Pré-Nat' Féminine : le championnat est-il fini ?

09 février 2017 Ecrit par 
Les Équeurdrevillaises viennent-elles de tuer le championnat ? (Crédit photos : page facebook BASKET FÉMININ BASSE NORMANDIE)

Basket. Quinzième journée de Pré-Nationale féminine. La question est légitime car après la victoire d'Équeurdreville sur Douvres, l'UST a désormais un boulevard devant lui et a de grandes chances de terminer la saison à la première place. Seul Bayeux pourrait contrarier ce pronostic mais même la victoire ne suffirait pas. Aucune surprise sur cette journée mais nous noterons la victoire compliquée d'Ifs face à Vire et le Caen Nord qui stoppe une série de six défaites consécutives.

 

Les chiffres de la journée :
-
2, deux équipes seulement ont réussi à atteindre la barre des 60 points marqués.
-
6, c'est la sixième fois cette saison que l'USTBE encaisse moins de 40 points.
-
1, une équipe est d'ores et déjà maintenue. Il s'agit bien évidemment d'Équeurdreville.
- 5, mathématiquement parlant, cinq équipes sont encore en course pour le Titre.

 

Les séries en cours : 15 victoires pour Equeurdreville / 15 défaites pour Argences

 

L' affiche de la prochaine journée : eh bien...

 

RAPPEL : le All-Star Game Pré-Nationale aura lieu le 13/05/2017

 

On vous explique le scénario : pour déloger l'USTBE de la première place, il faudrait que Bayeux s'impose d'au moins 13 points face au leader et espérer que ledit leader lâche un autre match. Et franchement, peu sont ceux qui voient Équeurdreville perdre face à une autre équipe que le CSB (et à ceux qui rétorqueront qu'Argences, lanterne rouge, a bien failli les faire tomber, nous répondrons que justement, ce quasi-faux pas a sûrement fait beaucoup de bien à l'UST qui semble avoir pris conscience qu'aucun relâchement n'est permis), la plupart des entraîneurs pense en effet que le championnat a pris fin dimanche dernier avec la victoire des Équeurdrevillaises 37-56 sur le parquet de Douvres, leur dauphin au classement. Nous vous offrons un (très) gros plan sur ce match.

Avec cette défaite, Douvres quitte la seconde place. Celle-ci est récupérée par Bayeux qui l'a emporté 78-45 face à l'AS Cherbourg. Le sort du match a été réglé dès le premier quart-temps avec une défense tout-terrain et un jeu rapide extrêmement efficaces de la part du CSB. Les Bajocasses ont ensuite géré leur avance avant de remettre un coup d'accélérateur dans le dernier quart. Cherbourg n'avait pas les armes sur ce match. Septième victoire de suite pour Bayeux. On termine avec ce tour du haut de tableau avec la victoire compliquée d'Ifs sur Vire : 51-49. S'étant fait surprendre lors du match aller, le CBI a failli revivre la même déconvenue face à des Viroises accrocheuses et déterminées. Une fin de match gérée correctement et un gros match défensif de Reulet ont permis aux Ifoises de ne pas se laisser surprendre.

Dans le bas de tableau, avec la défaite de tous ses concurrents pour le maintien, c'est le Caen Nord qui fait une bonne affaire avec sa victoire 47-63 sur Argences. Les Nord-Caennaises ont mis fin à une série de six défaites consécutives grâce à un secteur intérieur dominant et à une Abascal Carral efficace dans la gestion. Les Argençaises n'ont rien lâché mais leur manque de profondeur de banc les pénalise et l'équipe concède une quinzième défaite en autant de matches.

Concernant le reste du milieu/bas de classement (en gros, toutes les équipes derrière le « Big 4 »), les Pontépiscopiennes retrouvent le sourire après deux défaites de rang en l'emportant 59-53 face à Mondeville. L'USOM prend le meilleur départ et mène à la mi-temps mais dans les vingt dernières minutes, les wagons de lancers obtenus par le PLPAB et les quelques ballons perdus mondevillais scelleront le sort du match. Le dernier match de la journée opposait Cabourg à Hérouville et fut remporté 58-45 par le premier nommé. Dépourvues de Jeanne, les Hérouvillaises ont manqué de solutions offensives (et la blessure de Houlette n'a pas aidé). Bien qu'irrégulières, les Cabourgeaises ont su être sérieuses et mettre le tir qu'il fallait pour ne pas laisser leurs adversaires revenir. Avec cette victoire de 13 points, Cabourg récupère le point-average.

 

DOUVRES BCN : 37

USTB ÉQUEURDREVILLE : 56
[10-15, 9-13 (19-28), 4-10 (23-38), 14-18]

 

(ndlr : un article est fait sur ce match car, comme nous y avons assisté, les déclarations des coaches furent brèves et ne détaillaient pas le déroulé du match. De plus, c'était le choc de la saison.)

 

On ne va pas dire que le choc a accouché d'une souris mais on n'en n'est pas loin, le début de match laissait pourtant augurer un duel intéressant. Certes, Douvres était assez maladroit mais ne défendait pas trop mal, ce qui lui permit de ne compter que 5 points de retard. Le DBCN se rapproche un peu dans le second quart en provoquant des fautes et en défendant le plomb mais face à la zone compacte de l'UST, les locales doivent tirer à 3-points et le souci, c'est que rien (mais vraiment RIEN) ne rentre malgré des positions de tirs somme toute correctes : « J'ai changé de zone quand j'ai vu que Clarisse Besançon jouait au poste, sinon on restait en 3-2. » explique Stéphane Véron. Les Équeurdrevillaises jouent intelligemment en défense, voyant que leurs adversaires n'ont pas d'adresse, elles resserrent la zone sous le panier et le DBCN n'a pas d'autre option que de shooter : « Défensivement, on les tient mais on a 0 adresse, mettre le ballon à l'intérieur, c'est compliqué car elles ferment à chaque fois à deux et Leslie Véron est au milieu. » Dubost gère le jeu de main de maître et Félicie Véron se montre extrêmement précieuse en défense. A la pause, l'USTBE mène de 9 points dans ce match axé sur la défense.

L'écart augmente dans le troisième quart. Douvres ne joue pas forcément mal, les tirs pris sont de bons tirs mais il y a une vitre sur le panier, encore une fois, rien ne rentre. Pourtant, on sent que le match pourrait basculer si ça rentrait : « Je pense que ça se joue à pas grand chose. A un moment, si on met nos tirs, on peut revenir dans le match. » Le DBCN doit attendre cinq minutes pour marquer son premier panier du troisième quart. L'UST ne score pas beaucoup, les rotations n'alimentant pas autant la marque que les titulaires, mais la défense reste solide que ce soit le cinq majeur ou le banc sur le terrain. L'écart est de +15 avant le dernier acte et dans un match avec cette physionomie, ça semble difficile à rattraper. Néanmoins, Douvres s'accroche et continue d'y croire en trouvant davantage de solutions en attaque. On se dit « Pourquoi pas ? »... sauf que le leader accélère lui aussi en attaque : « Dans le jeu collectif, on était mieux placé, on a eu de très belles actions de jeu, on a eu un peu d'adresse. Leslie Véron marque moins de points mais joue en fixation et prend 10 rebonds défensifs. » L'UST est trop forte et ne laisse pas son adversaire revenir, s'imposant +19 au final.

Les sourires et la joie (mesurée certes) des Équeurdrevillaises démontrent bien qu'elles ont conscience d'avoir fait un grand pas vers le Titre. En effet, à part Bayeux peut-être (qui doit l'emporter de plus de 12 points), on voit mal une équipe faire ce que personne n'a encore réussi à faire, à savoir défaire l'USTBE. Vous allez nous dire qu'Argences, dernier du championnat, a bien failli les faire tomber. Eh bien justement, on pense que cette alerte a fait beaucoup de bien à Équeurdreville et le coach vaincu semble le croire aussi : « Oui, je pense que le championnat est terminé. Même si elles perdent à Bayeux, je pense qu'elles sont conscientes que les petits matches, il ne faudra plus les perdre, Argences leur a servi de signal d'alarme. » Concernant le match, l'entraîneur ne peut cacher sa déception : « Je pense que l'écart est un peu sévère sur l'ensemble du match. On n'a pas à rougir mais il y a des choses à bosser. » Le bon match de Besançon n'aura pas suffi. Si quelques 3-points étaient tombés dedans, mais avec des si...

Les facteurs de victoire de l'UST sont très souvent les mêmes : une défense très efficace et un banc qui l'est tout autant : « Je suis très satisfait, on ne s'attendait pas à une résistance aussi faible de Douvres qui, je pense, a lâché après la mi-temps. » Les Véron ont été précieuses en défense et au rebond mais la joueuse du match est probablement Dubost, pas pour ses 21 points mais pour sa gestion et sa lecture de jeu, et ce, des deux côtés du terrain. L'équipe d'Équeurdreville a désormais un boulevard devant elle et une victoire à Bayeux devrait la sacrer Championne à 90% : « On ira à Bayeux pour gagner. On a +12 au point-average, Bayeux me paraît moins armé à l'intérieur où il n'y a que Kieda (ndlr : Crocquevieille, Barthes-Raucq et Fouques apprécieront...). A Douvres, il y a Antoine-Cochard qui n'est pas mal, Besançon et d'autres joueuses, c'est costaud. Bayeux, c'est moins complet au niveau de l'intérieur donc je pense que ce sera plus facile de ce côté-là. » Verdict le 12 mars prochain.

 

- 19fts DBCN, 8/12 lf DBCN, 1 3pts DBCN, 17fts USTBE, 11/22 lf USTBE, 3 3pts USTBE

 

Marque DBCN : S. Dutour 2pts, A. Rives 2pts, *C. Besançon 15pts, *F. Marie , *L. Ovieve 6pts, *J. Levernieux 8pts, P. Plouhinec , *A. Antoine-Cochard 4pts, A. Volard

Marque USTBE : O. Bavay 1pt, *E. Dubost 21pts, *J-M. Reault 4pts, C. Pasco , S. Sauvey 6pts, *F. Veron 6pts, *E. Veron 4pts, M. Joly 6pts, *L. Veron 8pts

 

CABOURG BASKET : 58

HÉROUVILLE BASKET : 45

[14-14, 15-11 (29-25), 18-9 (47-34), 11-11]

 

Claude Martin (COACH CB) : « Je suis très content du match de mes filles. Elles ont fait un match sérieux, appliqué en étant bien en place défensivement. Le seul bémol sont les cinq dernières minutes, on est à +21, Houlette sort sur blessure et là, on enchaîne les mauvais choix : pertes de balles, mauvais shoots... J'espère qu'après la trêve, les filles reviendront avec la même envie et la même détermination. Sur le premier quart, on est toujours un peu en réaction et on prend la mesure en fin de deuxième quart-temps. Dans le troisième quart, on est dans la lignée de la fin de la période précédente. Début du quatrième, on les étouffe. On voulait avoir le point-average qui était de +10 pour Hérouville, il a fallu réagir un petit peu vers la fin pour garder ce point-average. »

Loïc Asseline (COACH HB) : « Si on gagnait, ça nous faisait faire un bond au classement. On a été capable de jouer avec beaucoup d'intensité mais on laisse des choses faciles aussi bien offensivement que défensivement et leur deuxième mi-temps, où elles sont en zone 1-3-1, nous perturbe complètement et nous met dans le doute. Chaque fois qu'on a eu un sursaut, elles mettent un gros tir. On est à -10 sur quasiment toute la deuxième mi-temps. En plus, on perd Charlotte Houlette qui se fait une grosse entorse à la cheville. La trêve va faire beaucoup de bien. Maintenant, il va falloir cravacher et prendre des gros matches. Plus qu'aller prendre des gros matches, on n'a plus le droit à l'erreur contre nos adversaires directs. Je tiens à féliciter les filles sur l'intensité et l'investissement qu'elles mettent sur le terrain. »

 

- 18fts CB, 7/13 lf CB, 5 3pts CB, 11fts HB, 15/26 lf HB, 6 3pts HB, 1ft U HB

 

Marque CB : A. Huche , *A. Barbey 5pts, *F. Bathily 3pts, *L. Chazal 12pts, *N. Percheron 10pts, *O. Carriere 8pts, J. Sibarita 14pts, C. Lagoutte 2pts, A. Roussel 4pts

Marque HB : *W. Saline 2pts, *M. Joba 15pts, M. Georges 1pt, C. Houlette 11pts, C. Delestree Kerzerho 2pts, *A. Avoulou 5pts, *S. Mendy 5pts, *M. Gorin 4pts

 

ES ARGENÇAISE : 47

CAEN NORD BASKET : 63

[10-13, 15-24 (25-37), 15-10 (40-47), 7-16]

 

Fabrice Thellier (COACH ESA) : « Match intéressant pour les deux équipes, Boris était aussi dans une phase de doute avec son équipe après une cruelle défaite. Match intéressant pour nous, jusqu'à la moitié du troisième quart, on a su tenir défensivement et proposer des choses offensivement. Après, on a couru après le ballon car elles ont une bonne circulation de balle sur la zone. Le secteur intérieur nous a fait beaucoup de mal avec Fleury et Godard et la profondeur de banc a fait la différence. Je suis content des filles mais offensivement, on manque encore de l'instinct de tueur. Victoire méritée pour le Caen Nord, le fait qu'elles aient bien attaqué la zone en milieu de troisième leur ont permis de bien gérer après et nous, nous n'étions pas assez lucides pour revenir. Abascal Carral fait vraiment un bon match, des deux côtés du terrain, elle a bien géré le jeu. »

Boris Renaux (COACH CNB) : « On fait un bon match. On a un peu de mal au début, Argences fait quarante minutes de 1-3-1 donc je dois prendre un temps-mort pour expliquer comment on attaque une 1-3-1. On a trouvé beaucoup de solutions dans le secteur intérieur. Un petit coup de mou dans le troisième où on est moins dans le rythme. Et puis on défend un peu plus dur, on joue un peu mieux pour refaire l'écart. C'est un match qu'on a maîtrisé, je trouve. On a amené la balle où on voulait, dans le mouvement, les extérieures ont réussi à servir les intérieures dans de bonnes conditions. »

 

- 17fts ESA, 10/15 lf ESA, 1 3pts ESA, 16fts CNB, 7/19 CNB, 0 3pts CNB

 

Marque ESA : L. Legrix , *M. Leclerc 12pts, *C. Pouchin 9pts, *M. Isabel 2pts, A. Labory 14pts, *M. Messager 5pts, *N. Guerin 5pts

Marque CNB : *J. Abascal Carral 10pts, *A. Brunelle 7pts, T. Lebourgeois 2pts, *A. Monteiro 2pts, L. Trebouta 7pts, *M. Lecourtois 8pts, P. Fleury 18pts, *C. Godard 9pts

 

CB IFS : 51

USM VIROISE : 49

[9-13, 8-6 (17-19), 19-13 (36-32), 15-17]

 

Adrien Laignel (COACH CBI) : « Ça été très très très très compliqué, on a été cohérent collectivement six minutes à cheval entre le troisième et le quatrième. Le reste du temps, on a été plus à la recherche de l'exploit individuel qu'autre chose. Défensivement, on n'encaisse que 49 points, j'ai trouvé ça bien mais bon, offensivement, la première mi-temps a été une catastrophe, on n'a pas été patient. Je retiendrai le gros match défensif de Marion Reulet qui doit être entre 15 et 20 rebonds. L'essentiel était de gagner pour quasiment assurer le maintien, on a gagné, c'est le principal. En fin de match, on est à +1, Vire n'est pas dans la pénalité et fait faute sur la remise en jeu alors qu'il reste cinq secondes. Elles refont faute et on fait 0/2 aux lancers mais on prend le rebond offensif, nouvelle faute, on fait 1 sur 2, elles n'ont plus de temps-mort et balancent une prière qui tape la planche. Moche mais gagné. »

Abdeloïd Ayad (COACH USMV) : « Un match accroché et défensif. Vire est remonté au score dans la dernière minute mais Ifs a réussi à gagner en conservant le score. Tous les quarts-temps ont été accrochés, les deux équipes se tenaient à distance. »

 

(ndlr : Si, à l'avenir, l'une des joueuses, de préférence la capitaine, de l'USM Vire pouvait venir étoffer un peu les déclarations du coach, nous en serions ravis.)

 

- 17fts CBI, 12/23 lf CBI, 3 3pts CBI, 22fts USMV, 8/13 lf USMV, 1 3pts USMV

 

Marque CBI : A. Foisnet , *E. Dziuk 4pts, *A. Geraudel 12pts, *M. Reulet 6pts, *P. Nicolle 10pts, G. Ollo 3pts, *C. Françoise 7pts, S. Pierre-Desire 9pts

Marque USMV : E. Martel , L. Levardon 2pts, *R. Giffaut 2pts, *C. Helie 13pts, *E. Ficet 6pts, A. Hamon 5pts, *J. Villette 11pts, *C. Madelaine 10pts

 

CS BAYEUX : 78

AS CHERBOURG : 45

[27-5, 20-17 (47-22), 13-14 (60-36), 18-9]

 

Jean Malassigne (COACH CSB) : « Les Cherbourgeoises défendent quasiment tout le match en zone et nous, en fille à fille. Le premier quart est excellent avec une défense tout-terrain et beaucoup de jeu rapide. Le deuxième quart est plus équilibré, on a moins d'agressivité défensive. Cherbourg gagne le troisième quart, on est un peu en panne défensivement, Corvez met 8 points et Bertault percute un peu. Dans le dernier quart, on finit bien alors qu'on est un peu tous à attendre le résultat de Douvres – Équeurdreville. Par contre, on a eu un peu de maladresse sur leur zone car nos shooteuses ne se sont pas trop entraînées cette semaine, on n'a pas très bien fait circuler la balle et on a un peu trop joué en première intention sur la zone. Mais bon, on n'a jamais été inquiété. Bon arbitrage. »

Pierre-Olivier Giot (COACH ASC) : « On partait en sous-effectif, on n'espérait pas faire grand chose là-bas et la messe a été dite dès le premier quart qui se résume au non respect des consignes de mon équipe. En réalisant simplement des passes à terre, on aurait trouvé des solutions pour trouver des tirs en attaque face au pressing bajocasse. Ensuite, on arrive à trouver un peu de solutions à la mi-temps pour ne pas exploser. Ce qui nous coûte cher, c'est que Valérie Pleven sort en fin de troisième quart pour une luxation de l'épaule. C'est une des combattantes au rebond et sans elle, face aux Kieda, Crocquevieielle, Barthes-Raucq et Cie, c'est compliqué. L'écart se creuse logiquement à la fin. En défense, on sait se montrer présent, en attaque, c'est toujours compliqué. On n'avait pas les armes pour rivaliser. »

 

- 15fts CSB, 13/17 lf CSB, 3 3pts CSB, 1ft T CSB, 16fts ASC, 5/16 lf ASC, 4 3pts ASC

 

Marque CSB : P. Leroy , *L. Acheen 14pts, *C. Seigneurie 20pts, *A. Crocquevieille 15pts, *L. Barthes-Raucq 6pts, *B. Mallet 3pts, A. Fouques 4pts, K. Kieda 16pts

Marque ASC : *V. Pleven 3pts, *M. Vallognes 8pts, C. Finel 3pts, *C. Bertault 11pts, S. Person 2pts, *C. Corvez 18pts, *P. Drean

 

PONT-L'ÉVÊQUE PAB : 59

USO MONDEVILLE : 53

[9-14, 14-16 (23-30), 17-10 (40-40), 19-13]

 

Boris Dadéké (COACH PLPAB) : « Mondeville prît un meilleur départ que nous, notamment grâce à son adresse à 3-points. Mais Pont-L'Évêque était en place défensivement et l'alternance défensive perturbait l'adversaire, ce qui l'empêcha de prendre son envol. L'impact physique imposé par nos filles nous a permis de reprendre l'avantage et d'étouffer la jeune garde mondevillaise qui a pu limiter la casse grâce à des tirs à 3-points désespérés dans les dernières secondes. Nous attendions une réaction et elle fut à la hauteur de nos attentes en terme d'intensité et concentration de la part de toute l'équipe. Bravo les filles ! »

Alex Devaux (COACH USOM) : « Bon début de match avec une grosse présence défensive. On a beaucoup d'agressivité, on récupère quelques ballons qu'on transforme en jeu rapide. Derrière, sur jeu placé, on joue collectivement et c'était très beau à voir. On fait un petit écart au bout de deux minutes. Après quelques minutes, on a encore des interceptions mais on loupe nos tirs à un contre zéro et on le paie sévèrement à la fin du match au vu du résultat. Deuxième quart : toujours aussi fort en défense mais des tirs qui ne rentrent pas malgré le travail collectif en amont. On continue sur cette lancée dans le troisième quart, on a même +12 à un moment et on se relâche malgré l'intensité du match et du coup, on finit le troisième quart à égalité. Dans le dernier quart, Pont-L'Évêque entre en mode euphorique. On perd des ballons et derrière, on court après le score, on met quelques paniers à la fin mais c'est trop tard, le match est terminé. Malgré la défaite, j'ai vu du beau basket jusqu'au bout. On a été très vite sanctionné au niveau des fautes... »

 

- 12fts PLPAB, 15/25 lf PLPAB, 0 3pts PLPAB, 21fts USOM, 2/7 lf USOM, 5 3pts USOM

 

Marque PLPAB : O. Salvadego 1pt, *S. Grimoult 3pts, L. Duval , *N. Eudeline 12pts, *B. Joly 8pts, *Lo. Colange , M. Perrier 5pts, *M. Gaudin Thomas 10pts, J. Domnesques 20pts

Marque USOM : *A. Lanchas 8pts, E. Perrotin 11pts, *L. Pailler 12pts, *O. Picot 4pts, *M. Vernon 3pts, *S. Bouabib 7pts, M. Perrotin , A. Goudeau , M. Herbline , E. Pailler 8pts

 

CLASSEMENT

1

USTB ÉQUEURDREVILLE [M*]

15v - 0d

30pts

+369

2

CERCLE SPORTIF BAYEUX (▲ 1)

13v - 2d

28pts

+363

3

DOUVRES BCN (▼ 1)

12v - 3d

27pts

+236

4

CLUB BASKET D'IFS

10v - 5d

25pts

+54

5

CABOURG BASKET

8v - 7d

23pts

-45

6

PONT-L'ÉVÊQUE PAB (▲ 1)

7v - 8d

22pts

-1

7

AS CHERBOURG (▼ 1)

6v - 9d

21pts

-83

8

USO MONDEVILLE

6v - 9d

21pts

-137

9

HÉROUVILLE BASKET [-1/pénalité]

6v - 8d

20pts

-162

10

CAEN NORD BASKET

4v - 11d

19pts

-142

11

USM VIROISE

3v - 12d

18pts

-256

12

ES ARGENÇAISE

0v - 15d

15pts

-196


[M*] : maintenu
Sont surlignées en gris les équipes désormais hors-course pour le Titre

Selon les résultats des équipes bas-normandes en N3, le nombre de descentes peut varier. Le championnat restera à 12 équipes en 2017-2018.

 

TOP 10 SCOREUSES PNF DE LA 15ème JOURNÉE :

CLASS

JOUEUSE

POINTS

1

E. Dubost (USTBE)

21pts

2

J. Domnesques (PLPAB)

20pts

#

C. Seigneurie (CSB)

20pts

4

C. Corvez (ASC)

18pts

#

P. Fleury (CNB)

18pts

6

K. Kieda (CSB)

16pts

7

C. Besançon (DBCN)

15pts

#

A. Crocquevieille (CSB)

15pts

#

M. Joba (HB)

15pts

10

3 joueuses

14pts

 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr