Basket. Un match de haut vol voit Douvres s'imposer en prolongation contre Pacé

05 décembre 2017 Ecrit par  Antoine Dufour
(Crédit photo : page facebook Douvres BCN)

Basket. 9ème journée de N3 Féminine. Deux belles rencontres pour nos équipes normandes ce week-end. D'abord avec le derby qui a vu le CB Ifs venir à bout de l'UST Équeurdreville. Mais surtout avec l'opposition entre les deux premiers du championnat. Le leader invaincu, le Pacé CO, s'incline après prolongation à Douvres dans un match d'une intensité digne des Playoffs.

 

Ifs renoue avec la victoire aux dépens de l'UST

USTB ÉQUEURDREVILLE 52 – 60 CB IFS

Voir article

Le choc de ce début de saison pour le DBCN

DOUVRES BCN 69 – 66 PACÉ CO [a.p]

[14-8, 14-13 (28-21), 18-16 (46-37), 13-22 (59-59) 10-7]

 

Si vous n'aviez rien de prévu dimanche dernier, c'est à Douvres qu'il fallait se rendre ! Dans une salle comble à l'occasion de la présentation des équipes jeunes du club, les Douvraises, secondes au classement, recevaient le leader invaincu, le Pacé CO. Auteur d'un début de saison parfait, Pacé voulait confirmer à Douvres sous l'impulsion de Chavoutier, sa meneuse de 20 ans, qui tournait à 25.8 points de moyenne avant la rencontre. Non seulement le match était important pour Douvres pour recoller au classement mais également en vue d'éventuels Playoffs (ndlr : les résultats des oppositions entre les deux équipes qualifiées en Playoffs sont conservés).

 

La rencontre démarre tambour battant et après un premier 3-points de Cherel, Pacé va prendre son seul avantage de la rencontre (2-3). L'intensité défensive est de mise des deux côtés mais c'est Douvres qui rentre le mieux dans la rencontre avec un grosse présence au rebond offensif. Douvres défend dur pour prendre un premier écart (14-5, 7') et contient bien Chavoutier, défendue en stricte tout au long de la rencontre : « Justine (Bouffaré), Tété (Bartelds) et Marie (Guillaume) ont défendu très fort sur la meneuse qui ne met que 17 points, perd des ballons et a pris quelques mauvaises décisions. » félicite Sarah Le Rouxel Goltze. Pacé recolle à 6 points avant la fin du premier quart mais les Douvraises sont mieux rentrées dans le match. Le deuxième quart est du même acabit, les deux équipes se rendent coup pour coup offensivement mais chaque panier est une lutte tant les défenses sont en place. Les Normandes conservent leur avantage avant la mi-temps.

 

À la reprise, changement tactique pour Pacé qui, en plus de défendre tout-terrain, passe en défense de zone sur le demi-terrain. Mais ne vous y méprenez pas, aucun rapport avec une bonne vieille zone : les mots-clés sont intensité et prises à deux. Et cette réorganisation va causer énormément de soucis aux offensives douvraises, les locales survivent grâce à l’omniprésence au rebond offensif de Gasqueres et Dijon (6 rebonds offensifs chacune sur le match).

 

Le dernier quart-temps reprend et les deux équipes conservent agressivité et envie, tout est rendu difficile par les défenses. La réponse au 3-points de Bouffaré ne se fait pas attendre avec Cherel mais Le Moal va également planter un tir derrière l'arc pour faire grimper l'avantage (52-40, 32'). Mais la zone est efficace et les Pacéennes récupèrent beaucoup de ballons en défense, retrouvent de l'adresse et scorent sur contre-attaque pour revenir à quatre petites longueurs à trois minutes du terme sur un panier de Chavoutier (57-53, 37'). Tout est jouable ! Les deux minutes qui suivent ne voient aucune des deux équipes marquer avant que Chavoutier, encore elle, ne vienne ramener Pacé à un point sur une contre-attaque avec la faute en prime, 56 secondes à jouer. Un panier manqué de chaque côté amène les deux équipes au jeu des lancers-francs à 17 secondes du buzzer. C'est Bartelds qui se retrouve sur la ligne : 2/2, temps-mort (59-56). Le système est mis en place, bien exécuté, Bilheude se retrouve seule à trois points... et c'est dedans ! Prolongation !

 

Le discours de l’entraîneur douvrais est simple avant les cinq dernières minutes : « Rien n'est grave, on va le faire ensemble. Il faut rester patient, avoir confiance en sa copine, envoyer les ballons là où il faut, aller sur la ligne, et mettre dedans. » Message reçu. Les Normandes vont reprendre l'avantage sur deux rebonds offensifs de Dijon puis Gasqueres (encore !), (63-59, 42'). Mais une minute plus tard, Pacé a recollé et n'est plus qu'à une possession (65-63). S'en suivent deux minutes complètes sans panier : D-FENSE ! C'est Miseriaux qui se retrouve aux lancers mais ne fait que 1/2. Faute sur Goubert pour arrêter l'horloge, qui, elle, ne se fait pas prier pour mettre les deux lancers et donner 3 points d'avance à son équipe. Après un panier de Miseriaux, c'est Bouffaré qui vient imiter sa coéquipière sur la ligne, 2/2. La dernière possession est pour Pacé mais cette fois, la défense tient bon et la prière envoyée par les Bretonnes ne rentre pas. Victoire du DBCN et explosion de joie dans les rangs douvrais ainsi que dans le public. Au bout du bout, les Douvraises infligent leur première défaite au Pacé CO dans un match avec une rare intensité et un suspense entier.

 

La réaction de Sarah Goltze exprime parfaitement l'état d'esprit qui ressort de cette rencontre : «  Elle est gagnée, on s'en fout comment. Si je fais le coach et que je prends les stats, il y a plein de choses qui ne vont pas, on perd beaucoup trop de ballons. Mais le plus important c’est le cœur, on s'est arraché, on a accepté que les copines fassent des erreurs et on s'est battu pour les rattraper. Sur l'état d'esprit, c'était juste exceptionnel. » Effectivement, les joueuses n'auront jamais rien lâché tout au long de la rencontre, et l'état d'esprit affiché par les dix joueuses et l’entraîneur a été irréprochable. Statistiquement, des petites choses sont à régler, mais comme le dit la coach : « On s'en fout ! » Sur le plan individuel, nous avons cité le travail de Dijon et Gasqueres, une fois de plus en double-double, mais nous pourrions également citer l'ensemble des joueuses pour leur solidarité et leur travail défensif : sur ce match, c'est vraiment le collectif qui aura fait la différence. Le DBCN obtient donc la bonne opération de la journée avec cette victoire et revient à un match de son adversaire du jour avant son déplacement à Orvault la semaine prochaine.

Marque DBCN : M. Gasqueres 12pts (13rbds), L. Goubert 9pts, J. Bouffaré 9pts, P. Plouhinec, M. Guillaume 4pts, M-A. Le Moal 7pts, T. Bartelds 2pts, G. Guerard, S. Dijon 26pts (20rbds, 45 d'évaluation en 45 minutes)

Marque PCO : A. Chavoutier 17pts, G. Barel 3pts, A. Bilheude 8pts, E. Miseriaux 4pts, C. Uzel 9pts, A. Cherel 7pts, O. Jego 3pts, Z. Baury 8pts, B. Bretecher 7pts

 

CLASSEMENT POULE D

 

1

PACÉ CO

8v - 1d

17pts

+105

2

DOUVRES BASKET COEUR DE NACRE

7v - 2d

16pts

+148

3

GARS D'HERBAUGES BOUAYE

7v - 2d

16pts

+117

4

CEP LORIENT BASKET (▲1)

6v - 3d

15pts

+32

5

US PONT SAINT MARTIN BASKET (▼1)

6v - 3d

15pts

-2

6

CLUB BASKET D'IFS

5v - 4d

14pts

+38

7

AVRILLÉ BASKET (▲1)

3v - 6d

12pts

-42

8

ESPOIRS DU BASKET QUIMPER CORNOUAILLE (▲3)

3v - 6d

12pts

-45

9

ORVAULT SPORTS BASKET (▲1)

3v - 6d

12pts

-54

10

RENNES AVENIR (▼3)

3v - 6d

12pts

-97

11

U.S.T. BASKET ÉQUEURDREVILLE (▼2)

2v - 7d

11pts

-46

12

TRÉGUEUX BCA

1v - 8d

10pts

-154

 

TOP 10 SCOREUSES BAS-NORMANDES 8ème journée :

 

CLASS

JOUEUSES

POINTS

1

S. Dijon (DBCN)

26pts

2

J. Enguerrand (CBI)

17pts

3

E. Dubost (USTBE)

16pts

4

M. Gasqueres (DBCN)

12pts

#

M. Letellier (CBI)

12pts

#

L. Ovieve (CBI)

12pts

7

M. Joly (USTBE)

11pts

8

J. Bouffaré (DBCN)

9pts

#

L. Goubert (DBCN)

9pts

#

J. Reulet (CBI)

9pts

 

Les autres résultats :

AVRILLÉ 45 – 53 ORVAULT

QUIMPER 65 – 42 TRÉGUEUX

LORIENT 59 – 55 PONT SAINT MARTIN

RENNES 47 – 73 BOUAYE

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr