Basket. Week-end PARFAIT pour les Caennais, Le Rouxel Superstar !

22 novembre 2017 Ecrit par 

Basket. 8ème journée de N3 Masculine. Superbe week-end pour nos Caennais en N3 puisque tous se sont imposés. Le CBC, qui s'améliore semaine après semaine, enchaîne pour la première fois deux victoires consécutives en matraquant Le Havre. Le Caen Nord, porté par un public de feu, l'emporte sur Rueil, se hisse à la deuxième place et confirme son potentiel. Enfin, les PTT d'un Le Rouxel en mode record (39 points) renouent avec la victoire lors de la réception de Rennes.

 

Impeccables dans le troisième quart, les Cébécistes enchaînent

 


CAEN BASKET CALVADOS 96 – 61 SASP STB LE HAVRE ESPOIR

[25-19, 21-16 (46-35), 33-10 (79-45), 17-16]

Ce derby normand (qui aurait dû se jouer au Havre mais la rencontre a été inversée en semaine à cause d'un souci dans l'enceinte havraise) représentait une rencontre capitale pour le CBC : « C'était un match important en vue du maintien et puis, on voulait enchaîner une deuxième victoire, ce qu'on n'avait pas encore réussi à faire cette saison. » explique Michaël Déjardin. Le début de match est plutôt à l'avantage des Bas-Normands, après quelques minutes de chauffe, le temps de jauger l'adversaire, le CBC prend l'avantage grâce à son adresse. Cosnefroy et Szwaja compilent 16 points, la défense se met progressivement en place et les locaux prennent 6 points d'avance.

Les Cébécistes creusent encore un peu l'écart sur la seconde partie du deuxième quart-temps : « On est dans l'adresse et on est un peu chanceux, on récupère les quelques balles perdues de l'adversaire. » Le Caen Basket Calvados pourrait avoir un avantage plus conséquent mais les Havrais obtiennent un peu trop de secondes chances au rebond et un peu trop de lancers-francs. À la mi-temps, l'écart est de 11 points en faveur d'un CBC qui a clairement la mainmise sur la dynamique de ce match. Est-ce que ça va continuer ?

Non, ça ne va pas continuer car la réserve de la Pro B ne fait pas aussi bien en revenant du vestiaire... ELLE FAIT BEAUCOUP MIEUX ! Dans le troisième quart-temps, les Caennais vont définitivement régler le sort de ce match, TOUT fonctionne ! « L'important était de garder l'intensité défensive et de mieux contrôler le rebond. On fait un super troisième quart, en attaque comme en défense. On marque sur jeu rapide comme sur jeu posé. » se réjouit l'entraîneur. L'adresse longue distance est également au rendez-vous avec quatre réussites à 3-points sur ce troisième acte. Barbier score 11 points sur ces dix minutes, bien soutenu par Clet qui fait décidément beaucoup de bien à cette équipe. L'écart monte à +34. Autant vous dire que le dernier quart-temps est anecdotique, on notera juste les 10 points d'Hippolyte et l'expulsion de Tholozan pour avoir cumulé une antisportive et une technique (et ça ne lui a pas plu). Le match se termine sur le score de 96-61.

Une large victoire sur un concurrent direct, on peut difficilement faire mieux : « C'est plus que positif, on gagne contre un adversaire direct et on met en confiance des joueurs qui n'avaient pas eu forcément du temps de jeu les semaines précédentes. On fait un match vraiment complet. » Effectivement, derrière un Szwaja à 24 points, la marque est très répartie et tout le monde marque. On peut aussi noter les 33 points du banc ou encore les neuf paniers réussis derrière les 6,75m. Le CBC ne gagne pas de place au classement mais confirme son regain de forme avant la mini-trêve.

 

Marque CBC : T. Prinsaud 4pts, M. Cosnefroy 13pts, V. Szwaja 24pts, Q. Braquet 8pts, T. Robert 6pts, B. Coudray 3pts, E. Djédjé 4pts, J. Clet 11pts, P. Madeleine 7pts, J. Barbier 16pts

 

 

Marque STBLH : M. Murte 3pts, S. Mbida Abomo 5pts, A. Lamy 2pts, D. Tholozan 8pts, C. Hippolyte 19pts, P. Truffert 7pts, D. Kabwabwa 6pts, D. Palcy 9pts, J. Hébert 2pts, P-P. Nitu

Avec cinq dernières minutes de folie, Caen Nord s'adjuge la deuxième place

CAEN NORD BASKET 73 – 66 RUEIL ATHLETIC CLUB

[17-18, 15-12 (32-30), 15-19 (47-49), 26-17]

Difficile pour le CNB d'aborder ce duel entre le deuxième et le troisième sereinement : « On était dans la problématique de récupérer nos blessés, au-delà de jouer la seconde place, nous raconte Alain Thiébot. On ne connaissait pas cette équipe et la semaine avait été compliquée au niveau de l'entraînement. » Malgré cela, il ne manquera que Benladdi et Bourgeois à l'appel : « J'étais content de voir Yann (Jandia) en tenue. Pierre (Hébert) a géré sa blessure, ça montre que l'équipe a envie. » Et effectivement, le Caen Nord, devant son public venu en nombre pour la présentation des équipes, démarre assez bien et n'est mené que d'un point après dix minutes de jeu.

Le début du deuxième quart est plus compliqué pour les locaux. Rueil collectionne les rebonds et fait parler son collectif en attaque, si bien que l'écart monte à +9 : « On n'est pas forcément dans l'intensité. On a affronté une belle équipe collectivement parlant, très patiente et développant un beau jeu en faisant circuler le ballon. » Le CNB va revenir au score et même passer (+2) devant en provoquant des fautes et en enfilant les lancers comme des perles : 7/7 ! On assiste à un beau match avec une belle opposition de style entre une équipe qui fait beaucoup circuler la gonfle (Rueil) et une autre qui est beaucoup dans la percussion (Caen Nord).

On passe rapidement sur le troisième quart, non pas qu'il soit inintéréssant mais il se résume à un mano a mano constant et surtout, on veut vite sauter à la fin de match. À cinq minutes du terme, le match reste toujours aussi serré, la température commence à monter dans les gradins. C'est à ce moment que le CNB décide de dérouler : les Nord-Caennais se montrent plus solides au rebond, durcissent leur défense, s'appuient sur les pénétrations de Hébert et Renaux et surtout plantent des paniers incroyablement clutch qui font exploser la salle. Monteiro et Mpondo ouvrent le bal avec deux 3-points et l'équipe fait le boulot en défense derrière : « On défend en zone et on gère mieux sur leurs extra-passes. » Quelques instants plus tard, Franck Mpondo ravit le public avec un tir primé importantissime qui assure quasiment la victoire des siens : « Ce n'est pas pour rien qu'il vient shooter tous les lundis soirs. » Après un petit jeu de lancers que le CNB gère plutôt bien, le buzzer retentit. Victoire 73-66, explosion de joie dans la salle.

Avec cette victoire, le Caen Nord grimpe à la deuxième place et reste invaincu chez lui : « Les joueurs ont fait les efforts, on est plutôt sur une bonne dynamique. Le banc a poussé les joueurs, c'est comme ça qu'on va y arriver. » Alain Thiébot se satisfait aussi de la fin de match, fortement appréciée par le public présent : « Ça fait partie de ce que l'on doit faire, on est la vitrine d'un club. Les gens debout pendant pratiquement deux minutes, ça fait partie du plus. » La marque est très répartie côté nord-caennais et on notera une nouvelle belle performance aux lancers (19/24). Ça nous promet de belles choses pour le prochain duel face aux PTT.

Marque CNB : C. Teissedre 7pts, B. Brunelle 10pts, P. Hébert 17pts, Y. Monteiro 9pts, Y. Jandia 3pts, J-B. Teissedre , B. Renaux 11pts, F. Mpondo 16pts

Marque RAC : A. Boum 4pts, S. Hachemi 16pts, E. Filidori 2pts, M. Delay 9pts, F. Vigneron 12pts, P-E. Serreuille 13pts, G-M. Morrisson , R. Gandais 10pts

Portée par Le Rouxel et une défense retrouvée après la pause, l'ASPTT l'emporte

ASPTT CAEN BASKET 70 – 66 RENNES PÔLE ASSOCIATION

[16-22, 25-19 (41-41), 21-14 (62-55), 8-11]

Après avoir perdu face à Rueil, les PTT espéraient vite renouer avec la victoire, surtout avant le derby face à un Caen Nord plutôt en forme : « On recevait une équipe kif kif au classement, meilleure défense du championnat mais avant-dernière attaque. Une équipe qui s'entraîne beaucoup. » Le tout début de match n'est pas trop mauvais pour les locaux avec Le Rouxel qui score à l'intérieur et Hoflack qui artille de loin. Mais après, ça se gâte, les Rennais commencent à avoir une adresse insolente à 3-points, Pehoua se montre très efficace et les visiteurs prennent 6 points d'avance.

Ça ne s'arrange pas pour les Postiers en début de deuxième quart, Bernard et Cissé continuent d'artiller et l'écart monte à +16. Une temps-mort plus tard, les Caennais réagissent : « On serre plus la défense, on retrouve de la fluidité, le ballon circule mieux et on leur met la tête sous l'eau. » La circulation de balle permet de trouver Le Rouxel facilement et, bonne nouvelle pour les Bas-Normands, ce dernier est en forme : 20 points dans le deuxième quart-temps ! C'est amplement suffisant pour permettre à l'ASPTT d'égaliser 41-41.

Les cinq premières minutes du troisième quart restent disputées (alors que Julien Hoflack avait envoyé deux banderilles consécutives à 3-points) avant que l'ASPTT ne prenne définitivement l'avantage : « On repart avec pas mal de confiance, on prend 7 points d'avance que l'on garde pratiquement toute la deuxième mi-temps. » Si les PTT sont limités à quatre petits paniers dans le dernier quart, ils ne tremblent pas vraiment : « On a la maîtrise » confirme Alhou N'Diaye qui voit son équipe l'emporter de quatre longueurs.

Bien sûr, tout n'a pas été parfait (banc à 2 points, 5/12 aux lancers, dix 3-points encaissés, le retour adverse à la fin) mais l'essentiel est là avec cette victoire où les Postiers caennais ont montré qu'ils avaient du caractère. Une stat étonnante qui peut montrer la maîtrise et l'envie des Bas-Normands : l'équipe a réussi pas moins de six paniers avec la faute. L'ASPTT gagne deux places au classement. Évidemment, nous sommes obligés de parler d'Aurélien Le Rouxel qui a noirci la feuille plus que de raison et qui termine avec la bagatelle de... 39 points ! Mais ce n'est pas forcément ce que veut retenir le coach Alhou N'Diaye : « Ce que je vais retenir dans la perf d'Aurélien, c'est qu'il a été présent défensivement et au rebond. En attaque, il a été très bien servi par ses partenaires et il a su se rendre disponible, c'était ''caviar time''. »

NDLR : notons que lors de ce match, on a eu droit à un gros dunk d'Ingueza-Moussinga, dunck que vous pouvez retrouver dans le Top10 des CourtCuts en cliquant ici.

Marque ASPTT : V. Léger , J-A. Sardin , J. Ingueza-Moussinga 2pts, O. De Bruyne , T. Allerme , A. Le Rouxel 39pts, J. Hoflack 19pts, F. Diesnis 10pts, C. André , T. Chauvin

Marque RPA : B. Thomasset 8pts, L. Bernard 14pts, P. Bertho 3pts, T. Sarazin 2pts, T. Rakotomanga , W. Gallonde 4pts, I. Cissé 9pts, B. Belloir 9pts, A. Josso , F-J. Pehoua 17pts

CLASSEMENT POULE G

 

1

AMICALE LAIQUE MONTIVILLIERS B.

6v - 2d

14pts

+105

2

CAEN NORD BASKET (▲1)

6v - 2d

14pts

-11

3

RUEIL ATHLETIC CLUB (▼1)

5v - 3d

13pts

+18

4

MONTFORT BC (▲1)

5v - 3d

13pts

+44

5

ASPTT CAEN (▲2)

5v - 3d

13pts

+15

6

ESC TRAPPES SQ YVELINES (▼2)

4v - 4d

12pts

+41

7

RENNES PÔLE ASSOCIATION (▼1)

4v - 4d

12pts

+19

8

US MARLY LE ROI

4v - 4d

12pts

-3

9

CAEN BASKET CALVADOS

3v - 5d

11pts

+12

10

SPN VERNON

2v - 6d

10pts

-44

11

SEMS ALM EVREUX BASKET (▲1)

2v - 6d

10pts

-58

12

SASP STB LE HAVRE – ESPOIR (▼1)

2v - 6d

10pts

-138

 

TOP 10 SCOREURS BAS-NORMANDS 7ème journée :

 

CLASS

JOUEURS

POINTS

1

A. Le Rouxel (ASPTT)

39pts

2

V. Szwaja (CBC)

24pts

3

J. Hoflack (ASPTT)

19pts

4

P. Hébert (CNB)

17pts

5

J. Barbier (CBC)

16pts

#

F. Mpondo (CNB)

16pts

7

M. Cosnefroy (CBC)

13pts

8

J. Clet (CBC)

11pts

#

B. Renaux (CNB)

11pts

10

2 joueurs

10pts

 

Les autres résultats de la poule :

EVREUX 77 – 76 TRAPPES
MARLY 57 – 56 MONTIVILLIERS
VERNON 65 – 78 MONFORT

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr