craf2s sportacaen v2 4

Pré-Nat' Féminine : beaucoup trop fortes...

15 mars 2017 Ecrit par 
Merci à Romain Durieux pour la photo.

Basket. Dix-septième journée de Pré-Nationale féminine. Ce n'est pas mathématiquement fait mais à part une épidémie de grippe qui frapperait toute l'équipe, on ne voit pas comment l'USTB Équeurdreville pourrait terminer la saison sans que ses joueuses soient sacrées Championnes de Basse-Normandie. Même face à Bayeux, son dauphin, le leader n'a pas fait dans le détail. La course au maintien continue de faire rage et à part le Top 4, personne n'est à l'abri, surtout qu'il pourrait y avoir beaucoup de descentes. Argences est d'ores et déjà assuré d'évoluer en R2 la saison prochaine.

 

Les chiffres de la journée :
-
2, soit le nombre de matches s'étant terminés par une prolongation.
-
32, le record de points cette saison a de nouveau été battu, Assa Kanouté (USOM) ayant planté 32 pions.
-
53, soit le nombre de lancers tentés par Ifs.
-
64, 85 et 10, respectivement, le nombre de fautes, de lancers tirés et de temps-morts lors du match Ifs – Mondeville... Ce fut long.
-
+28, soit l'écart final entre Équeurdreville et Bayeux. Le choc a accouché d'une souris.
-
10, soit le nombre de fois où les Équeurdrevillaises se sont imposées par plus de 20 points d'écart.
-
10, c'est aussi le nombre de minutes qu'il a fallu à Mondeville pour remonter un déficit de 18 points.
-
4, soit le nombre de descentes qu'il devrait y avoir si l'USLG et l'ABCH restent relégables en N3.
-
0, soit le nombre de techniques, antisportives ou disqualifiantes sifflées lors de cette journée.

 

Les séries en cours : 17 victoires pour Équeurdreville / 17 défaites pour Argences

 

L' affiche de la prochaine journée : CABOURG vs BAYEUX

 

RAPPEL : le All-Star Game Pré-Nationale aura lieu le 13/05/2017

 

À tout seigneur tout honneur, commençons par celles qui font un malheur et qui occupent la place de leader. Équeurdreville débarquait chez des Bajocasses bien décidées à devenir les premières à faire tomber l'UST cette saison... Las, les Équeurdrevillaises sont tout simplement au-dessus et reviennent de Bayeux avec une large victoire : 50-78. Il faudrait que l'USTBE perde au moins quatre de ses cinq derniers matches pour ne pas monter... on peut vous affirmer que c'est impossible. Concernant le match (qui se déroulait samedi soir à Bayeux pendant la soirée des partenaires), les Manchottes ont pris le large d'entrée en ne permettant que 6 petits points à la meilleure attaque du championnat dans le premier quart. À la pause, Équeurdreville a déjà 20 points d'avance. Le CSB a un sursaut d'orgueil au retour des vestiaires pour réduire l'écart mais étant en effectif réduit, Bayeux lâche dans le dernier quart face à une équipe qui était tout simplement trop forte cette saison.

Une équipe profite de la défaite de Bayeux pour récupérer la seconde place : il s'agit de Douvres, vainqueur du Caen Nord 64-48. Le DBCN démarre mal face à un Caen Nord qui confirme son regain de forme mais se ressaisit rapidement en se mettant à défendre. L'écart se creusera principalement dans les deuxième et troisième quarts-temps. Menant d'une vingtaine de points, les Douvraises vont terminer moyennement et finir à +16. L'équipe va désormais se battre avec Bayeux pour la seconde place. Concernant les Nord-Caennaises, cette défaite leur fait perdre une place, place récupérée par les Hérouvillaises qui l'emportent 50-55 à Pont-L'Évêque. Malgré un effectif de sept joueuses, Hérouville prend les devants d'entrée, profitant d'une défense tout-terrain pas en place. Les Pontépiscopiennes vont multiplier les changements défensifs et monter en intensité pour rester dans la partie mais à chaque fois, HB parviendra à s'adapter. Quelques ratés locaux sur le jeu rapide et deux contre-attaques de Mendy finiront d'assurer la victoire hérouvillaise. Un match intensif et pas désagréable à regarder, dommage qu'il soit entaché par la blessure de Noémie Eudeline.

Deux matches ont eu besoin de cinq minutes supplémentaires pour désigner un vainqueur. Tout d'abord, il y eut Ifs – Mondeville qui se solda par la victoire 78-77 des Ifoises. Et bon sang, côté rebondissements, on a été servi avec cette opposition. Le CBI domine la première période de la tête et des épaules, gérant le rythme du match face à de jeunes Mondevillaises se précipitant trop. Avec 18 points d'avance, Ifs se dirigeait vers une victoire aisée. Que nenni ! L'USOM réalise un troisième quart du feu de Dieu en faisant tourner la balle et en jouant vite (mais sans précipitation cette fois-ci) et arrive à combler son retard en dix minutes. La fin est riche en suspense... et incroyablement longue (85 lancers, 64 fautes et 10 temps-morts dans ce match). Le match se joue à des détails et peut basculer dans un sens comme dans l'autre... et bascule finalement du côté du CBI qui, avec cette victoire, assure son maintien en PNF. Notons que sur ce match, Assa Kanouté, venue aider la Pré-Nat' mondevillaise, a battu la meilleure marque de la saison (réalisée la semaine dernière par Kieda) en scorant 32 points grâce à un jeu intérieur efficace et de nombreux rebonds.

L'autre match s'étant soldé par une prolongation opposait Cabourg à Vire, opposition remportée par les Cabourgeaises 64-62. Une rencontre intense qui passa de match équilibré avant la mi-temps à match de séries dans les vingt dernières minutes du temps réglementaire. Alors que Cabourg avait réussi à prendre 11 points d'avance en début de quatrième quart-temps, Vire va s'accrocher et arracher la prolongation en égalisant à 13 secondes de la fin. L'USMV va marquer les 4 premiers points et comme l'on dit souvent, l'équipe qui arrache la prolongation et/ou qui marque la première en prolongation remporte le match... Comme quoi il ne faut pas forcément écouter les « on dit » puisque Carriere, qui n'avait rien marqué jusque-là, va réussir deux 3-points qui offriront la victoire à Cabourg. Le dernier match de la journée voyait Cherbourg se déplaçait à Argences. Face à la lanterne rouge argençaise, l'ASC est parvenue à s'imposer 41-52. Comme souvent, l'ESA démarre mal mais parvient à se ressaisir petit à petit par l'intermédiaire de Pouchin. Mais les Cherbourgeoises, guidées en attaque par Bertault, sauront s'adapter afin de contenir la scoreuse adverse et se montreront suffisamment hargneuses en défense pour contrôler le secteur intérieur et s'imposer. Cette défaite envoie malheureusement l'ES Argences en R2.

 

DOUVRES BCN : 64

CAEN NORD BASKET : 48

[19-16, 20-10 (39-26), 14-10 (53-36), 11-12]

 

Antoine Dufour (COACH DBCN) : « Comme la semaine passée, on était à sept avec deux intérieures seulement. On démarre mal en prenant un 8-0 ou 10-0. On ne défend pas, on perd nos un contre un. Et puis, on se réveille, on se met à défendre et on doit réussir un 13-2 pour passer devant. On n'a plus jamais lâché l'avantage. On a augmenté l'écart petit à petit grâce à une bonne défense et offensivement, on a réussi à trouver de bonnes positions. On a 13 points d'avance à la mi-temps et sur la deuxième période, ça ne joue pas très bien des deux côtés et l'écart reste le même. On re-creuse l'écart pour monter à 20 et on termine un peu moyennement. Agréablement surpris par l'équipe du Caen Nord, si elles avaient eu cet effectif dès le début de saison, elle ne serait pas autant en difficulté. »

Boris Renaux (COACH CNB) : « Un match qu'on commence plutôt bien, on cible ce qu'on voulait, on trouve des tirs plutôt simples. Douvres revient au score et pendant les quinze premières minutes, c'est correct des deux côtés. Puis on a un passage à vide pendant cinq minutes, on devrait scorer sur contre-attaque mais on perd des balles, ce qui fait que l'on se retrouve à -12 à la mi-temps. En deuxième période, on n'est plus dans l'exécution des consignes, on se fait avoir sur des erreurs et on finit à -16. Un match où l'on ne peut pas gagner parce qu'on fait des erreurs. Si on joue correctement, on peut espérer être à moins de 10 points. »

 

- 13fts DBCN, 12/18 lf DBCN, 4 3pts DBCN, 16fts CNB, 10/19 lf CNB, 0 3pts CNB

 

Marque DBCN : *S. Dutour 9pts, C. Besançon 12pts, *F. Marie 10pts, *L. Ovieve 6pts, *J. Levernieux 17pts, P. Poinot 5pts, *A. Antoine-Cochard 5pts

Marque CNB : *J. Abascal-Carral 7pts, *A. Brunelle 5pts, T. Lebourgeois , A. Monteiro , *L. Jeanne 4pts, L. Trebouta 9pts, M. Lecourtois 4pts, *J. Becam 6pts, *P. Fleury 5pts, C. Godard 8pts

 

CABOURG BASKET : 64 [pr]

USM VIROISE : 62 [pr]

[15-14, 14-17 (29-31), 18-12 (47-43), 10-14 (57-57), 7-5]

 

Claude Martin (COACH CB) :« Un match intense entre deux équipes du même niveau malgré la différence au classement. C'était un match un peu bizarre, la première mi-temps est assez équilibrée et il y a eu un peu de folie au début du troisième quart-temps où Vire a pris l'avantage en faisant un 8-0. Et on répond par un 18-2, Vire perd des balles, notre défense est plus resserrée et on trouve des points faciles. On continue sur notre lancée au début du quatrième pour mener +11 puis Vire, qui a de la ressource, revient et arrache la prolongation en égalisant à 13 secondes de la fin et on ne concrétise pas la possession suivante, notre tir à la dernière seconde ne rentrant pas. Vire démarre bien la prolongation avec un 4-0 et les derniers points sont pour Orlane Carriere qui met deux 3-points. Vire a la possibilité d'égaliser mais leur shoot ne rentre pas. Un match un peu fou sur la deuxième mi-temps. »

Abdeloïd Ayad (COACH USMV) : « Cabourg a gagné contre Vire avec 2 points d'avance. Il aura fallu une prolongation pour que Cabourg gagne. Le match a été accroché avec une intensité défensive. »

 

- 21fts CB, 11/23 lf CB, 3 3pts CB, 23fts USMV, 9/15 lf USMV, 3 3pts USMV

 

Marque CB : *A. Barbey 6pts, *F. Bathily 7pts, *L. Chazal 20pts, *N. Percheron 15pts, *O. Carriere 6pts, J. Sibarita 2pts, C. Lagoutte 1pt, A. Roussel 7pts

Marque USMV : A. Hamon 4pts, L. Lievre 2pts, *R. Giffaut 12pts, *C. Helie 11pts, *E. Ficet 11pts, *J. Villette 12pts, *C. Madelaine 10pts

 

ES ARGENÇAISE : 41

AS CHERBOURG : 52

[6-16, 15-12 (21-28), 14-16 (35-44), 6-8]

 

Fabrice Thellier (COACH ESA) : « Exceptionnellement, j'ai pu retrouver un effectif, on était huit. On a fait une très mauvaise entame de match, chez nous c'est habituel. On fait preuve de maladresse et on a du mal à attaquer leur 3-2. On se recale, on retrouve de l'adresse et des bons tirs. C'était un match intéressant du point de vue de l'intensité, les Cherbourgeoises sont très hargneuses, elles ont contrôlé l'intérieur, elles ont bien contrôlé Camille Pouchin. Le score est logique, on revient à -6 dans le dernier quart-temps. J'ai retrouvé de l'effectif, j'ai retrouvé une équipe qui avait envie de jouer et qui s'est fait plaisir sur le terrain. Bertault fait un bon match, je trouve que c'est elle qui fait la différence. Bon arbitrage. »

Pierre-Olivier Giot (COACH ASC) : « Nous avons pris ce match très au sérieux, on savait qu'Argences à domicile allait vendre très cher sa peau et on se rappelle qu'Equeurdreville a failli faire une boulette là-bas. On démarre très bien en prenant quelques points d'avance, avance qu'on a gérée toute au long de la rencontre même si Argences restait dans le rétroviseur. Le seul souci est que Corvez s'est fait une élongation dans le deuxième quart et pour assurer la victoire, il a fallu qu'elle serre les dents et continue à jouer. On a bien démarré le troisième quart, on a ciblé Pouchin qui avait fait une bonne première mi-temps. Comme lors de nos succès, on a su se serrer les coudes en défense mais ça a été difficile. »

 

- 14fts ESA, 7/14 lf ESA, 4 3pts ESA, 15fts ASC, 8/9 lf ASC, 6 3pts ASC

 

Marque ESA : *L. Legrix 4pts, *M. Leclerc 10pts, *C. Pouchin 18pts, M. Isabel , A. Capdepon 4pts, *M. Messager , E. Mazingue 2pts, *N. Guerin 3pts

Marque ASC : *V. Pleven 10pts, *M. Vallognes 4pts, *E. Yssembourg 7pts, *C. Bertault 17pts, S. Person , S. Gervaux 7pts, *C. Corvez 6pts, P. Drean 1pt

 

CB IFS : 78 [pr]

USO MONDEVILLE : 77 [pr]

[27-14, 15-10 (42-24), 5-23 (47-47), 24-24 (71-71), 7-6]
(ndlr : un petit article est fait sur ce match car, comme nous y avons assisté, les déclarations des coaches furent brèves et ne détaillaient pas le déroulé du match. De plus, c'était le choc de la saison.)

 

Une opposition de style avec une équipe assez expérimentée et préférant jouer demi-terrain recevant une équipe jeune aimant courir. Les vingt premières minutes sont totalement à l'avantage des Ifoises, bien lancées par les 3-points de Nicolle : « J'avais dit aux filles d'insister sur le jeu demi-terrain face à une équipe qui aime courir et qui est un peu plus naïve défensivement. » Les Mondevillaises confondent vitesse et précipitation, les fautes se multiplient et l'écart se creuse logiquement : « On se fait bouffer parce qu'on ne respecte pas les consignes. » dixit Stéphanie Asselin. À la pause, le CBI compte 18 points d'avance. On se dit que le match va suivre la logique du classement et qu'on va assister à une victoire facile du CBI. Sauf que l'USOM ne l'entend pas de cette oreille et le troisième quart est un carnage, Ifs ne met plus rien : « On n'est pas dans les consignes, on commence à faire une passe/un tir, une passe/un tir... » La balle circule incroyablement bien côté mondevillais et la moindre erreur adverse est exploitée. En dix minutes, Mondeville a réussi à remonter un écart de 18 points. Le dernier quart est haché, traîne en longueur, les coups de sifflet se multiplient, les contestations sur l'arbitrage aussi. Les deux équipes ne se lâchent pas, aux 3-points du CB Ifs répond la domination dans la peinture d'Assa Kanouté. Ça ne se joue à rien, un lancer manqué par ci, une balle perdue par là... et on doit aller en prolongation pour départager les deux équipes. Une prolongation où l'on verra la moitié de l'effectif mondevillais sortir pour cinq fautes. Étrangement, Ifs remportera la prolongation en ne marquant pas un seul panier alors que l'USOM en réussit deux. Les lancers suffiront pour obtenir une victoire par la plus petite des marges. Dans ce match où l'équipe perdante ressortirait forcément frustrée, ça aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre : 1 point d'écart, 13 égalités, 22 lancers ratés pour Ifs, 12 pour Mondeville. On retiendra aussi les 53 lancers tentés par Ifs ainsi que les 32 points d'Assa Kanouté, soit la meilleure performance au scoring de la saison. Un match riche en suspense et en rebondissements : « On s'en sort bien à gagner en prolongation mais je pense qu'à 40 secondes de la fin, un des deux arbitres nous vole la victoire. » L'entraîneur de l'USOM aura aussi à redire sur certaines décisions : « On ne reviendra pas sur l'arbitrage mais on mériterait que ça tombe au moins une fois de notre côté. »

 

- 26fts CBI, 31/53 lf CBI, 5 3pts CBI, 38fts USOM, 20/32 lf USOM, 1 3pts USOM

 

Marque CBI : *E. Dziuk 14pts, A. Geraudel , *M. Le Roux 16pts, *M. Reulet 10pts, *P. Nicolle 21pts, *G. Ollo , C. Françoise 10pts, S. Pierre-Désiré 7pts

Marque USOM : *A. Lanchas 8pts, *E. Perrotin , *L. Pailler 15pts, *O. Picot 6pts, M. Vernon , S. Bouabib 10pts, C. Petiton 1pt, *A. Goudeau 3pts, M. Herbline 2pts, *A. Kanouté 32pts

 

CS BAYEUX : 50

USTB ÉQUEURDREVILLE : 78

[6-19, 15-22 (21-41), 22-15 (43-56), 7-22]

 

Jeane Malassigne (COACH CSB) : « En septembre, j'ai dit aux filles qu'on jouait la montée. Je tiens à féliciter Equeurdreville. Pour monter, il faut dix joueuses. Sur le match, on a un premier quart-temps catastrophique : face à la meilleure défense 'de zone' de Pré-Nationale, on est à 6 points. Leur zone est très compacte, elles avaient ciblé Kasia Kieda. On a des positions ouvertes à 3-points mais on fait 1/7, ajouté aux six pertes de balles. Je change de défense en deuxième quart, on passe sur un peu de zone. On est déjà à -20 à la mi-temps. Sur le troisième quart, je repars en fille à fille. Notre adresse revient avec six paniers à 3-points. On traîne toujours nos 13 points de retard du premier quart. Ça reste jouable mais Équeurdreville passe en 3-2 pour museler nos tirs extérieurs. Et comme je joue avec sept joueuses, on craque physiquement, on est carbonisé et on a quelques joueuses qui n'ont pas eu leur rayonnement habituel. L'UST a su beaucoup provoquer et fait 23/30 aux lancers. Maintenant, l'objectif est de finir à la deuxième place, ce sera compliqué car je n'aurai plus Armelle Crocquevieille, qui n'a joué que deux minutes sur ce match. Essayons de bien terminer. Bon arbitrage. »

Stéphane Véron (COACH USTBE) : « Bayeux n'a pas eu de chance, elles sont tombées sur une équipe qui en voulait. Les filles ont fait un match très correct en défense en coupant les lignes de passes pour Kieda avec une zone 2-1-2 très compacte. On a pris les rebonds et grâce à ça, on a eu, pour une fois, un très bon jeu de transition. On s'adapte à leur défense, Bayeux revient à -13 au début du troisième, on change de défense et ensuite on les domine, surtout parce qu'elles craquent physiquement. On a fait un excellent match aussi bien sur le plan défensif qu'offensif, on a même été félicité par les supporters de Bayeux. Un match plein, les filles étaient motivées, c'était le match qu'il fallait gagner, toutes les joueuses ont marqué (ou presque, ndlr), le match parfait pour se donner trois jokers. Le travail accompli sur le plan collectif commence a payer, les supporters se sont déplacés, un samedi soir très positif. Un peu dommage pour Bayeux pour qui c'était la soirée partenaires, on ne pensait pas gagner d'autant mais quand on joue à ce niveau, je pense qu'on est au dessus. »

 

- 21fts CSB, 10/19 lf CSB, 8 3pts CSB, 21fts UST, 23/30 lf UST, 1 3pts UST

 

Marque CSB : *P. Leroy 9pts, *L. Acheen 5pts, *C. Seigneurie 10pts, A. Crocquevieille , *L. Barthes-Raucq 6pts, B. Mallet 6pts, A. Fouques 2pts, *K. Kieda 12pts

Marque USTBE : O. Bavay , *E. Dubost 19pts, J-M. Reault 2pts, C. Pasco 5pts, *S. Sauvey 12pts, *F. Veron 6pts, *E. Veron 9pts, M. Joly 8pts, *L. Veron 17pts

 

PONT-L'ÉVÊQUE PAB : 50

HÉROUVILLE BASKET : 55

[13-21, 14-8 (27-29), 15-11 (42-40), 8-15]

 

Boris Dadéké (COACH PLPAB) : « On commence le match en prenant un 10-0, notre défense tout-terrain n'étant pas en place. On passe en zone 3-2, ce qui nous permet de revenir au score et de les perturber, mais Élise Jeanne nous allume à 3-points. On change encore d'options avec une boîte sur elle et en carré derrière, on revient encore au score en faisant jeu égal et en coupant Jeanne de ses coéquipières mais derrière, il y a Joba qui nous fait mal à son tour par ses percussions et son adresse extérieure. On re-change d'option en faisant double-boîte et triangle derrière. On prend l'option de mettre le ballon à l'intérieur, ce qui est payant et nous permet de rester dans le match. Le début du troisième quart n'est pas bon, on n'y est pas au niveau du repli. Derrière, on fait jeu égal jusqu'à la fin et on n'arrive pas à passer devant, on est maladroit sur le jeu rapide. Ce qui était intéressant est que c'était le match le plus intense de la saison avec deux équipes qui avaient envie de courir. Les filles ont produit un jeu intéressant, l'équipe commence à arriver à maturité. Forcément, la perte de Noémie Eudeline dans le troisième quart (rupture tendon d'Achille, ndlr) nous fait mal. Notons la très belle performance de Melody Perrier. »

Loïc Asseline (COACH HB) : « Un match compliqué, je pars avec sept joueuses plus une de l'équipe réserve. Dans l'intensité, on démarre très bien, on garde environ 4 points d'avance sur le premier quart-temps. Pont-L'Évêque a l'équipe pour répondre à l'intensité, Boris Dadéké sort une zone avec boîte sur Élise qui nous met en difficulté même si elle arrive à mettre deux gros tirs. Derrière, Boris fait une double-boîte sur Mathilde Joba et Élise, ça nous redonne des espaces et on est plus dans l'alternance. Ça a permis à Mathilde de jouer son jeu, si on défend dur sur elle, si on la colle, ça lui permet de courir et elle aime ça. Ça a été serré mais on est souvent devant. Sur la fin de match, les adversaires sont un peu cramées et j'ai ma jeune, Shanney Mendy, qui nous met deux contre-attaques coup sur coup et qui tue le match. On a réussi à maintenir un très bon niveau défensif et le match se joue là-dessus pour moi. »

 

- 15fts PLPAB, 6/15 lf PLPAB, 2 3pts PLPAB, 11fts HB, 8/13 lf HB, 5 3pts HB

 

Marque PLPAB : S. Grimoult 2pts, Le. Colange 7pts, L. Duval , *N. Eudeline, *B. Joly 10pts, Lo. Colange 2pts, *M. Perrier 12pts, *M. Gaudin Thomas 4pts, *J. Domnesques 13pts

Marque HB : *E. Jeanne 15pts, *W. Saline 13pts, *M. Joba 15pts, M. Georges , J. Duval , M. Boulenger , *A. Avoulou 2pts, *S. Mendy 10pts

CLASSEMENT

1

USTB ÉQUEURDREVILLE [M*]

17v - 0d

34pts

+445

2

DOUVRES BCN [M*] (▲ 1)

14v - 3d

31pts

+281

3

CERCLE SPORTIF BAYEUX [M*] (▼ 1)

14v - 3d

31pts

+378

4

CLUB BASKET D'IFS [M*]

11v - 6d

28pts

+45

5

CABOURG BASKET

9v - 8d

26pts

-66

6

AS CHERBOURG

8v - 9d

25pts

-62

7

PONT-L'ÉVÊQUE PAB

7v - 10d

24pts

-54

8

USO MONDEVILLE

6v - 11d

23pts

-181

9

HÉROUVILLE BASKET [-1/pénalité] (▲ 1)

7v - 9d

23pts

-187

10

CAEN NORD BASKET (▼ 1)

5v - 12d

22pts

-135

11

USM VIROISE

4v - 13d

21pts

-229

12

ES ARGENÇAISE [▼R2]

0v - 17d

17pts

-236

[M*] : maintenu
[▼R2] : relégué en R2 féminine
Sont surlignées en gris les équipes désormais hors-course pour le Titre

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. Le championnat restera à 12 équipes en 2017-2018.
L'Avant-Garde (N3) est assurée de descendre, il y aura au moins deux descentes en PNF.

 

TOP 10 SCOREUSES PNF DE LA 17ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUSE

POINTS

1

A. Kanouté (USOM)

32pts

2

P. Nicolle (CBI)

21pts

3

L. Chazal (CB)

20pts

4

E. Dubost (USTBE)

19pts

5

C. Pouchin (ESA)

18pts

6

C. Bertault (ASC)

17pts

#

J. Levernieux (DBCN)

17pts

#

L. Véron (USTBE)

17pts

9

M. Le Roux (CBI)

16pts

10

4 joueuses

15pts

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr