBC) 6pts, M. Bougon (UBCUA) 6pts, N. Dziuk (ASPTT) 4pts, C. Dupont (MAB) 6pts

COACH : Damien Liard (MAB)
ASSISTANT-COACH : Michaël Déjardin (CBC)

 

ARBITRES : L. Morin , R. Raverat

 

Bravo à toutes celles et tous ceux qui ont participé à cette fête du basket bas-normand (qui était un événement soutenant la candidature de Paris aux J.O. 2024). On espère vous revoir l'année prochaine.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr