craf2s sportacaen4

Pré-Nat' Féminine : ÉQUEURDREVILLE ÉTAIT AU-DESSUS ! BIENVENUE EN N3, CHAMPIONNES !

29 mars 2017 Ecrit par 
Félicitations aux joueuses de l'USTB Équeurdreville, sacrées Championnes de Pré-Nationale de Basse-Normandie !

Basket. Dix-neuvième journée de Pré-Nationale féminine. Ce n'était pas encore fait mathématiquement mais plus personne ne doutait que l'USTB Équeurdreville finirait la saison avec le Titre de Champion de Basse-Normandie. C'est désormais acté avec la dix-neuvième victoire en autant de match des Équeurdrevillaises, victoire qui leur assure la première place. Pendant ce temps, Bayeux a fait un grand pas en avant dans la course à la deuxième place en atomisant Douvres et la bataille pour le maintien continue de faire rage et le moindre détail pourrait compter. Gros plan sur la course au maintien.

 

Les chiffres de la journée :
-
6, il valait mieux jouer à domicile, les six équipes jouant à la maison se sont imposées.
-
47, soit le nombre de lancers tentés par Bayeux, pour 34 réussites.
-
31 & 26, soit le nombre de fautes et de lancers marqués par le Caen Nord comme par Mondeville.
-
7, particularité du Top 10 des scoreuses, sept joueuses ont marqué 17 points.
-
+500, soit le différentiel points marqués/points encaissés d'Équeurdreville après dix neuf matches.

 

Les séries en cours : 19 victoires pour Équeurdreville / 19 défaites pour Argences

 

L' affiche de la prochaine journée : DOUVRES vs IFS

 

RAPPEL : le All-Star Game Pré-Nationale aura lieu le 13/05/2017

 

Ça y est, les Équeurdrevillaises peuvent se concentrer sur leur objectif de terminer la saison invaincues car en ce qui concerne la course au Titre, l'UST a réglé l'affaire en s'imposant 56-40 face à Cherbourg. Les Cherbourgeoises ont vendu chèrement leur peau et ont résisté une bonne partie du match. Mais après la mi-temps, le leader fera, doucement mais sûrement, la différence grâce à... sa défense, comme toujours. Devant leur public, les néo-promues en N3 ont célébré tranquillement leur Titre de Championnes de Pré-Nationale. C'est la troisième année consécutive qu'une équipe de La Manche termine à la première place.

Maintenant que le Champion est connu, il reste à déterminer qui sera son dauphin. Ça tombe bien : Douvres (2ème) s'en allait affronter Bayeux (3ème). Les deux équipes avaient le même bilan et avaient eu besoin d'une prolongation lors du match aller pour se départager. Ça nous promettait un beau duel... on a eu droit au pétard mouillé vu que Bayeux a dominé Douvres 98-65, récupérant la seconde place. Après un début de match à peu près équilibré, l'équipe de Douvres, en manque d'adresse en périphérie, a vu le CSB prendre le large. Les Bajocasses ont été plus adroites, plus offensives et ont bénéficié d'une véritable cargaison de lancers-francs (47 tentatives). Bayeux fait principalement la différence en seconde période (56-34 sur les deux derniers quarts-temps) et met une grosse option sur la deuxième place. La dernière équipe du Big Four, Ifs, recevait Cabourg et l'emporte 56-45. Le CBI a réagi après un départ chaotique et s'en sort à l'expérience face à des Cabourgeaises volontaires mais bien trop maladroites. Une fois que les Ifoises ont pris l'avantage, elles ne l'ont plus lâché. Ifs aura un match très important la semaine prochaine face au DBCN, troisième de PNF qui avait battu le CBI de peu à l'aller. Une victoire et un point-average récupéré permettrait au CBI de croire encore au podium.

Voilà pour le haut de tableau, que se passe-t-il plus bas ? Eh bien, c'est la guerre, avec le risque de voir un grand nombre d'équipes bas-normandes débarquer de N3 et donc de voir un nombre de descentes assez élevé en PNF, chaque victoire compte. Et pas seulement les victoires, le point-average pourrait lui aussi valoir son pesant d'or et l'illustration parfaite de cette situation est le match entre Caen Nord et Mondeville. L'USOM l'avait emporté de 16 points à l'aller et dimanche dernier, le CNB menait de 17 points à 3 secondes de la fin... Vous sentez le coup venir ? Mondeville marqua au buzzer et s'inclina 80-66 chez les Nord-Caennaises, conservant ainsi le point-average. Cela reste une défaite très pénalisante pour les Mondevillaises et le Caen Nord prend ici une victoire qui fait du bien, mais en cas d'égalité à la fin de saison... Concernant le match, le CNB a rapidement pris l'avantage dans un match intéressant et malgré quelques retours mondevillais, les Nord-Caennaises ont su garder l'avantage et mener de 17 à 3 secondes du terme. Mondeville cafouille sur sa remise en jeu, la balle roule, arrive dans les mains de Goudeau qui se situe à environ 8 mètres du panier et dont toutes les tentatives à 3-points ont été manquées et ont cogné la planche. Là aussi, la balle cogne la planche... mais pour terminer dans le cercle. Autre duel très important pour le maintien : Hérouville VS Vire. Un match qui s'est déroulé le vendredi soir devant un public venu soutenir les Hérouvillaises qui l'ont finalement emporté 64-60 face aux Viroises. Après une entame correcte et comptant une avance de 5 points à la pause, les locales vont voir Vire prendre l'avantage. On assiste à une partie de ping-pong, l'écart est infime et l'USMV prend l'avantage à quelques minutes de la fin. Mais les tirs primés de Jeanne et Gorin ainsi que l'aide d'une Saline étonnamment offensive offriront la victoire à Hérouville, Hérouville qui sort de la zone potentielle de relégation. Les équipes se tiennent en un ou deux points, il y aura encore des confrontations, le point-average aura son importance, Hérouville est devant mais compte un point de pénalité... Bref, comme le dirait le vénéré Jacques Monclar : « Y'aura un des couillon(s) ! »

On ne parle pas de Pont-L'Évêque alors que l'équipe n'est pas à l'abri (surtout avec un calendrier pareil : Bayeux, Cabourg et Ifs), mais une victoire supplémentaire devrait suffire aux Pontépiscopiennes qui ont battu Argences 60-53. Les vingt premières minutes sont accrochées, les Argençaises ralentissent le rythme du match et mènent d'un point à la mi-temps. C'est dans le troisième quart-temps que le PLPAB va faire la différence en accélérant le jeu, sentant bien que l'ESA ne pourrait pas tenir physiquement. Pont-L'Évêque a réalisé une performance collective et s'impose logiquement avant de se déplacer à Bayeux.

 

CS BAYEUX : 98

DOUVRES BCN : 65
[24-20, 18-11 (42-31), 28-18 (70-49), 28-16]

 

Jean Malassigne (COACH CSB) : « On est dans un match où, des deux côtés, c'est un peu absent au niveau de l'agressivité défensive dans le premier quart, Levernieux nous embête un peu. C'est mieux pour nous dans le deuxième quart, Douvres fait le choix de défendre en fille à fille, nous aussi. On tente un passage en zone mais ça ne nous réussit pas à cause de Lanfant qui a un bon petit shoot à mi-distance. On fait quand même un petit écart, on est à +11 à la mi-temps mais je rappelle qu'on était à +14 à l'aller et qu'on avait perdu en prolongation. Sur le troisième quart, Leroy marque 10 points et on augmente l'écart. Douvres lâche un peu à la fin du troisième. On fait 34/47 aux lancers et Douvres fait 15/21, je ne sais pas si elles ont été plus sanctionnées que nous mais ça fait beaucoup de lancers. La différence se fait parce que le DBCN ne marque pas à 3-points, Bayeux en marque six dont deux de Mallet qui est bien depuis quelque temps. On a raté la marche chez nous contre Équeurdreville, j'ai demandé aux filles de ne pas rater cette deuxième marche. Il n'y avait pas Besançon en face mais il y avait Guillaume. On va s'attacher à garder cette deuxième place. On fera un bilan en fin de saison, j'ai quelques petits regrets sur cette saison. »

Antoine Dufour (COACH DBCN) : « Le résultat parle de lui-même. On ne fait pas une mauvaise entame, on arrive à répondre même si, défensivement, on a du mal à les arrêter, offensivement, on tient la route. Après elles creusent l'écart en étant plus adroites et plus réalistes que nous. On arrive à la mi-temps avec 11 points de retard, on entame bien le troisième quart, on récupère pas mal de ballons, on fait pas mal de contre-attaques. Et puis elles nous assassinent un peu avec leur adresse à 3-points notamment. On n'a jamais réussi à se relever, on tente le tout pour le tout, je tente différentes choses pour aider l'équipe et ça n'a pas marché. Après, on n'a pas été aidé, 16 fautes à 30 et 47 lancers pour Bayeux. Je ne veux pas critiquer la performance de Bayeux qui a été au-dessus de nous et qui a eu une adresse presque insolente mais, alors que je n'ai jamais critiqué l'arbitrage, l'un des deux arbitres m'a pourri ma première mi-temps et après, ils ont été à l'envers. Nos intérieurs finissent à 19 fautes, en face 6, c'était incohérent. Bayeux a vraiment été au-dessus de nous mais là, pour une fois, je me permets de critiquer la performance des arbitres qui a été vraiment désastreuse. »

 

- 16fts CSB, 34/47 lf CSB, 6 3pts CSB, 30fts DBCN, 15/21 lf DBCN, 0 3pts DBCN

 

Marque CSB : P. Leroy 12pts, *L. Acheen 16pts, *C. Seigneurie 20pts, *L. Barthes-Raucq 14pts, *B. Mallet 9pts, A. Fouques 5pts, *K. Kieda 22pts

Marque DBCN : S. Dutour 1pt, C. Lanfant 8pts, *M. Guillaume 8pts, F. Marie 6pts, L. Ovieve 4pts, *J. Levernieux 10pts, P. Poinot 2pts, *P. Plouhinec 9pts, *A. Antoine-Cochard 11pts, *A. Volard 6pts,

 

CB IFS : 56

CABOURG BASKET : 45
[10-13, 20-12 (30-25), 7-8 (37-33), 19-12]

 

Adrien Laignel (COACH CBI) : « Dans l'ensemble, ce n'est pas un bon match. On a eu de la difficulté à mettre du rythme et de l'intensité, particulièrement en défense. On s'en sort à l'expérience. Au moins, la victoire nous assure de finir au minimum quatrièmes. On ne fait pas une bonne entame, on revient et on passe devant. Une fois passé devant, on a gardé l'avantage mais toujours de 4 ou 7 points. On prend deux techniques, particulièrement à cause d'un des deux arbitres, totalement fermé au dialogue. On va affronter Douvres puis Bayeux. »

Claude Martin (COACH CB) : « Sur ce match, il n'y a rien à dire sur l'investissement de mes joueuses, l'envie était là mais pas l'adresse. Le score est peut-être un peu dur, même si Ifs mérite sa victoire, 5 ou 6 points d'écart auraient plus reflété le match. Mais il y a trop de paniers faciles loupés et une adresse aux lancers catastrophique. Ce fut un peu un mano a mano, la différence n'a pas dépassé les 10 points, Ifs s'est installé progressivement et on n'a pas su répondre par manque d'adresse. Ça glisse doucement vers la fin de saison. »

 

- 13fts CBI, 15/25 lf CBI, 1 3pts CBI, 2fts T CBI, 22fts CB, 5/18 lf CB, 4 3pts CB

 

Marque CBI : *E. Dziuk 10pts, *A. Geraudel 8pts, M. Le Roux 10pts, M. Reulet 8pts, *P. Nicolle 13pts, *C. Françoise 2pts, *F. Panier 5pts

Marque CB : A. Poulen 4pts, *A. Barbey 11pts, *F. Bathily , *L. Chazal 6pts, *N. Percheron 6pts, *O. Carriere 10pts, J. Sibarita 2pts, C. Lagoutte 3pts, *A. Roussel 3pts

 

PONT-L'ÉVÊQUE PAB : 60

ES ARGENÇAISE : 53

[17-12, 12-18 (29-30), 20-12 (49-42), 11-11]

 

Boris Dadéké (COACH PLPAB) : « Match décisif pour le maintien, match de bas de tableau donc très peu de rythme avec sept joueuses de chaque côté. Match accroché sur toute la première mi-temps où Argences avait réussi à imposer un rythme assez lent qui les favorisait. Elles avaient pris l'option de défendre en zone, ce qui a fonctionné. À la mi-temps, j'ai demandé aux filles d'accélérer le jeu car je voyais bien que ça n'allait pas tenir physiquement en face si on accélérait. Après, on a été pénalisé par les fautes et j'ai dû garder mes leaders offensifs sur le banc assez longtemps. On a alterné individuelle tout-terrain et zone-presse/zone et en fin de match, on a pu créer l'écart face à la fatigue adverse tandis que nous, on était encore en jambes. On gère les dernières minutes, bonne solidarité collective de la part de mon équipe. »

Fabrice Thellier (COACH ESA) : « Le match a été plutôt de bonne facture dans son ensemble. Maintenant, on a eu deux mi-temps, la première où le rythme nous convenait très très bien et nous a permis d'être devant. En deuxième mi-temps, changement de défense et d'intensité défensive pour Pont-L'Évêque, on a cinq minutes pour s'adapter à la presse, elles repassent devant et on a couru après le score. On revient à -2 en début de quatrième mais c'était compliqué car l'intensité défensive était importante chez elles. C'était un bon match quand même. »

 

- 16fts PLPAB, 4/11 lf PLPAB, 2 3pts PLPAB, 11fts ESA, 13/23 lf ESA, 4 3pts ESA

 

Marque PLPAB : S. Grimoult 5pts, *Le. Colange 5pts, L. Duval 9pts, *B. Joly 11pts, *M. Perrier 13pts, *M. Gaudin Thomas , *J. Domnesques 17pts

Marque ESA : L. Legrix 2pts, *C. Pouchin 7pts, *M. Leclerc 17pts, M. Isabel 11pts, *M. Messager 3pts, *E. Mazingue , *N. Guerin 13pts

 

HÉROUVILLE BASKET : 64

USM VIROISE : 60
[11-8, 18-16 (29-24), 14-22 (43-46), 21-14]

 

Loïc Asseline (COACH HB) : « On entame très bien le match, on fait un 9-2 et Mendy se blesse. On n'arrive pas à creuser l'écart et fin troisième quart, on doit être à égalité (-3 en fait, ndlr). Et dans le quatrième quart, on passe derrière à deux minutes de la fin. On est au coude à coude et Gorin et Jeanne, qui n'ont pas mis un tir du match, mettent leurs tirs à 3-points en fin de match. Saline, qui a fait le taf tout le match en défense et au rebond, marque 17 points, elle, qui est une joueuse défensive avant tout, met un drive avec la faute et a fait pendant le match des trucs en attaque que même elle ne pensait pas être capable de faire, et moi non plus (rires). Victoire importantissime, il y avait du monde à la salle et heureusement qu'il y avait les supporters qui ont fait du bruit et nous ont soutenus pendant tout le match. Un match à haute intensité et à suspense. »

Abdeloïd Ayad (COACH USMV) : « Dans ce match très important dans l'optique du maintien, c'est Hérouville qui a gagné. Hérouville a fait un très bon début de match en nous infligeant un 9 à 2. Vire a opté pour des ajustements sur les plans défensifs et offensifs. Le match s'est resserré jusqu'à la mi-temps. Au début du troisième quart-temps, les deux équipes ne se distançaient jamais d'un écart de plus de 4 points. Vire a fait preuve de solidarité défensive. Le match s'est conclu dans la dernière minute, Hérouville a été très adroit à mi-distance et a fait preuve de sang-froid pour remporter cette victoire dans une ambiance très chaude. On retiendra aussi de la part des deux équipes une tendance à jouer un jeu rapide et débridé. »

 

- 18fts HB, 6/11 lf HB, 8 3pts HB, 1ft U HB, 14fts USMV, 12/15 lf USMV, 2 3pts USMV, 1ft T USMV

 

Marque HB : *E. Jeanne 17pts, *W. Saline 17pts, *M. Joba 13pts, C. Delestree Kerzerho , N. Fortin 4pts, *A. Avoulou 2pts, *S. Mendy 2pts, M. Gorin 9pts

Marque USMV : E. Martel 2pts, L. Lievre 5pts, *R. Giffaut 4pts, *C. Helie 21pts, *E. Ficet 10pts, *A. Hamon 4pts, J. Villette 2pts, *C. Madelaine 12pts

 

USTB ÉQUEURDREVILLE : 56

AS CHERBOURG : 40

[17-12, 11-9 (28-21), 12-8 (40-29), 16-11]

 

Stéphane Véron (COACH USTBE) : « Cherbourg, comme d'habitude, a joué très physique, a cassé le jeu. On avait Joly absente et Leslie Véron avait un peu mal au dos. On a joué notre jeu pendant cinq minutes en deuxième mi-temps et ça a suffi pour leur mettre 20 points. Les filles étaient fatiguées mais l'ASC, ça joue très physique. On a mené tout le match, la défense est toujours efficace et on a réussi à jouer collectivement sans Leslie, on est satisfait des 16 points d'écart. La salle était pleine, on a été applaudi, on est passé un peu à côté du match donc on est déçu dans la forme, on doit se re-concentrer pour le match face à Vire. Au milieu de terrain, on a fait une petite danse et on a remercié nos supporters. On a été très bien arbitré. »

Pierre-Olivier Giot (COACH ASC) : « Battre Équeurdreville cette saison est chose impossible, encore plus chez elles. Et pourtant... on a réussi à s'accrocher contre cette équipe, on tient la première mi-temps. Mais on commence à fatiguer dans le troisième et on prend un petit éclat en début de quatrième qui est fatal. On fait un bon match, les filles se sont battues mais on a eu trop de maladresse pour pouvoir tenir. Encaisser 56 points face à l'UST, c'est déjà pas mal, mais si on n'est pas capable d'en mettre une cinquantaine pour les titiller, ce n'est pas jouable. De toute façon, il n'y a pas photo mais on s'est accroché. »

- 9fts UST, 13/25 lf UST, 3 3pts UST, 22fts ASC, 7/12 lf ASC, 5 3pts ASC, 1ft U ASC

 

Marque USTBE : O. Bavay , *E. Dubost 17pts, *J-M. Reault 11pts, *C. Pasco 3pts, S. Sauvey 9pts, *F. Veron 5pts, E. Veron 5pts, *L. Veron 6pts

Marque ASC : *V. Pleven 4pts, *M. Vallognes 4pts, *E. Yssembourg 9pts, A. Poirier , *C. Bertault 8pts, S. Person , S. Gervaux , *C. Corvez 15pts, P. Drean

 

CAEN NORD BASKET : 80

USO MONDEVILLE : 66

[18-14, 27-20 (45-34), 18-21 (63-55), 17-11]

 

Boris Renaux (COACH CNB) : « C'était un match 'de la muerte'. Il fallait absolument le gagner, surtout après la débâcle contre Vire. On a vu de l'intensité, on a vu un peu de collectif même si, dans le troisième quart, on a quelques petits problèmes offensifs et on se relâche aussi en défense, ce qui fait qu'on encaisse beaucoup de points. Après, on est bien reparti, on s'est bien adapté en faisant descendre la balle poste bas sur leur zone, ça a fait provoquer beaucoup de fautes, ça a amené des paniers. Un bon match dans l'ensemble mais on perd le point-average sur un panier à sept mètres (sans doute un peu plus, ndlr) après une remise en jeu et un ballon qui roule, qui tape une jambe, qui revient dans les mains de Goudeau qui envoie une prière. Elle envoie quatre tirs à 3-points dans le match, les quatre touchent la planche, il y en a un qui rentre et les trois autres ne touchent même pas l'anneau, donc voilà, c'est le sort. »

Stéphanie Asselin (COACH USOM) : « Encore une fois, on est dans la réaction plutôt que l'action, on se fait bouffer aux premier et deuxième quarts-temps, on commence à pleurer par rapport à l'arbitrage... On s'aperçoit que l'arbitrage tourne aux troisième et quatrième quarts-temps donc ça y est, on joue, on revient à -4 et puis on prend un panier extraordinaire à 3-points, on se demande d'où il sort. Et puis nous, on doit faire 1/6 aux lancers à ce moment-là donc derrière, on replonge, on a trois ou quatre joueuses qui sortent pour cinq fautes, ça nous fait mal. On a au moins réussi à sauver le point-average donc ça, c'est plutôt positif, sur un tir lui aussi venu d'ailleurs mais qui est rentré. C'est dommage, ce sont des matches à notre portée et on se frustre tout seul, déçue. »

 

- 31fts CNB, 26/41 lf CNB, 4 3pts CNB, 31fts USOM, 26/39 lf USOM, 2 3pts USOM

 

Marque CNB : *J. Abascal Carral 14pts, A. Brunelle 17pts, T. Lebourgeois , L. Jeanne 7pts, *A. Monteiro 9pts, L. Trebouta , *M. Lecourtois 11pts, *J. Becam 5pts, P. Fleury 10pts, *C. Godard 7pts

Marque USOM : *A. Lanchas 6pts, *E. Perrotin 17pts, *L. Pailler 16pts, M. Vernon , *S. Bouabib 4pts, N. Torrent-Michel 5pts, *A. Goudeau 11pts, J. Lazzaro , M. Herbline 2pts, E. Aulney 5pts

 

CLASSEMENT

1

USTB ÉQUEURDREVILLE [P] [M*]

19v - 0d

38pts

+500

2

CERCLE SPORTIF BAYEUX [M*] (▲ 1)

16v - 3d

35pts

+452

3

DOUVRES BCN [M*] (▼ 1)

15v - 4d

34pts

+278

4

CLUB BASKET D'IFS [M*]

13v - 6d

32pts

+78

5

CABOURG BASKET

9v - 10d

28pts

-118

6

AS CHERBOURG

9v - 10d

28pts

-68

7

PONT-L'ÉVÊQUE PAB

8v - 11d

27pts

-76

8

HÉROUVILLE BASKET [-1/pénalité] (▲ 1)

8v - 10d

26pts

-193

9

USO MONDEVILLE (▼ 1)

6v - 13d

25pts

-234

10

CAEN NORD BASKET (▲ 1)

6v - 13d

25pts

-133

11

USM VIROISE (▼ 1)

5v - 14d

24pts

-221

12

ES ARGENÇAISE [▼R2]

0v - 19d

19pts

-265

☆☆ : Champion de Pré-Nationale

[P] : promu en Nationale 3

[M*] : maintenu
[▼R2]: relégué en R2 féminine
Sont surlignées en gris les équipes désormais hors-course pour le Titre

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. Le championnat restera à 12 équipes en 2017-2018.
L'Avant-Garde (N3) est assurée de descendre, il y aura au moins deux descentes en PNF.

 

TOP 10 SCOREUSES PNF DE LA 19ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUSE

POINTS

1

K. Kieda (CSB)

22pts

2

C. Helie (USMV)

21pts

3

C. Seigneurie (CSB)

20pts

4

A. Brunelle (CNB)

17pts

#

J. Domnesques (PLPAB)

17pts

#

E. Dubost (USTBE)

17pts

#

E. Jeanne (HB)

17pts

#

M. Leclerc (ESA)

17pts

#

E. Perrotin (USOM)

17pts

#

W. Saline (HB)

17pts

 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr