Basket. Le CBC sort de la zone rouge, Caen Nord attrape Trappes

14 novembre 2017 Ecrit par 
(Crédit photo : Roxane Onfroy)

Basket. 7ème journée de N3 Masculine. Les Cébécistes ont profité de la réception de Vernon pour poursuivre leurs progrès dans le collectif, retrouver le goût de la victoire et quitter la zone de relégation. Caen Nord a créé une mini-surprise en allant s'imposer à Trappes, une belle performance qui permet au CNB de remonter sur le podium. Les Postiers sont les seuls Bas-Normands à sortir de ce week-end sans victoire, s'étant inclinés à Rueil à cause d'une première partie de match ratée.

 

Grâce à un collectif en progrès, le CBC s'extirpe de la zone rouge

CAEN BASKET CALVADOS 76 – 65 SPN VERNON

[22-21, 19-17 (41-38), 17-10 (58-48), 18-17]

Toujours en quête d'une seconde victoire, le CBC recevait Vernon, une équipe qui se trouvait elle aussi en bas de tableau, juste au-dessus de la zone de relégation. Le match sera engagé physiquement et assez plaisant à voir avec des Caennais en progrès collectivement et une équipe vernonnaise « dense physiquement avec de belles individualités » souligne Michaël Déjardin. Les Cébécistes mettent beaucoup de rythme sur le premier quart avec une belle alternance sur le jeu rapide et de l'adresse extérieure (quatre réussites à 3-points). Mais Vernon répond bien et n'est mené que d'un point après dix minutes de jeu.

Le deuxième quart est lui aussi équilibré. L'effectif n'ayant pas trop varié (pour une fois) d'une semaine à l'autre, le CBC trouve quelques automatismes : « Il y a une prise de responsabilités sur les postes extérieurs et plus de relations intérieur-extérieur. » se satisfait l'entraîneur. À la pause, l'écart reste infime (+3 pour les Bas-Normands). Sans dominer au score, la réserve de la Pro B montre de belles choses, le collectif semble se mettre en place et on notera aussi une jolie efficacité aux rebonds.

Le tournant du match a lieu dans le troisième quart. Les Vernonnais tentent une alternance défensive mais manquent un peu d'agressivité (aucune faute commise dans le troisième quart et quatre petits lancers tentés sur le match). Irréguliers en défense jusque-là, les joueurs du CBC se mettent en place et verrouillent davantage l'accès au panier, n'autorisant que 10 points aux visiteurs. Réussissant deux nouveaux tirs primés, le Caen Basket Calvados crée un premier vrai écart. Vernon tentera de revenir dans le dernier quart mais se verra sanctionner de deux antisportives et une technique. Les Calvadosiens ne craquent pas, Braquet marque deux lancers et un nouveau tir primé et assure ainsi la victoire des siens 76-65.

Une victoire très satisfaisante pour le CBC, d'autant plus qu'elle permet de sortir de la zone rouge : « C'était important parce que c'était un match de bas de tableau. C'est une petite bouffée d'oxygène, on a été mieux collectivement, on a trouvé du fond de jeu sur ce match-là. C'est encourageant. » Dans les points positifs, on peut retenir la défense, un rebond mieux sécurisé et aussi les bons matches de Braquet (20 points) et Clet (19 points). Si on chipote, on peut parler de la maladresse aux lancers (10/22). Désormais, il va falloir essayer d'enchaîner : « Il faut capitaliser. Avec un effectif assez changeant, ça va être long pour être bien en place et je pense qu'en deuxième partie de saison, beaucoup d'équipes seront mieux. Pour se maintenir, il va falloir être sérieux et costaud mentalement. » L'équipe de Michaël Déjardin essaiera d'enchaîner au Havre samedi.

Marque CBC : T. Prinsaud 10pts, M. Cosnefroy , V. Szwaja 8pts, Q. Braquet 20pts, T. Robert 8pts, P. Heslouin , E. Djédjé 7pts, J. Clet 19pts, P. Madeleine , J. Barbier 4pts

Marque SPNV : T. Baron 11pts, J-D. Diouf 6pts, A. Mariaud , R-Jr. Osei Kwasi 15pts, B. Estival , P. Duchemin , D. Camara 11pts, M. Der 8pts, F. De Paris , E. Ravier 14pts

 

Le Caen Nord n'est pas passé à la trappe (copyright Aurélien Le Rouxel ©)

ESC TRAPPES SQ YVELINES 87 – 93 CAEN NORD BASKET

[28-22, 17-28 (45-50), 18-22 (63-72), 24-21]

Après la déculottée reçue à Marly-le-Roi, le CNB enchaînait un second déplacement, lui aussi en région parisienne, pour y affronter Trappes, deuxième de la poule : « C'est grand et lourd, et puis ils ont un fort meneur (ndlr : Agbohou). » explique Alain Thiébot. Coachés par Steed Tchicamboud (ndlr : ancien international français, a.k.a. « l'escroc »), les Trappistes insistent sur le poste bas en début de match. Caen Nord va alors resserrer les aides sur les intérieurs et les locaux vont élargir le jeu en donnant à 0°. Les Bas-Normands, quant à eux, insistent sur les percussions et sur les drives de Mpondo. Après cinq minutes de chassé-croisé, les Nord-Caennais passent en zone... Erreur ! Rochdi et Laout envoient cinq missiles à 3-points et font passer Trappes à +6.

Le CNB se retrouve à -9 en début de deuxième quart mais va retrouver de l'adresse par l'intermédiaire de Monteiro, le capitaine nord-caennais réussissant deux tirs primés consécutifs. Les locaux réagissent vite avec Boudrouz et mènent 43-36. Les protégés d'Alain Thiébot vont alors accélérer : « Pierre (Hébert) score en attaquant les intervalles, Boris (Renaux) était dans l'organisation et a bien exploité les couloirs de pénétration. On accélère, on a les bons mismatches et on met en route le jeu en percussion. » Tout cela se traduit par un 12-0. Lorsque le buzzer retentit, les Calvadosiens mènent de 5 points : « On commence à croire en notre étoile. »

Comme souvent, le CNB se méfie du troisième quart... mais va le gagner tout de même : « On est dans la gestion, dans l'isolation. » Renaux continue de faire mal à la défense trappiste (10 points dans le quart-temps) et ses coéquipiers ne sont pas en reste. Caen Nord va brièvement monter à +13 et terminera le troisième quart avec 9 points d'avance. Trappes ne lâche pas et va revenir en partie grâce à Agbohou (13 points dans le dernier quart). Mais les Caennais ne paniquent pas, exploitent les pénétrations, mettent leurs lancers (11/14), se bagarrent au rebond et l'emportent de 6 points après un match relativement physique.

Très belle victoire du CNB, mais n'allez pas parler d'exploit à Alain Thiébot : « Ce n'est pas un exploit dans le sens où ça a été maîtrisé, ce n'est pas un hold-up. J'ai le mauvais souvenir d'un buzzer de Flo (Diesnis) l'an passé où il avait fait le tour du terrain pour célébrer. Là, les gars sont restés sobres, ça montre la concentration. Tout le monde est focus, les gars sur le banc sont dans l'encouragement. » Adroits aux lancers (24/30), les Nord-Caennais ont pu s'appuyer sur un duo Renaux – Hébert qui cumule 50 points. Mais tout le monde a apporté et le Caen Nord prouve qu'on peut avoir un différentiel négatif, la pire défense de la poule et être troisième. Si samedi, le CNB l'emporte face à Rueil, il faudra peut-être considérer l'équipe comme une place forte du championnat.

Marque ESCTSQY : R. Rochdi 11pts, L. Laout 13pts, F. Milojica 4pts, I. Muya 6pts, F. Agbohou 21pts, L. Manza Capitao 4pts, M. Boudrouz 21pts, E. Missengue Vidal 7pts, F. Zaidoune

Marque CNB : F. Benladdi 4pts, C. Teissedre 4pts, B. Brunelle 7pts, P. Hébert 24pts, Y. Monteiro 11pts, J-B. Teissedre , B. Renaux 26pts, F. Mpondo 17pts

 

L'ASPTT, ou comment remporter trois quarts-temps et s'incliner

RUEIL ATHLETIC CLUB 75 – 66 ASPTT CAEN BASKET

[20-22, 26-5 (46-27), 17-21 (63-48), 12-18]

« L'objectif était de réussir une série dans ce championnat bizarre et serré. » Pour réaliser cet objectif, Alhou N'Diaye espérait sans doute un meilleur début de match. Certes, l'ASPTT remporte le premier quart de 2 points grâce notamment au jeu efficace de Le Rouxel et Diesnis, mais l'entraîneur des Postiers n'est pas rassuré par ce qu'il voit : « On n'est pas bien parti, on n'était pas dans le bon schéma. Le premier quart est trop amical, en mode ''à toi, à moi''. Je mets en garde mes joueurs, je leur ai dit que si on n'augmentait pas l'intensité, offensive comme défensive, on allait être surpris. »

Ça n'a pas manqué ! Le deuxième quart est à sens unique, Rueil augmente l'intensité et les PTT prennent l'eau : les rotations n'apportent pas, l'intensité est totalement absente et les Caennais se retrouvent limités à 5 petits points. Les locaux mettent leurs lancers, jouent collectif (six scoreurs différents sur le quart-temps) et comptent 19 longueurs d'avance au moment de retourner au vestiaire. Malgré tout, le coach caennais sait qu'un retour est possible vu que la solution pour retrouver des couleurs était toute simple : « Comme on jouait sans intensité, il suffisait d'en rajouter pour recoller. »

Les Postiers vont effectivement retrouver de l'allant en seconde période. La défense se montre enfin efficace (29 points encaissés sur les deux derniers quarts) et l'attaque est bien portée par le trio Diesnis – Le Rouxel – Léger. Sauf que bien évidemment, l'ASPTT part de trop loin et n'arrive pas à revenir suffisamment pour créer le hold-up, s'inclinant de 9 points au final. Une défaite qui fait dégringoler le club au classement avec une chute de quatre places (même si, au vu du championnat, ça ne veut pas dire grand chose car une seule victoire peut inverser la tendance et faire faire aux équipes un bond au classement).

S'il est clair que le deuxième quart-temps a creusé la tombe des Caennais (si on l'enlève, le score est de 49-61 en faveur des PTT), Alhou N'Diaye considère que l'ensemble de la première période est raté : « La première mi-temps dans son ensemble n'est pas bonne, si on avait mieux abordé le match, on aurait rendu la rencontre plus difficile. » Le gros point noir de cette rencontre est aussi le banc postier qui n'apporte que 3 minuscules points. En face, la marque est assez répartie avec Hachemi en meilleur scoreur (22 points). L'ASPTT essaiera de renouer rapidement avec la victoire samedi lors de la réception de Rennes.

Marque RAC : A. Boum 5pts, S. Hachemi 22pts, E. Filidori , M. Delay 8pts, F. Vigneron 7pts, P-E. Serreuille 8pts, G-M. Morrisson 2pts, N. Ruel-Huteau 8pts, R. Gandais 15pts

Marque ASPTT : V. Léger 12pts, J-A. Sardin , J. Ingueza-Moussinga , O. De Bruyne 2pts, T. Allerme 3pts, A. Le Rouxel 21pts, J. Hoflack 5pts, F. Diesnis 23pts, C. André

 

CLASSEMENT POULE G

 

1

AMICALE LAIQUE MONTIVILLIERS B.

6v - 1d

13pts

+106

2

RUEIL ATHLETIC CLUB (▲2)

5v - 2d

12pts

+25

3

CAEN NORD BASKET (▲2)

5v - 2d

12pts

-18

4

ESC TRAPPES SQ YVELINES (▼2)

4v - 3d

11pts

+42

5

MONTFORT BC (▲2)

4v - 3d

11pts

+31

6

RENNES PÔLE ASSOCIATION (▲2)

4v - 3d

11pts

+3

7

ASPTT CAEN (▼4)

4v - 3d

11pts

+11

8

US MARLY LE ROI (▼2)

3v - 4d

10pts

-4

9

CAEN BASKET CALVADOS (▲2)

2v - 5d

9pts

-23

10

SPN VERNON (▼1)

2v - 5d

9pts

-31

11

SASP STB LE HAVRE – ESPOIR (▼1)

2v - 5d

9pts

-103

12

SEMS ALM EVREUX BASKET

1v - 6d

8pts

-59

 

TOP 10 SCOREURS BAS-NORMANDS 7ème journée :

CLASS

JOUEURS

POINTS

1

B. Renaux (CNB)

26pts

2

P. Hébert (CNB)

24pts

3

F. Diesnis (ASPTT)

23pts

4

A. Le Rouxel (ASPTT)

21pts

5

Q. Braquet (CBC)

20pts

6

J. Clet (CBC)

19pts

7

F. Mpondo (CNB)

17pts

8

V. Léger (ASPTT)

12pts

9

Y. Monteiro (CNB)

11pts

10

T. Prinsaud (CBC)

10pts

 

Les autres résultats de la poule :

RENNES 63 – 47 EVREUX
MONFORT 69 – 49 MARLY
MONTIVILLIERS 72 – 46 LE HAVRE

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr