Basket. Avec la manière, le CNB remporte le derby et reste invaincu

10 octobre 2017 Ecrit par 

Basket. CAEN NORD BASKET 79 – 65 CAEN BASKET CALVADOS , 3ème journée de N3 Masculine. Si les Cébécistes ont eu un sursaut d'orgueil en deuxième partie de match, la victoire du Caen Nord était déjà pratiquement acquise. Auteurs d'un deuxième quart excellent, les hommes d'Alain Thiébot se sont rapidement assuré la victoire, une victoire qui fait du CNB la seule équipe invaincue de la poule. A contrario, le CBC (avec Vernon) n'a toujours pas ouvert son compteur.


[22-14, 20-5 (42-19), 16-25 (58-44), 21-21]


Le collectif et la puissance du CNB créent un premier écart


Un derby particulier puisque certains joueurs avaient connu les deux clubs : Cosnefroy a joué au CNB (ça ne s'est d'ailleurs pas très bien fini) et y est toujours salarié, tandis que Benladdi et surtout Renaux ont porté le maillot bleu du CBC. Ajoutons Szwaja, qui n'a pas joué à cause d'une fracture du nez (ndlr : bon rétablissement à lui) et qui a joué au Caen Nord quand il était tout jeune.
Ce deuxième derby caennais de la saison opposait deux équipes aux dynamiques différentes : le Caen Nord qui en était à deux victoires pour aucune défaite (mais deux victoires à l'arraché) et le Caen Basket Calvados qui n'avait toujours pas connu l'ivresse de la victoire.

Devant une salle bien fournie (mais apathique) au point que les retardataires soient forcés de s'asseoir sur les côtés, le match démarra doucettement, l'efficacité de Prinsaud sur les pénétrations répondait au collectif local. Puis, petit à petit, le CNB va prendre l'avantage en allant chercher ses paniers sous le cercle. Des joueurs comme Mpondo, Brunelle ou Hébert se servent de leur physique face à des joueurs au coffre moindre.

Les dix premières minutes se terminent par deux paniers de Benladdi et les Nord-Caennais prennent 8 points d'avance.

 

Caen Nord prend le large


Si l'équipe de la Folie Couvrechef était la meilleure attaque de la poule, elle en était également la pire défense et l'entraîneur voulait voir son équipe plus solide dans sa moitié de terrain. Son vœu fut exaucé sur le second quart-temps où le CNB n'encaisse que 5 petits points :
« On ne gagne pas un championnat en marquant 85 points par contre, on le gagne en n'en prenant que 55. Je suis assez content de la défense, on a alterné comme on le voulait. »

« Des bonnes défenses découlent de bonnes attaques », cette maxime se vérifie sur ce deuxième quart. Le Caen Nord gère bien ses offensives, accélérant quand il le faut et se montrant patient quand il le faut. Et surtout, le collectif prime puisque les huit joueurs présents sur la feuille de marque trouvent le chemin du cercle sur ces dix minutes.

Moins expérimentés et moins physiques, les jeunes promus du CBC peinent à trouver des solutions, d'autant que l'adresse n'est pas au rendez-vous. À la pause, le Caen Basket Calvados est distancé de 23 unités :
« On a eu du mal à cibler les forces de l'adversaire et puis on a été surpris par leur agressivité, explique Michaël Déjardin. On n'a pas été très cohérent dans le jeu sur la première mi-temps, notamment défensivement. »


Le CBC réagit mais les Nord-Caennais ne paniquent pas


Vu la domination des Nord-Caennais, on craint que le match perde de son intérêt. Heureusement, le CBC décide de se réveiller : l'équipe retrouve de l'adresse, insiste sur le jeu rapide et parvient enfin à se montrer prolifique en attaque.
« On contient les duels, on est plus solide au rebond. On a su réagir et c'est toujours bien. »

Moins structuré et en difficulté sur le repli défensif, le CNB voit son avance se réduire à +14 :
« Je ne dirais pas que c'est un relâchement. C'est plus un deuxième match qui commence, leur réaction est intéressante, ils ont très bien joué les phases de transitions. »

Lors du dernier acte, les Cébécistes vont revenir à -10 et commencer à croire à un éventuel hold-up. Mais Caen Nord ne l'entend pas de cette oreille, l'équipe ne panique pas, Hébert et Jandia redonnent de l'air aux locaux avec deux tirs primés et ensuite, le trio Brunelle – Mpondo – Benladdi maintient l'écart.

Au final, le CNB s'impose de 14 points et reste invaincu, s'octroyant même le luxe d'occuper la première place.


« Être serein le plus vite possible. »

Toujours pas de victoire pour le CBC. Avec l'absence des intérieurs (Onillon, Djedje...), le promu a du mal à rivaliser avec les adversaires sous les panneaux (Barbier et Quignette font du bon travail mais sont trop esseulés). Mais l'équipe a su réagir et l'attaque a montré de belles choses sur la seconde partie de match (46 points marqués). Il faudra essayer de mieux démarrer samedi prochain face à Évreux pour espérer débloquer le compteur victoires :
« On vit par l'adresse et on meurt par l'adresse. Il ne faut pas trop tomber dans une spirale de défaites car sinon, c'est compliqué de se relever en N3. J'ai bon espoir d'en prendre un samedi prochain. »

Malgré un troisième quart un peu moyen, le Caen Nord ne peut être que satisfait de son match : tout le monde marque, cinq joueurs à 10 points et plus et surtout, les Nord-Caennais se sont évité une fin de match stressante en prenant rapidement le large :
« On a ciblé la faiblesse adverse, le physique près du cercle. En deuxième mi-temps, il nous manque quelques coups de sifflet mais on reste dans notre basket. On sait que les gens venus ce soir ne sont pas tous rouges donc on voulait aussi ne plus avoir cette étiquette d'équipe un petit peu râleuse. »

L'arrivée de Mpondo est du pain béni, surtout face à des équipes n'ayant pas d'intérieurs capables de lui tenir tête physiquement. Outre cette recrue, Brunelle a lui aussi sorti un très bon match, se montrant comme toujours très actif au rebond et en défense. On peut aussi citer un Benladdi
« qui gère bien, que ce soit dans la percussion, la fixation et la passe mais aussi dans sa capacité à provoquer les fautes. » ou encore un Monteiro investi en défense. Bref, toute l'équipe a apporté. Samedi, le CNB aura droit à son premier vrai test en se déplaçant à Montivilliers, équipe qui vient de battre l'ASPTT et dont l'antre est réputée quasi-imprenable. « Il faut tenir le rythme, l'objectif est de rester à ce niveau-là, d'être serein le plus vite possible. »

Marque CNB : F. Benladdi 12pts, B. Brunelle 17pts, P. Hébert 11pts, Y. Monteiro 3pts, Y. Jandia 10pts, J-B. Teissedre 6pts, B. Renaux 7pts, F. Mpondo 13pts

Marque CBC : M. Cosnefroy , C. Quignette 11pts, B. Coudray 11pts, P. Heslouin 9pts, Q. Braquet 5pts, J. Barbier 12pts, T. Robert 4pts, T. Prinsaud 13pts, P. Madeleine

Le classement ici.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr